Changer d'édition

«En 1996, le FC Metz avait bien fêté son succès»
Sport 1 4 min. 30.10.2019

«En 1996, le FC Metz avait bien fêté son succès»

Cyril Serredszum est un habitué de la compétition luxembourgeoise puisqu'il a entraîné le Progrès et le Fola.

«En 1996, le FC Metz avait bien fêté son succès»

Cyril Serredszum est un habitué de la compétition luxembourgeoise puisqu'il a entraîné le Progrès et le Fola.
Photo: Ben Majerus
Sport 1 4 min. 30.10.2019

«En 1996, le FC Metz avait bien fêté son succès»

Le FC Metz reçoit Brest ce mercredi pour le compte des 16es de finale de la Coupe de la Ligue. Une partie qui va surtout permettre à Vincent Hognon de modifier très largement son onze de départ afin de préserver toutes les forces vives pour la venue de Montpellier samedi en championnat. Cyril Serredszum, vainqueur de l’épreuve en 1996, présente la partie.

Interview: Hervé Kuc

Cyril, que devenez-vous?

Cyril Serredszum: «J'ai quitté le CSO Amnéville (Nat 3) et je suis actuellement à la recherche d'un club à entraîner. A Amnéville, j'ai eu un souci avec les arbitres en catégorie de jeunes et j'ai éprouvé un ras le bol avec le football, sans que cela soit lié à un problème avec le club d'Amnéville. Je continue à suivre le football luxembourgeois, à aller voir des matchs et je n'ai pas perdu espoir d'entraîner à nouveau un club ambitieux.

Les Messins accueillent Brest ce mercredi (21h05) en Coupe de la Ligue. Vous avez remporté cette épreuve en 1996 avec le club grenat. Racontez-nous…

C'était le 6 avril 1996 au Parc des Princes face à Lyon (0-0 après prolongations). Une partie cadenassée car aucune équipe ne voulait encaisser un but, on avait une défense de fer avec Pierre, Song, Kastendeuch et Gaillot.

 Lors de la série des tirs au but, et après les cinq premiers essais de chaque équipe, Jacques Songo’o, notre gardien, venait de stopper la tentative des Lyonnais (Marcelo) et juste avant cela Cyrille Pouget m'avait glissé à l'oreille: "S'il marque, c'est toi qui y vas mais s'il le rate, c'est moi qui m'avancerai pour le tirer". Il a donc été celui qui a inscrit le tir au but vainqueur et Metz a remporté la Coupe de la Ligue. Cela a été un moment fantastique et nous avions bien fêté ce succès.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Cette victoire a-t-elle été facile à digérer alors que le championnat n'était pas encore achevé?

Quelques jours après, nous avions reçu Bastia en championnat et on avait su vaincre (2-0) mais nous avions payé nos efforts le dimanche qui a suivi toujours à Saint-Symphorien cette fois face à Monaco (0-3). Nous étions cuits. Nous avions également un ou deux matchs de retard que nous n'avions pas su bien négocier car notre calendrier était alors trop chargé. Au final, on finit à la quatrième place (65 points) juste derrière Monaco (3e, 68).

Après l'intermède de la Coupe de la Ligue ce mercredi, les hommes de Vincent Hognon recevront Montpellier (12e journée de L1) samedi, une formation que vous avez côtoyée (1998-2000). Les Messins peuvent-ils s'imposer?

Michel Der Zakarian, l’entraîneur de Montpellier, réussit à bien faire jouer son équipe, il y a du spectacle et elle est agréable à regarder. Pour Metz, il y a une nouvelle fois une obligation de victoire et il devra s'appuyer sur ce qu'il a pu mettre en place défensivement face à Nantes et Lyon tout en s'appliquant sur les phases offensives. 


Lyon's French defender Leo Dubois (L) vies with Metz's Senegalese forward Opa Nguette during the French L1 football match between Olympique Lyonnais and FC Metz at the Groupama stadium in Decines-Charpieu near Lyon, central eastern France on October 26, 2019. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Le FC Metz bien trop timide à Lyon
Les Messins ont fait preuve d’une prudence trop prononcée. Lyon s’est imposé logiquement (2-0) même si le penalty sifflé contre le FC Metz a plombé les débats. Les hommes de Vincent Hognon recevront Brest mercredi en Coupe de la Ligue.

On savait depuis le départ que Metz allait connaitre des difficultés et on s'aperçoit qu'une équipe comme Nantes arrive à conserver sa deuxième place au général alors qu’elle vient de s'incliner deux fois de rang. Ce qui prouve que derrière le PSG, qui va une nouvelle fois dominer la L1, tout est possible, tout est ouvert.»


Sur le même sujet

Le FC Metz bien trop timide à Lyon
Les Messins ont fait preuve d’une prudence trop prononcée. Lyon s’est imposé logiquement (2-0) même si le penalty sifflé contre le FC Metz a plombé les débats. Les hommes de Vincent Hognon recevront Brest mercredi en Coupe de la Ligue.
Lyon's French defender Leo Dubois (L) vies with Metz's Senegalese forward Opa Nguette during the French L1 football match between Olympique Lyonnais and FC Metz at the Groupama stadium in Decines-Charpieu near Lyon, central eastern France on October 26, 2019. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Diallo offre le succès au FC Metz face à Nantes
Après avoir totalement raté sa première période, le FC Metz a profité de sa supériorité numérique pour distancer Nantes (1-0). La septième réalisation de Diallo permet aux hommes de Vincent Hognon de souffler un bon coup. Un succès bienfaiteur.
Metz' Senegalese forward Habib Diallo celebrates at the end of the French L1 football match between Metz (FCM) and Nantes (FCN) at Saint Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on October 19, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Pour Denis Balbir, «Metz peut faire trembler le PSG»
Le FC Metz s’apprête à disputer une partie très délicate face au PSG ce vendredi (20h45) à Saint-Symphorien. Le onze grenat va devoir mettre de l’essence dans son moteur s’il veut inquiéter l’armada parisienne pourtant privée de Mbappé et Cavani.
Ibrahima Niane et les Messins doivent montrer une sérieuse réaction par rapport à leur prestation à Angers s'ils entendent inquiéter le PSG, vendredi soir à Saint-Symphorien
Cartier: «Mon ami Daf est à Sochaux mais Metz va l'emporter»
Le FC Metz peut réaliser une excellente affaire comptable en distançant Sochaux ce lundi (20h45). En cas de succès, le club grenat compterait alors onze points d’avance sur Lorient (3e) à dix journées de la fin du championnat. Albert Cartier préface la rencontre.
Albert Cartier connaît Sochaux comme sa poche et estime que les Doubistes n'inquiéteront pas les Messins ce lundi.
Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»
David Régis (48 ans) a porté la tunique grenat de 1998 à 2002 en tant que défenseur. Il préface le déplacement du FC Metz à Toulouse ce samedi (20h). Les hommes de Frédéric Hantz sont privés de Balliu, Philipps et Rivière mais pourraient espérer revoir Jouffre.