Changer d'édition

En Ligue des champions ce mercredi: Pep revient encore à Barcelone, Ancelotti doit se reprendre
Sport 3 min. 18.10.2016

En Ligue des champions ce mercredi: Pep revient encore à Barcelone, Ancelotti doit se reprendre

A la tête de Manchester City, Pep Guradiola revient dans "son" Camp Nou défier le FC Barcelone

En Ligue des champions ce mercredi: Pep revient encore à Barcelone, Ancelotti doit se reprendre

A la tête de Manchester City, Pep Guradiola revient dans "son" Camp Nou défier le FC Barcelone
Photo: Reuters
Sport 3 min. 18.10.2016

En Ligue des champions ce mercredi: Pep revient encore à Barcelone, Ancelotti doit se reprendre

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Pep Guardiola revient une nouvelle fois dans "son" Camp Nou, à la tête de Manchester City, et sait mieux que personne que "son" Barcelone ne lui fera pas de cadeau, mercredi pour le compte de la 3e journée de poules de Ligue des champions.

(AFP). - Pep Guardiola revient une nouvelle fois dans "son" Camp Nou, à la tête de Manchester City, et sait mieux que personne que "son" Barcelone ne lui fera pas de cadeau, mercredi pour le compte de la 3e journée de poules de Ligue des champions.

Au Bayern Munich, Carlo Ancelotti a pris la succession de Pep et doit rectifier le tir alors que sa machine de guerre bavaroise s'est enrayée.

Groupe A: rendez-vous le 23 novembre

Si la logique sportive est respectée, Arsenal doit gagner ses deux matches contre les Bulgares de Ludogorets, mercredi et le 1er novembre, tout comme le Paris SG doit l'emporter dans le même temps contre Bâle.

Ce qui veut dire que la tête de la poule (qui permet d'avoir un tirage plus clément en 8e de finale) se jouera le 23 novembre à Londres, quand les Parisiens d'Unai Emery se déplaceront à l'Emirates Stadium contre les Gunners. Au match aller, le 13 septembre les hommes d'Arsène Wenger ont ramené un nul (1-1) face aux équipiers de Thiago Silva.

Le PSG de l'Uruguayen Edinson Cavani, qui affronte Bâle ce mercredi, fixe d'ores et déjà rendez-vous à Arsenal le 23 novembre à Londres
Le PSG de l'Uruguayen Edinson Cavani, qui affronte Bâle ce mercredi, fixe d'ores et déjà rendez-vous à Arsenal le 23 novembre à Londres
Photo: AFP

Les matches de ce mercredi (20h45)

Arsenal FC (ENG) - Ludogorets Razgrad (BUL)

Paris SG (FRA) - FC Bâle (SUI)

Le classement

1. Arsenal FC 4 pts

2. Paris SG 4

3. Ludogorets Razgrad 1

4. FC Bâle 1

Groupe B: Naples y est presque

Naples a déjà creusé l'écart dans ce groupe. Un nouveau succès contre Besiktas permettrait d'avancer encore un peu plus vers les 8e de finale. De quoi oublier un championnat italien où les Napolitains restent sur deux revers, dont un cuisant à domicile (3-1 contre la Roma). Le club de l'exubérant président Aurelio De Laurentiis est désormais 5e à 7 points du leader, la Juventus.

Les matches de ce mercredi (20h45)

SSC Naples (ITA) - Besiktas JK (TUR)

Dynamo Kiev (UKR) - SL Benfica (POR)

Le classement

1. SSC Naples 6 pts

2. Besiktas JK 2

3. Dynamo Kiev 1

4. SL Benfica 1

Groupe C: Pep, gare aux retrouvailles

Pep Guardiola, indissociable du Barça dont il fut joueur puis entraîneur couvert de gloire, revient donc à la tête de Manchester City au Camp Nou. Il y était déjà retourné comme coach du Bayern Munich en mai 2015: Lionel Messi était content de le revoir mais avait fait le métier. Résultat, 3-0 pour le Barça.

Un nouveau revers pour Pep péserait lourd cette fois car ses Citizens piétinent, en Premier League (1 défaite, 1 nul) et en Ligue des champions (3-3 à Glasgow contre le Celtic). Barcelone a lui retrouvé son Messi, sorti de l'infirmerie et a déjà une petite marge confortable en tête de groupe.

Les matches de ce mercredi (20h45)

Celtic Glasgow (SCO) - Borussia Mönchengladbach (GER)

FC Barcelone (ESP) - Manchester City (ENG)

Le classement

1. FC Barcelone 6 pts

2. Manchester City 4

3. Celtic Glasgow 1

4. Borussia Mönchengladbach 0

Groupe D: Ancelotti doit redresser la barre

L'état de grâce est déjà fini pour Carlo Ancelotti. Le Bayern Munich ne tolère pas les résultats moyens. Deux nuls en Bundesliga et une défaite contre l'Atletico Madrid en Ligue des champions font grincer les dents en Bavière. "Carletto" serait ainsi trop permissif avec ses stars, selon les mauvaises langues du FC Hollywood, un des surnoms du Bayern. Au coach italien de bien mener sa barque face au PSV Eindhoven. Car pendant ce temps, l'"Atleti" des "GG", Antoine Griezmann et Kevin Gameiro, risque de bien s'amuser sur le terrain du faible Rostov.

Victoire obligatoire pour le Bayern de Carlo Ancelotti à l'Allianz Arena face au PSV Eindhoven
Victoire obligatoire pour le Bayern de Carlo Ancelotti à l'Allianz Arena face au PSV Eindhoven
Photo: Reuters

Les matches de ce mercredi (20h45)

FC Rostov (RUS) - Atletico Madrid (ESP)

Bayern Munich (GER) - PSV Eindhoven (NED)

Le classement

1. Atletico Madrid 6 pts

2. Bayern Munich 3

3. PSV Eindhoven 1

4. FC Rostov 1

NDLR: Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les 8e de finale. Le 3e est reversé en 16e de finale d'Europa League. Le 4e est éliminé.


Sur le même sujet

Troisième journée des poules en Ligue des champions: Pluie de buts sur l'Europe
On a assisté à une véritable pluie de buts, mercredi soir lors de la 3e journée des poules A, B, C et D de la Ligue des champions. Vingt-huit buts en huit matches, avec en vedettes Barcelone, Arsenal, le Bayern Munich, le Paris SG, mais aussi le Benfica Lisbonne, Besiktas Istanbul, le Borussia Mönchengladbach et l'Atletico Madrid.
Football Soccer - FC Barcelona v Manchester City - UEFA Champions League Group Stage - Group C - The Nou Camp, Barcelona, Spain - 19/10/16
Barcelona's Lionel Messi celebrates scoring their first goal 
Action Images via Reuters / John Sibley
Livepic
EDITORIAL USE ONLY.