Changer d'édition

Dudelange sur l'île de la rédemption
Sport 3 min. 15.07.2019

Dudelange sur l'île de la rédemption

Mario Pokar et les Dudelangeois devront s'inspirer de leur première mi-temps du match aller pour passer au tour suivant.

Dudelange sur l'île de la rédemption

Mario Pokar et les Dudelangeois devront s'inspirer de leur première mi-temps du match aller pour passer au tour suivant.
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 15.07.2019

Dudelange sur l'île de la rédemption

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Tenu en échec il y a une semaine au Stade Josy Barthel par La Vallette (2-2), le F91 doit l'emporter ou décrocher un nul riche en buts pour franchir l'écueil du premier tour de la Ligue des champions. Un must face à une équipe maltaise.

Il y a des circonstances atténuantes: un groupe à remodeler, un niveau de compétitivité à atteindre et un déficit de vécu à combler. Mais c'est un peu juste pour expliquer la mini remontada de La Vallette jeudi dernier. 

Tim Kips, qui défendait les buts dudelangeois pour la première fois dans un match officiel, se posait aussi la question. «J'ai bien aimé notre première période puis nous avons arrêté de jouer. Je ne sais pas pourquoi.» 

Toujours est-il que d'une situation idyllique à la pause, le champion national est passé à un équilibre fragile. Un peu le même qu'il y a un an après le partage contre MOL Vidi à deux exceptions près: 

  • les insulaires ont marqué un but de plus que les Hongrois
  • les Maltais ne sont pas des Magyars

La nuance est importante car on entend déjà le parachute de l'Europa League s'ouvrir alors que le saut n'est pas enclenché. Dudelange a acquis un nouveau statut la saison dernière qu'il lui sera probablement impossible d'assumer tant la défunte saison a été impressionnante. Ce n'est pas une raison pour minimiser l'échec que représenterait une élimination au premier tour de qualification après un tirage au sort aussi clément.

  on entend déjà le parachute de l'Europa League s'ouvrir alors que le saut n'est pas enclenché  

L'équation de ce match retour est un peu paradoxale. Ce mardi soir à partir de 20h au stade du Centenaire à Ta' Qali, Dudelange devra marquer, mais rester solide derrière. Et c'est davantage ce second facteur qui pose question.  «Nous sommes toujours en phase construction», a concédé Emilio Ferrera ce lundi soir en conférence de presse. «Dans ce contexte, il y a des situations intéressantes à analyser au regard de notre match aller.»

Les Dudelangeois ont pris leurs marques à Malte.
Les Dudelangeois ont pris leurs marques à Malte.
Photo: Domenic Aquilina

Jeudi dernier comme lors de sa dernière répétition amicale face à Virton (4-3), le F91 n'a pas donné les garanties d'une sécurité à toute épreuve. Le secteur a subi une mue profonde cet été et seul Tom Schnell fait figure d'ancien.

On a toutefois un peu de mal à expliquer comment la rencontre est parvenue à glisser entre les mains des hommes d'Emilio Ferrera alors que l'alignement des planètes était quasi parfait avec une bonne gestion des temps forts et un but censé saper le moral des insulaires juste avant le repos.

La Vallette ne garera pas le bus

Côté maltais, l'entraîneur Darren Abdilla joue carte sur table. «C'est vrai qu'un match nul vierge nous conviendrait, mais nous allons sortir pour essayer de jouer notre jeu habituel et gagner ce match qui nous assurerait une place au prochain tour. Je prévois d'aligner deux attaquants et de jouer notre jeu habituel.»

Jeu de dupe ou intentions louables? Dudelange sera rapidement fixé. Les Bulgares de Ludogorets ou les Hongrois de Ferencvaros attendent le F91 en cas de succès. Sinon, il faudra se contenter de l'Europa League avec comme adversaire probable les Estoniens de Kalju, en ballottage défavorable après leur défaite contre les Macédoniens de Shkëndija à l'aller. 

Le cadre dudelangeois: Aalala, Kips, Moutha-Sebtaoui; Bettaieb, Bouchouari, Bougrine, Cabral, Delgado, Dramé, Ewert, Garos, Kirch, Klapp, Lavie, Morren, Natami, Ouamri, Pokar, Pomponi, Schnell, Sinani, Skenderovic, Stolz, Stumpf.

Absents: Bernier et Joubert (blessés)

Arbitres: MM. Frischer, Neemlaid et Mõtsnik (EST).