Changer d'édition

Epilogue de la BGL Ligue: Sébastien Grandjean: «La Jeunesse et le Progrès sont les déceptions de la saison»
Sport 4 min. 20.05.2016

Epilogue de la BGL Ligue: Sébastien Grandjean: «La Jeunesse et le Progrès sont les déceptions de la saison»

Pour Sébastien Grandjean, la Jeunesse aurait dû se mêler à la course au titre.

Epilogue de la BGL Ligue: Sébastien Grandjean: «La Jeunesse et le Progrès sont les déceptions de la saison»

Pour Sébastien Grandjean, la Jeunesse aurait dû se mêler à la course au titre.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 20.05.2016

Epilogue de la BGL Ligue: Sébastien Grandjean: «La Jeunesse et le Progrès sont les déceptions de la saison»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Avant la 26e et dernière journée de BGL Ligue, l'ancien coach de Dudelange fait le tour du propriétaire. Si le technicien belge voit le F91 décrocher les lauriers, il regrette le manque de suspense durant la saison. "J'espérais retrouver 5 clubs en 5, 6 points. On en est loin", dit-il.

Avant la 26e et dernière journée de BGL Ligue, l'ancien coach de Dudelange fait le tour du propriétaire. Si le technicien belge voit le F91 décrocher les lauriers, il regrette le manque de suspense durant la saison. "J'espérais retrouver 5 clubs en 5, 6 points. On en est loin", dit-il.

Par Eddy Renauld

Ce dimanche, le F91 devrait être sacré contre Wiltz.

Normalement, il n'y a pas photo. De plus, Wiltz n'a pas souvent réussi au stade Jos Nosbaum au cours des dernières saisons. Mais il faudra aussi tenir compte du facteur émotionnel lors de cette dernière journée. Les Dudelangeois doivent être confiants par rapport à ce match même si leur fin de saison est difficile. Leurs résultats actuels sont mauvais par rapport à leur niveau.

Surpris que le F91 doive attendre l'ultime journée pour être champion?

Oui et non. De ce que j'ai vu et entendu, Dudelange n'est pas un rouleau compresseur mais c'est une équipe qui est bien en place. Les joueurs du F91 ont démontré une certaine efficacité durant la saison.

Quel regard portez-vous sur le Fola?

On connaît les valeurs de cette équipe. C'est le même staff, ce sont les mêmes joueurs, le Fola reste une référence dans ce championnat. Les Eschois ont perdu pas mal de points en cours de cette saison mais cela s'explique par le fait que leurs adversaires savent à quoi s'attendre, il n'y a pas d'effet de surprise dans leur jeu. Si tactiquement, vous êtes en place et qu'il y a de l'enthousiasme, une équipe peut contrer les points forts du Fola et le mettre en difficulté. C'est ce que Mondorf a fait en Coupe de Luxembourg. Le Fola a encore la chance d'être mathématiquement en course pour le titre car Dudelange aurait dû terminer le championnat, il y a deux semaines.

Depuis quelques saisons, Differdange se positionne comme le troisième larron de la compétition.

Marc Thomé a fait du bon travail avec à la clé une 3e place. Mais je constate que ce club doit faire face à un problème récurrent: Differdange débute et termine toujours bien son championnat mais il y a toujours un coup de mou durant la saison. Pourquoi ce trou d'air? Y a-t-il assez de concurrence dans le noyau? C'est le même refrain tous les ans. 

La Jeunesse pourrait retrouver l'Europe en fin de saison, les Bianconeri sont-ils la bonne surprise de ce championnat?

Pour moi la Jeunesse constitue la grosse déception de la saison. Durant l'été, le club a recruté Molnar, Menessou, N'Diaye. Ce sont trois gros calibres pour la BGL Ligue.  Vous y ajoutez des joueurs comme Oberweis, Hoffmann, Delgado et d'autres jeunes, la Jeunesse aurait dû jouer pour le titre. Cette 4e place est un échec. Le Progrès constitue l'autre déception de la saison. Avec la présence de Giuseppe Rossini, on était en droit d'attendre d'autres résultats.

Quelle est la révélation de la saison?

Je dirais Strassen et encore ce n'est pas une surprise. La saison dernière, avec Dudelange, on avait cravaché pour les éliminer de la Coupe de Luxembourg  (victoire 0-1 en 8es de finale). Ce groupe était déjà bien en place. Mais d'une manière générale, ce championnat m'a déçu. Je m'attendais à une compétition plus relevée. J'espérais assister à une course au titre avec plus de suspense. J'espérais retrouver 5 clubs en 5, 6 points. On en est loin.

Wiltz et Etzella vont se battre pour la place de barragiste, que vous inspire cette situation?

C'est un problème récurrent pour les clubs du Nord. Ils ont du mal à s'installer durablement parmi l'élite. Ces formations ont peut-être un problème de recrutement. Les Allemands ou les Belges qui sont transférés font-ils les efforts pour sauver leur club? J'ai aussi l'impression qu'il y a de la précipitation dans leurs transferts.

Grevenmacher, qui faisait partie de l'élite depuis l'été 1985, va retrouver la Promotion la saison prochaine, est-ce une surprise? 

Le CSG est devenu au fil des ans une équipe qui compte. C'était une excellente formation et c'était toujours difficile de prendre des points contre les Mosellans. Grevenmacher manque de moyens financiers, c'est un peu le même syndrome que pour les clubs du Nord. L'exemple à suivre c'est Strassen. Ce club peut recruter des joueurs étrangers de qualité et aussi des jeunes qui sont barrés dans leur club, je pense à Denis et Edis Agovic. C'est un bon compromis mais tous les clubs n'ont pas la chance de pouvoir agir de cette façon.

Les pronostics de Sébastien Grandjean

26e et dernière journée - dimanche 22 mai à 16h

RM Hamm Benfica - RFCUL 3-3

Progrès - Jeunesse 4-4

Grevenmacher - Strassen 0-5

Etzella - Rosport 2-1 

Dudelange - Wiltz 1-0 (voire 1-1)

Fola - Differdange 03 1-0

Rumelange - Mondorf 1-1


Sur le même sujet

Epilogue en BGL Ligue: Vivement vendredi prochain!
A deux journées de la fin du championnat, le titre, la quatrième place peut être synonyme de ticket européen, le siège de barragiste et celui de deuxième condamné n'ont toujours pas été attribués. Voici les clefs des quinze prochains jours.
Laurienté a laissé filer une fois Yéyé et ça s'est payé cash, mais la prestation d'ensemble des Dudelangeois laisse à penser que cette équipe va rebondir.