Changer d'édition

Epilogue en BGL Ligue: Vivement vendredi prochain!
Sport 3 min. 09.05.2016 Cet article est archivé

Epilogue en BGL Ligue: Vivement vendredi prochain!

Laurienté a laissé filer une fois Yéyé et ça s'est payé cash, mais la prestation d'ensemble des Dudelangeois laisse à penser que cette équipe va rebondir.

Epilogue en BGL Ligue: Vivement vendredi prochain!

Laurienté a laissé filer une fois Yéyé et ça s'est payé cash, mais la prestation d'ensemble des Dudelangeois laisse à penser que cette équipe va rebondir.
Photo: Fernand Konnen
Sport 3 min. 09.05.2016 Cet article est archivé

Epilogue en BGL Ligue: Vivement vendredi prochain!

Christophe NADIN
Christophe NADIN
A deux journées de la fin du championnat, le titre, la quatrième place peut être synonyme de ticket européen, le siège de barragiste et celui de deuxième condamné n'ont toujours pas été attribués. Voici les clefs des quinze prochains jours.

A deux journées de la fin du championnat, le titre, la quatrième place peut être synonyme de ticket européen, le siège de barragiste et celui de deuxième condamné n'ont toujours pas été attribués. Voici les clefs des quinze prochains jours.

QUI SERA CHAMPION?

Dudelange est fragilisé après ses deux défaites de rang en BGL Ligue au Fola (1-3) puis contre Differdange (0-1) et une qualification douloureuse pour la finale de la Coupe de Luxembourg contre le Titus Pétange aux prolongations. Michel Le Flochmoan le reconnaît d'ailleurs volontiers, mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, le technicien ardennais a peut-être trouvé dans la défaite de ce dimanche les raisons qui sacreront son équipe.

Car si le F91 n'a pas toujours été séduisant ces dernières semaines, il s'est racheté une conduite contre une équipe de Differdange plus efficace. Le ciment dudelangeois ne semble pas avoir été lézardé par ces huit derniers jours.

Si son avance a réduit comme peau de chagrin, elle existe toujours et se matérialise par deux points. Dudelange a toujours son destin en mains et le calendrier plaide en sa faveur avec un déplacement chez une équipe mondorfoise toujours perchée sur son nuage Coupe puis la réception finale d'un FC Wiltz souvent étrillé dans la Forge du Sud.

Le Fola, lui, devra franchir l'écueil d'un Racing démobilisé, mais se coltinera surtout un Differdange décomplexé pour boucler la saison.

A QUI LA QUATRIEME PLACE?

Dino Ramdedovic et le Progrès semblent partir de trop loin pour remonter le peleton de chasse
Dino Ramdedovic et le Progrès semblent partir de trop loin pour remonter le peleton de chasse
Photo: Ben Majerus

Une précision s'impose d'entrée. La possibilité d'une quatrième place non européenne existe toujours puisque Mondorf est en finale de la Coupe de Luxembourg. Seule, donc, une victoire du F91, le 29 mai au Stade Josy Barthel, offrirait le précieux sésame au quatrième du championnat.

Un siège que la Jeunesse a accaparé seule après son plantureux succès contre le Racing (5-0) alors que Strassen s'écroulait complètement au Cents (0-4).

Cyclothymique, le RM Hamm Benfica a semble-t-il trouvé les bons arguments pour terrasser son ancien partenaire de Promotion d'Honneur la saison dernière. On sera curieux de voir dans quelles dispositions les Aigles feront le déplacement à la Frontière vendredi prochain. Avec l'arrivée en perspective de quatre joueurs hammois à la Jeunesse dans quelques semaines.

Le Progrès n'est pas encore mathématiquement hors du coup, mais il lui faut tout gagner et espérer que la Jeunesse perde vendredi prochain. Les Bianconeri ont plus que jamais les clefs du camion pour s'accrocher à ce quatrième siège.

A QUI LA PLACE DE BARRAGISTE?

Christopher Verbist et les Wiltzois ont les meilleurs atouts pour décrocher la place de barragiste. Et le plus tôt sera le mieux...
Christopher Verbist et les Wiltzois ont les meilleurs atouts pour décrocher la place de barragiste. Et le plus tôt sera le mieux...
Photo: Ben Majerus

Rosport n'a pas encore composté son billet pour la saison prochaine en BGL Ligue, mais la venue de Grevenmacher samedi prochain au Camping offre la perspective d'un maintien assuré. Même s'il s'agit d'un derby.

Il reste les duettistes que sont Wiltz et Etzella. Les hommes de Pascal Lebrun disposent de trois points d'avance sur leur adversaire qui se déplacera dans la Cité des Genêts vendredi prochain. Wiltz a tout intérêt à en finir à cette occasion car son déplacement à Dudelange lors de la dernière journée s'annonce mouvementé chez un rival qui devrait être sacré à domicile.

Etzella a trouvé dans son succès étriqué contre Mondorf des raisons d'espérer. Mais tabler sur un succès contre Rosport lors de la dernière journée serait un peu hasardeux. Le barrage se jouera clairement vendredi prochain et tout autre résultat qu'un succès rendrait très compliquée la mission des Ettelbruckois.

25e journée

Vendredi 13 mai à 19h30

Strassen - Progrès

Jeunesse - RM Hamm Benfica

RFCUL - Fola

Mondorf - Dudelange

Wiltz - Etzella

Samedi 14 mai à 18h

Rosport - Grevenmacher

Samedi 14 mai à 19h

Differdange - Rumelange

26e journée

Dimanche 22 mai à 16h

RM Hamm Benfica - RFCUL

Progrès - Jeunesse

Grevenmacher - Strassen

Etzella - Rosport

Dudelange - Wiltz

Fola - FC Differdange

Rumelange - Mondorf 



Sur le même sujet

En BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la 24e journée
Dudelange a chuté sur sa pelouse, Grevenmacher a encore consommé un gardien, le Fola aime s'imposer trois buts à un, Differdange se contente volontiers d'un but d'écart et Momar N'Diaye est presque Monsieur 50%. Retour en chiffres sur la 24e journée.
Nakache domine de la tête Caron, mais c'est Differdange qui a fait chuter Dudelange pour la première fois sur son terrain.