Changer d'édition

Epilogue du Dakar: Al-Attiyah et Price au palmarès 2019
Sport 17.01.2019

Epilogue du Dakar: Al-Attiyah et Price au palmarès 2019

Et de deux pour l'Australien Toby Price, déjà victorieux du Dakar en 2016 en catégorie motos

Epilogue du Dakar: Al-Attiyah et Price au palmarès 2019

Et de deux pour l'Australien Toby Price, déjà victorieux du Dakar en 2016 en catégorie motos
Photo: AFP
Sport 17.01.2019

Epilogue du Dakar: Al-Attiyah et Price au palmarès 2019

Tandis que le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota) a remporté son troisième Dakar en catégories autos, ce jeudi à Lima, après ses sacres en 2011 et 2015, l'Australien Toby Price (KTM) a quant à lui décroché son deuxième sacre chez les motos, après celui de 2016, en remportant la dixième et dernière étape de l'édition 2019 du célèbre rallye-raid.

(AFP). - Leader du général au soir de la première journée, al-Attiyah devance finalement l'Espagnol Nani Roma (Mini) de 46'42" et le Français Sébastien Loeb (Peugeot) de 1h54'18".

Largement en tête avant la dixième et dernière étape, il s'est contenté, à Lima, d'une douzième place à 9 minutes de l'Espagnol Carlos Sainz (Mini), tenant du titre, histoire d'assurer un nouveau sacre, le premier de Toyota.

Al-Attiyah s'était déjà imposé au volant d'une Volkswagen puis d'une Mini avant de l'emporter avec la marque japonaise.

Avec trois victoires d'étape, «Nasser» a dominé la course de bout en bout mais il a, surtout, su passer entre les gouttes de ce Dakar péruvien. Au contraire de ses principaux rivaux, qui ont été contraints à l'abandon (Peterhansel, 9e étape) ou à la faute (Loeb, Sainz, De Villiers...).

Al-Attiyah a sans doute appris de ses erreurs passées. Fini l'attaque à tout-va. De l'aveu de son propre copilote, Matthieu Baumel, «Nasser a attaqué ce Dakar avec moins de fougue.» «C'est un Dakar où il n'y a pas eu une journée où on a vraiment attaqué, où on a vraiment pris des risques pour être devant», admet Baumel. Mais ça a marché.

Troisième victoire au Dakar sur une... troisième marque différente, Toyota, pour le Qatari Nasser Al-Attiyah
Troisième victoire au Dakar sur une... troisième marque différente, Toyota, pour le Qatari Nasser Al-Attiyah
Photo: AFP

Du côté de la catégorie motos, pourtant blessé à un poignet quelques semaines avant le départ, Toby Price a mis tout le monde d'accord à Lima, en terminant avec 2'21" d'avance sur le Chilien Jose Cornejo (Honda).

Au général, l'Australien, 31 ans et dont c'est le cinquième Dakar, s'impose devant son coéquipier, l'Autrichien Matthias Walkner tenant du titre, 9'13" derrière.

Le constructeur KTM étend du même coup sa série de victoires à dix-huit de rang sur le Dakar. Le Britannique Sam Sunderland (KTM) finit troisième à 13'34".


Sur le même sujet

Dakar-2019: Al-Attiyah et Barreda vainqueurs
Le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota) et l'Espagnol Juan Barreda (Honda), en moto, ont remporté lundi la première étape du Dakar-2019 entre Lima et Pisco et s'adjugent du même coup la première place du classement général.
Nasser Al-Attiyah et son copilote Mathieu Baumel ont dominé la première étape de l'édition 2019 du Dakar.
Dakar 2017: Loeb et Price marquent les esprits
Le Français Sébastien Loeb (auto) et l'Australien Toby Price (moto) ont remporté ce mardi la deuxième étape du Dakar 2017, longue de 803 km entre Resistencia et San Miguel de Tucuman, dans le nord-est de l'Argentine. Les deux vainqueurs du jour prennent les commandes du classement général.
Toby Price s'est joué des pièges de la deuxième étape pour imposer sa griffe sur ce Dakar 2017.
Deuxième étape du Dakar 2016: Loeb et Peugeot au rendez-vous
Sébastien Loeb (Peugeot), nonuple champion du monde des rallyes mais novice au Dakar, a fait une nouvelle fois étalage de son talent en s'offrant lundi sa première victoire lors de la deuxième étape du rallye-raid, premier test grandeur nature de cette 38e édition malgré une spéciale raccourcie de plus de cent kilomètres.
Sébastien Loeb et Daniel Elena ont frappé d'entrée. L'ancien champion du monde WRC a signé son premier succès sur le Dakar.
Dakar 2016: Avec Loeb, Peugeot à nouveau en piste face au défi Mini
Casting cinq étoiles et scénario repensé en deux semaines à la fin de l'été: la 38e édition du Dakar (2-16 janvier) s'élance samedi de Buenos Aires avec l'entrée en lice de Sébastien Loeb, débutant de luxe pour Peugeot, chez une marque au lion déterminée à jouer les premiers rôles cette année.
Marc Coma est passé de l'autre côté du décor. Que nous réserve-t-il pour 2016?