Changer d'édition

Dudelange se remet en jambes, la Jeunesse peine, le Racing défait le Fola
Sport 5 min. 16.09.2018 Cet article est archivé

Dudelange se remet en jambes, la Jeunesse peine, le Racing défait le Fola

Benjamin Runser à la lutte avec Clément Couturier, le Dudelangeois aura le dernier mot.

Dudelange se remet en jambes, la Jeunesse peine, le Racing défait le Fola

Benjamin Runser à la lutte avec Clément Couturier, le Dudelangeois aura le dernier mot.
Photo: Stéphane Guilaume
Sport 5 min. 16.09.2018 Cet article est archivé

Dudelange se remet en jambes, la Jeunesse peine, le Racing défait le Fola

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
En s'imposant 2-0 à Strassen, Dudelange s'est remis dans le sens de la marche avant son duel tant attendu avec l'AC Milan. La suite de la sixième journée a aussi été marquée par le match nul de la Jeunesse face à Rosport et le succès du Racing contre le Fola.

Le derby de Differdange, disputé samedi devant  1500 spectateurs, avait laissé augurer de belles choses pour la suite de la sixième journée de championnat, mais les équipes en lice ont, dans l'ensemble, longtemps ronronné avant de placer un coup d'accélérateur pour s'assurer la mise. C'est notamment le cas de Dudelange, une formation du F91 qui n'est qu'à quatre jours du rendez-vous le plus important de son histoire.

En déplacement à Strassen, Dino Toppmöller a voulu donner du temps de jeu au gros de la troupe qui défiera le Milan au stade Josy Barthel. Un ensemble longtemps contrarié pour une équipe de Strassen bien en place, compacte et volontaire dans le replacement. Prempeh avait eu la bonne idée de venir contrer Adler, un ancien de la maison du F91, à la 34e minute, suite à un service de Runser, et c'est encore le défenseur central qui allait amener l'ouverture du score du champion en titre deux minutes plus tard. Turpel avait placé le n°26 en position de tir, la défense locale s'était jetée pour repousser, masquant en partie Schon, et Stolz avait profité de l'aubaine depuis le point de penalty (0-1, 36e).

La prestation de Frising, dans le but dudelangeois, a été scrutée, mais la doublure de Joubert n'a pas eu le loisir de se mettre en exergue si ce n'est une frappe de Simon sur laquelle il a dû se coucher (90+2). Il a dominé dans les airs quand c'était nécessaire et a relancé au pied sans prendre de risques. En face, Schon a connu une après-midi plus compliquée, au fur et à mesure que les Bleus décidaient d'enfoncer le clou pour éviter toute mauvaise surprise. Le portier international a d'abord vu une tête de Schnell passer de peu à côté (47e) avant de devoir contrer Stolz (51e). Et s'il a annihilé un déboulé, tout en puissance, de Turpel (64e), il n'avait rien pu faire auparavant sur la frappe sèche, du gauche, de Sinani, une nouvelle fois décisif après ses réalisations en sélection nationale (0-2, 53e).

Sans forcer son talent, Dudelange s'est remis en jambes après la trêve internationale et a engrangé sa deuxième victoire en quatre matches de championnat. Le F91 peut désormais se concentrer à plein sur la venue des Rossoneri.

Antonio Luisi n'a pu faire mieux qu'offrir un point à la Jeunesse contre Rosport.
Antonio Luisi n'a pu faire mieux qu'offrir un point à la Jeunesse contre Rosport.
Photo: Ben Majerus

Battu logiquement à Niederkorn 0-2, suite à des buts de Martins (11e) et De Almeida (75e), Differdange n'a pas profité des déboires de la Jeunesse. Le leader conserve la tête du classement avec un point d'avance après son difficile match nul concédé sur sa pelouse à Rosport (1-1). Avant le dernier quart d'heure, Luisi à répondu à l'ouverture du score signée Kasel (36e).

Le Progrès était remonté sur le podium, avec 10 points au compteur mais la formation de Paolo Amodio est devancée par le Racing vainqueur 2-1 du Fola. Klapp a sacrifié ses bouclettes, mais sa nouvelle coupe de cheveux, plus aérodynamique, ne lui a rien enlevé en termes d'efficacité. C'est le vif ailier qui a répondu (63e) à l'ouverture du score, sur penalty, de Shala (53e).  Cette égalisation n'a toutefois pas permis au club doyen de prendre un point dans la capitale puisque le même Shala s'est offert un doublé (70e) pour offrir la victoire aux siens.

Comme Niederkorn, l'Union Titus Pétange (5e du classement) compte 10 points après sa victoire contre Mondorf. Une réalisation d'Esch (29e) a suffi pour mettre l'équipe de Paulo Gomes à la raison.

 Rumelange est conscient que son maintien passera impérativement par de bons résultats à domicile. Intraitable jusqu'à ce dimanche, les hommes de Sven Loscheider sont tombés sur un os, le RM Hamm Benfica. Et comme on n'est jamais aussi bien trahi que par les siens, c'est Bertino Cabral qui s'est rappelé aux bons souvenirs de l'USR en scorant par deux fois rapidement (6e et 13e). Un penalty transformé par Sahin, avant la mi-temps, a laissé espérer les siens. Un espoir sans suite pour l'avant-dernier du classement car Mendes a mis les choses au point dans le temps additionnel (1-3).

Enfin, Hostert s'est donné de l'air en s'imposant 1-0 à Ettelbruck. Eichhorn est le buteur du jour pour la troupe de Henri Bossi qui est septième du classement avec sept points.

Ça plane pour Alexio Mendes, qui a inscrit le troisième but du RM Hamm Benfica, et Eurico Gomes vainqueurs de Rumelange 3-1.
Ça plane pour Alexio Mendes, qui a inscrit le troisième but du RM Hamm Benfica, et Eurico Gomes vainqueurs de Rumelange 3-1.
Photo: Ben Majerus

Strassen - Dudelange 0-2

Complexe sportif Jean Wirtz, bonne pelouse, arbitrage de M. S. Rodrigues assisté de MM. Hansen et Dias, 545 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Stolz (36e), 0-2 Sinani (53e).

Corners: Strassen 7 (3+4); Dudelange 7 (1+6).

Cartons jaunes: Lourenco (90+2, antijeu sur E. Agovic) pour Strassen; Turpel (37e, contestation) et Couturier (38e, faute sur Payal) pour Dudelange.

STRASSEN (4-2-3-1): Schon; Mastrangelo, Mondon (cap.), D. Agovic, Zilli; Tsuchihashi (63e Jager), Payal; Adler, Ruppert (60e Lourenco), Dos Santos; Runser (78e Simon).

 Joueurs non utilisés: Gonçalves et Goulard.

Absents: Bernardelli et Lafon (blessés); A. Agovic,  Alverdi, Barbaro, Delgado et Sully (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Manuel Correia.

DUDELANGE (4-3-3):  Frising; Jordanov, Schnell (cap.), Prempeh, Mélisse; Kruska, Cruz (89e Pokar), Couturier (80e E. Agovic); Stolz, Turpel, Sinani (75e Stumpf).

Joueurs non utilisés: Esposito et Malget.  

Absents: Joubert (blessé); Bisevac, De Sousa, Dramé, El Hriti, Gonçalves, Ibrahimovic, Jensen,  Kakoko, Kenia, Perez, Protin, Skenderovic, Yéyé (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Dino Toppmöller 

Belle envolée de Julien Weber  lors du derby de Differdange, mais c'est le Progrès qui s'est imposé 2-0.
Belle envolée de Julien Weber lors du derby de Differdange, mais c'est le Progrès qui s'est imposé 2-0.
Photo : Michel Dell’Aiera

Les résultats de la 6e journée

Joué samedi

Progrès - Differdange 2-0

Joués dimanche

Strassen - Dudelange 0-2

Jeunesse - Rosport  1-1

Etzella - Hostert 0-1

Rumelange - RM Hamm Benfica 1-3

Racing - Fola  2-1

Union Titus Pétange - Mondorf  1-0

La suite du programme

Mercredi 26 septembre - Mise à jour de la 3e journée

19h30: Fola - Dudelange

Dimanche 30 septembre - 7e journée de BGL Ligue

16h: Dudelange - Union Titus Pétange

16h: Differdange - Rumelange

16h: RM Hamm Benfica - Etzella

16h: Hostert - Rosport

16h: Mondorf - Racing

16h: Strassen - Jeunesse

Lundi 1er octobre

20h: Fola - Progrès


Sur le même sujet

Le Progrès écarte Differdange et s'offre le derby
Dos au mur après un décevant début de saison, le Progrès devait ravir la totalité de l’enjeu à l’occasion du derby face à Differdange 03. Il a rempli son contrat. Martins (11e) et un bijou de De Almeida (74e) ont mis à terre un adversaire guère fringuant.
Les joueurs du Progrès savourent leur victoire. Niederkorn a logiquement dominé Differdange 2-0.
Mayron De Almeida (Progrès): «On ne peut plus gaspiller»
L'ancien joueur de Virton et Tours (22 ans) fait partie des bonnes surprises de ce début de saison. Brillant sur la scène européenne, le Progrès a connu une mise en route laborieuse en championnat. La venue de Differdange dans un derby qui s'annonce chaud, samedi 17h30, doit permettre aux Jaune et Noir de redresser la barre.
Mayron de Almeida (Niederkorn #7)
/ 02.08.2018 Fussball Europa League Qualifikation, 2. Runde, Rückspiel, Saison 2018-2019 / 02.08.2018 /
LUX, ELQ, FC Progres Niederkorn (BEL) - Honved Budapest (HUN) / 
Stade Municipal de la Ville de Differdange, Oberkorn /
Foto: Ben Majerus