Changer d'édition

Ell renversant, le Racing époustouflant, Junglinster chute d'entrée
Sport 22 6 min. 16.09.2018 Cet article est archivé

Ell renversant, le Racing époustouflant, Junglinster chute d'entrée

Kim Peltier (en mauve, SC Ell) ont difficilement pris le meilleur sur Anna Hengen et l'Entente Wormeldange/Munsbach/CSG.

Ell renversant, le Racing époustouflant, Junglinster chute d'entrée

Kim Peltier (en mauve, SC Ell) ont difficilement pris le meilleur sur Anna Hengen et l'Entente Wormeldange/Munsbach/CSG.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 22 6 min. 16.09.2018 Cet article est archivé

Ell renversant, le Racing époustouflant, Junglinster chute d'entrée

Première journée et premières sensations. En inscrivant 14 buts, le Racing marque déjà les esprits. Tout comme Ell, menée 0-2 à la pause, l’équipe dirigée par Paul Wilwerding a trouvé le moyen de s’imposer sur le fil 3-2.

  Par Gérôme Henrionnet

Ligue 1: le Racing écrase l’AS Ruspensia Lusitanos Larochette

Victoire nette et sans bavure, le RFCUL n’a fait qu’une bouchée de son adversaire le promu AS Ruspensia Lusitanos Larochette, sur le score sans appel de 14-0. Sept buteuses différentes ont participé au feu d’artifice offensif: un quintuplé pour Mamy Ndiay, un doublé pour Elodie Martins, Andreia Machado, et Bruna Santana et des réalisations de Sara Courbin, Gabriela Crespo et Julie Wojdyla.

Bettembourg sans trembler

Mission accomplie pour les vice-championnes, dominatrices sans être impériales, les dames de Bettembourg se sont logiquement imposées 2-0 à Wincrange. Justine Oswald, sur penalty à la 34e minute, et Karen Marin, à la 71e, sont les buteuses de cette rencontre.

Ell renverse l'Entente Wormeldange/Munsbach/CSG

Menées 2-0 à la pause par une séduisante équipe de l’Entente Wormeldange/Munsbach/CSG, (buts de Sophie Maurer 23e et d’Isabel Albert 36e) les joueuses du Sc Ell ont réalisé l’exploit de s’imposer 3-2, grâce à un doublé de Kim Peltier, aux 54e et 85e minutes, avant le but victorieux à la 92e de Hanna Thill.

L’Entente Rosport/USBC/Christnach dans la douleur

Match très compliqué pour l’Entente Rosport/USBC/Christnach, menée 0-1 à la mi-temps par une surprenante équipe de Schifflange. Les joueuses de Carlo Calmes ont dû s’en remettre à Céline Alves et Denise Abou pour empocher les trois points.

Niederkorn  s’en sort bien

Dans cette rencontre entre prétendants au podium, c’est le Progrès Niederkorn qui est sorti vainqueur. La première mi-temps a vite tourné en faveur des visiteuses qui ont multiplié les actions et marqué dès la 15e minutes par Maïté Machado. Au retour des vestiaires, l’Entente Itzig/Cebra a mis la pression et a égalisé logiquement grâce à un but de la tête de Cathy Silva (58e). S'ensuivront deux poteaux pour les locales avant que Julia Battisti (75e) donne la victoire aux Jaune et Noir.

Mamer piège Junglinster

Invaincu à l’extérieur en championnat depuis le 25 avril 2015, Junglinster a enchaîné loin de ses bases 34 matches sans défaite. Cette belle série a pris fin ce dimanche après-midi. Le public venu nombreux a pu assister à une première mi-temps au cours de laquelle les débats ont été la plupart du temps dominés par Junglinster. Malgré une barre transversale de Bianca Schmitz sur coup franc et deux occasions mal négociées par les attaquantes de Mamer, les deux équipes se quittaient au terme des 45 premières minutes sur un modeste 0-0.

Il aura fallu attendre la deuxième période pour voir les joueuses d’Evariste Kabongo imposer leur jeu et ouvrir le score à la 65e par l’intermédiaire de Julie Vendelbo. Galvanisé par cette réussite, Mamer continuait à insister et obtenait un penalty à la suite d’une main commise par Lynn Ruppert. Marisa Soares ne tremblait pas et trompait Tamara Cardoso (75e).

Après ce break Mamer levait le pied et Junglinster en profitait pour reprendre le jeu à son compte mais hélas pour elles, sans beaucoup de succès.

Voilà une victoire significative, puisque les dames de Mamer, en battant le champion en titre, prouvent qu’elles ont leur mot à dire dans ce championnat.

Ligue 2: le Fola à l'arraché

Le CS Fola Esch et le Swift Hesperange, deux grands favoris à la montée directe, se rencontraient dès la première journée. C’est le Fola qui est sorti victorieux de ce duel sur le plus petit des scores (1-0).

Le duel des promus a tourné à l’avantage de l’Entente Differdange/Luna qui a sèchement battu Junglinster II sur le score de 6-0.

Le carton de cette journée est signé par l’Entente Pratzerthal/Grevels qui a pulvérisé l’Atert Bissen 15-1.

Les équipes réserves ont eu des fortunes diverses puisque Ell II, fraîchement promu, a remporté son match contre l’Entente Aspelt/Remich/Bous 2-1 tandis que Bettembourg II s’est incliné lourdement  à Diekirch (0-6).

Scores fleuves en Ligue 3

Pour cette première journée en Ligue 3, les scores fleuves ont été légion.

Union Mertert-Wasserbillig - Young Boys Diekirch II 6-0 

FC Red Black Egalité 07 Pfaffenthal-Weimerskirch - SC Ell III 4-0

E. Hosingen/Norden - Red Star Merl-Belair

FC Wiltz 71 - US Rumelange

Sporting Bertrange - AS Rupensia Lusitanos Larochette II 6-0

E. Uelzechtdall - CS Fola Esch-Alzette II 6-0

E. Kaerjeng/Rodange - Union Titus Pétange 2-0

Réactions

Paul Wilwerding (SC Ell): «En première période, nous étions trop crispées, premier match de la saison, beaucoup d’absentes, j’ai senti mes joueuses fébriles. A la mi-temps je leur ai dit de ne pas avoir peur, de jouer libérées, de forcer le destin. Dans le même temps, j’ai effectué un changement tactique. J’ai décidé d’inverser notre milieu de terrain et cela a eu pour conséquence de réduire les espaces pour nos adversaires. Je suis fier de mes joueuses, en plus d’être solidaires elles ont fait preuve d’une grande abnégation. A dix minutes de la fin du match, elles étaient toutes très fatiguées mais elles ont tout donné pour aller chercher cette belle victoire.»

Nicolas Bevilacqua (Ent. Wormeldange/Munsbach/CSG): «Je n’ai rien à dire sur la première mi-temps, nous étions bien dans le match, on maîtrisait totalement le jeu, notre bloc haut était performant. A la reprise, rien n'allait, la physionomie du match a totalement basculé, nous avons subi avant de complètement lâcher prise physiquement et, cerise sur le gâteau, l’arbitre nous expulse abusivement une joueuse. »

Fernando (Ent. Itzig/CeBra): «Les trente premières minutes ont été dominées par Niederkorn. On a manqué d’agressivité. On n’était pas dans le match. La deuxième mi-temps fut complètement différente. Trente superbes minutes au cours desquelles on pousse Niederkorn dans ses retranchements. On égalise puis on frappe par deux fois sur le poteau. A ce moment-là, le match aurait pu changer, hélas pour nous ce ne fut pas le cas, car sur un corner, Niederkorn fait le 1-2. Je pense que le partage des points aurait été plus juste.»

Steve Senisi (Progrès Niederkorn): «Nous avons fait une bonne première mi-temps, c’était un match très engagé. Je regrette notre manque de maîtrise collective du ballon. En deuxième période, nous étions absents, et avons trop subi les attaques d'Itzig. C’est lorsque l’égalisation arriva, que nous nous sommes mis à rejouer. Les remplaçantes sont bien rentrées dans le match, elles ont permis de redonner un second souffle à l’équipe. L’essentiel est fait, nous voulions les trois points et nous sommes très heureux de les avoir.»

L’affiche à surveiller

Progrès Niederkorn - SC Bettembourg sera incontestablement le match-phare de la deuxième journée. Les deux équipes qui ont gagné leur première rencontre vont devoir s’affronter dans un match qui s’annonce déjà comme important pour les ambitions des deux équipes.


Sur le même sujet

Junglinster écarte Niederkorn, le Racing solide deuxième
Bettembourg facile vainqueur à Mamer sur le score de 4-0 maintient son avance sur le Racing. Dans le choc de la 17e journée, Junglinster en l’emportant à domicile 1-0 a repris la troisième place à Niederkorn, son adversaire du soir.
Noémi Tiberi (en blanc) et la Jeunesse Junglinster ont écarté le Progrès de Julia Battisti.
Rosport se donne un peu d’air, Junglinster glisse lentement
Avec cinq points d’avance sur Niederkorn, Bettembourg reste au sommet du classement de Ligue 1 tandis que Junglinster a subi sa deuxième défaite consécutive. Dans la lutte pour le maintien, Rosport se donne un peu d’air en gagnant contre Larochette.
L'Entente Rosport/USBC/Christnach n'a pas fait dans la demi-mesure contre Larochette.
Ligue 1 dames: les cartes sont redistribuées
Alors que s'ouvre ce samedi le championnat féminin 2018-2019, Junglinster et Bettembourg font incontestablement partie des grands favoris. Cependant, la lutte pour le titre ne devrait pas se résumer uniquement à ce duel.
27 Fussball Endspiel im Frauen Pokalfinale zwischen dem FC Junglinster und dem SC Ell in Rumelingen am 09.06.2018 Kate THILL (11 SC Ell) vor Carina NOGUEIRA (19 Junglinster)