Changer d'édition

Elise Maes: «Remporter la Skoda Cross Cup serait super»
Sport 2 min. 29.11.2018

Elise Maes: «Remporter la Skoda Cross Cup serait super»

Dès le 1er janvier, Elise Maes rejoindra la formation Andy Schleck Cycles - Immo Losch

Elise Maes: «Remporter la Skoda Cross Cup serait super»

Dès le 1er janvier, Elise Maes rejoindra la formation Andy Schleck Cycles - Immo Losch
Photo: Serge Waldbillig
Sport 2 min. 29.11.2018

Elise Maes: «Remporter la Skoda Cross Cup serait super»

Elle est la surprise de ce début de saison de cyclo-cross: Elise Maes est la meilleure chez les dames sur le plan national, alors que personne ne l’attendait à ce niveau. La future membre de l'équipe Andy Schleck – Immo Losch se veut ambitieuse pour la suite de la saison.

Propos recueillis par Hugo Barthelemy

Elise, vous avez entamé la saison de cyclo-cross par une victoire à Brouch, avant de continuer sur votre lancée pour être à présent leader de la Skoda Cross Cup. Vous attendiez-vous à être aussi performante?

Non, pas du tout! J’ai commencé le cyclo-cross l’an dernier, et je ne suis donc pas encore une grande spécialiste de la discipline. C’est surtout la première victoire à Brouch qui m’a surprise, je ne m’y attendais pas du tout.

L’an dernier, le cyclo-cross était pour vous surtout une façon de préparer votre saison sur route. Avez-vous pris cette discipline plus au sérieux cette année?

L’objectif reste en tout cas le même cette saison: préparer ma saison sur route. Mais cette année, j’ai connu des difficultés avec l’équipe, et je n’ai pas fait de course du tout durant l’été. J’ai donc pu faire une pause cet été, et commencer ma préparation pour le cyclo-cross plus tôt que prévu. Par corollaire, j’ai aussi entamé ma saison dans les labourés dès le premier cyclo-cross - à Brouch -, contrairement à la saison passée.

Nous arrivons doucement à la mi-saison de cyclo-cross. Quels sont vos objectifs des mois à venir?

Ce serait super de pouvoir remporter la Skoda Cross Cup, surtout parce que personnellement, je n’ai pas de voiture. Et, vu que j’habite à Aspelt et que je travaille à Ettelbruck, ce serait pratique! (ndlr: le vainqueur de la Skoda Cross Cup reçoit un véhicule durant une année)

Vous l'avez dit, vous disputez seulement votre deuxième saison de cyclo-cross. Comptez-vous en faire une habitude les prochaines années?

Je n’en ai aucune idée, mais le cyclo-cross est une discipline qui me plaît. Je me vois donc bien continuer à en faire à l’avenir.

Après ce que vous avez démontré sur les circuits luxembourgeois, ambitionnez-vous d’un jour participer à une compétition internationale, comme une manche de Coupe du monde par exemple?

Je dirais plutôt que non, car la différence de niveau est assez grande entre les deux, et je pense que si c’est pour se faire sortir au bout de deux tours, cela n’en vaut pas vraiment la peine.

A partir du 1er janvier, vous ne ferez plus partie de l’équipe WNT-Rotor, mais de Andy Schleck Cycles - Immo Losch. Quels y seront vos objectifs?

Le grand objectif de ma nouvelle équipe est le Festival Elsy Jacobs, qui sera l’une des plus grosses courses auxquelles nous allons participer. En plus, nous serons plusieurs Luxembourgeoises dans l’équipe. Après, on devrait prendre part à la Lotto Cup en Belgique.


Sur le même sujet

Loïc Bettendorf: «Je vise le titre de champion national cette saison»
Dans la catégorie Juniors (moins de 19 ans), Loïc Bettendorf domine son sujet avec trois victoires sur trois cyclo-cross disputés, et à chaque fois avec la manière, qui plus est, avec entre une et deux minutes d’avance sur son plus proche poursuivant. Des résultats qui augurent une belle saison pour le coureur du Cycling Team Atertdaul.
Luc Turchi: «L’an dernier, je voulais tout arrêter»
Cela faisait longtemps que les fans de cyclo-cross luxembourgeois n’avaient pas aperçu Luc Turchi dans les labourés. Celui qui avait débuté chez Leopard en 2014, avant de rejoindre Basso Bikes en 2016, puis Lotto-Kernhaus en 2017 présente deux titres nationaux chez les Espoirs à son palmarès. Cette saison il est de retour et affiche de grandes ambitions.
Luc TURCHI / Radsport, Skoda Tour de Luxembourg, Prolog / 31.05.2017 / Luxemburg / Foto: Christian Kemp
Ivan Centrone (Differdange-Losch): «Le Tour de Luxembourg comme objectif principal»
Le champion du Luxembourg en catégorie Espoirs, Ivan Centrone (22 ans) avait remporté l'année dernière la course d’ouverture luxembourgeoise, le Grand Prix Ost Manufaktur. Actuellement arrêté par une blessure à un genou, il revient sur cette victoire et préface sa première saison en tant que coureur Elite au sein du Team Differdange-Losch.
Ivan Centrone (CCI Differdange - Team Losch Differdange)
/ 25.06.2017 Radsport, Velo, Saison 2017 / 25.06.2017 /
Nationale Meisterschaften, Elite / 
Remerschen /
Foto: Ben Majerus