Changer d'édition

Dudelange se fait respecter face au Progrès
Sport 3 min. 20.10.2018

Dudelange se fait respecter face au Progrès

Les Dudelangeois ont logiquement dominé le Progrès pour se porter à la deuxième place du classement.

Dudelange se fait respecter face au Progrès

Les Dudelangeois ont logiquement dominé le Progrès pour se porter à la deuxième place du classement.
Photo: Yann Hellers
Sport 3 min. 20.10.2018

Dudelange se fait respecter face au Progrès

Le F91 remonte provisoirement à la deuxième place

Plus mûrs, plus sûrs et plus précis, les Dudelangeois ont logiquement pris le dessus sur le Progrès (4-1). Les protégés de Dino Toppmöller ont scellé leur succès lors du premier acte avant de dérouler ensuite de manière intelligente. Turpel s’est offert un doublé.

Par Hervé Kuc

Le match. Dudelange n’a pas attendu longtemps pour prendre les devants. En mode européen, les hommes de Dino Toppmöller, qui a effectué cinq changements dans son onze de base par rapport à la sortie des siens au Racing (1-1), ont immédiatement imprimé un rythme soutenu et une présence marquée dans les duels.

De ce fait lorsque Turpel, bien servi par Sinani, s’en est allé défier Flauss et que son ballon est venu heurter le poteau du Progrès, personne n’a été surpris de voir Couturier être le mieux placé pour pousser le ballon au fond des filets adverses (1-0, 12e). Une avance logique même si Vogel (19e) a eu l’opportunité de remettre le Progrès à flot mais sa frappe déviée par Frising a pris de la hauteur et est venue heurter le haut de la barre du but dudelangeois.

Un simple avertissement car Turpel, bien décalé par Ibrahimovic, va effacer calmement Flauss pour expédier adroitement le ballon dans le but du Progrès (2-0, 28e). Une avance qui va enfler par la grâce d’une frappe sèche et forte de Kruska, de près de vingt-cinq mètres (3-0, 44e). Un écart fort qui va s’atténuer car Hall, de la tête, va ajuster Frising (3-1, 45e) et remettre un peu d’espoir dans les bagages des protégés de Serredszum. Le second acte va être moins prolifique et seul Turpel, d’une très jolie frappe de l’entrée de la surface va trouver son bonheur (4-1,70e), offrant à Dudelange un succès incontestable.

La note du match. Un très bon 14/20 pour une rencontre animée et disputée. Quatre buts sont venus récompenser une première période qui a été bien plus enjouée cependant que la suite des débats. Heureusement, Turpel est venu égayer un second acte plus décousu en décochant une superbe frappe lors du dernier but de la rencontre.

L’homme du match. David Turpel. L’avant-centre du F91 a fait parler sa classe dès les premières minutes : passeur (12e) puis buteur (28e), l’international luxembourgeois a pesé de tout son poids sur la défense du Progrès. Il a remis le couvert d’une superbe frappe enroulée sur le quatrième but de sa formation (70e). Il n’a pas oublié ses tâches défensives en se muant en premier défenseur une fois le cuir abandonné par ses partenaires. Il a reçu une juste ovation de la part de ses supporters quand Perez est venu le relayer (83e).

Dudelange - Progrès 4-1

Stade Jos. Nosbaum, pelouse correcte, temps frais, arbitrage de M. Durieux assisté de MM. Da Silva et Majstorski, 713 spectateurs. Mi-temps : 3-1.

Evolution du score : 1-0 Couturier (12e), 2-0 Turpel (28e), 3-0 Kruska (44e), 3-1 Hall (45e), 4-1 Turpel (70e).

Corners : Dudelange 4 (3+1) ; Progrès 3 (3+0).

Cartons jaunes : Kruska (60e, tirage de maillot sur De Almeida), Cruz (65e, tacle dangereux sur Martins) à Dudelange ; Ramdedovic (50e, tacle trop appuyé sur Couturier), Vogel (59e, obstruction sur Prempeh) au Progrès.

DUDELANGE (4-4-2) : Frising ; Jordanov, Schnell (cap.), Prempeh, Mélisse ; Kruska, Couturier, Cruz, Sinani (86e Pokar); Ibrahimovic (72e Agovic), Turpel (83e Perez). Joueurs non utilisés : Esposito ; De Sousa.

Absents : Joubert, Malget, Dramé, Stolz (blessés) ; El Hriti, Kenia, Kakoko, Protin, Goncalves, Skenderovic, Stumpf, Yéyé, Jensen (choix de l’entraîneur).

Entraîneur : Dino Toppmöller.

PROGRÈS (4-2-3-1) : Flauss ; Martins, Karayer, Hall, Gobron ; Ramdedovic (61e Karapetian), Vogel ; S. Thill (cap.), Françoise (80e Ikene), De Almeida (72e Y. Bastos) ; Torres. Joueurs non utilisés : Schinker ; Matias.

Absents : Mutsch, Ferino, Schneider (blessés).

Entraîneur : Cyril Serredszum.


Sur le même sujet

F91: Bryan Mélisse réenclenche la marche avant
C'est à marche forcée que le F91 va aborder les prochaines semaines. Bryan Mélisse, un des hommes de base du système Toppmöller, se confie sur l'importance des prochaines échéances dudelangeoises.
Bryan Mélisse, ici devant Artur Abreu, n'a manqué qu'un match de championnat, celui contre le Fola.
Victorieux du Legia, le F91 prend une option sur la qualification
Dudelange a signé une prestation cinq étoiles ce jeudi soir à Varsovie où le champion du Luxembourg s'est imposé 2-1 sur la pelouse du Legia. Une victoire logique dans l'ensemble et qui laisse entrevoir les portes de la qualification pour les barrages de l'Europa League.
Dudelange donne la leçon au Progrès et reprend ses distances
Dudelange a joué en patron ce samedi à Niederkorn. Le champion en titre a dominé un Progrès bien timide trois buts à un. Un succès incontestable fomenté par un étincelant duo Sinani-Turpel. Le F91 compte trois points d'avance au classement général.
Kevin Malget dicte sa loi dans les airs. Dudelange a dominé de la tête et des épaules le Progrès.