Changer d'édition

Dudelange s'en sort très bien contre le Racing
Sport 5 min. 01.10.2016 Cet article est archivé
BGL Ligue

Dudelange s'en sort très bien contre le Racing

Clayton de Sousa a ouvert le score pour le F91.
BGL Ligue

Dudelange s'en sort très bien contre le Racing

Clayton de Sousa a ouvert le score pour le F91.
Photo: Ben Majerus
Sport 5 min. 01.10.2016 Cet article est archivé
BGL Ligue

Dudelange s'en sort très bien contre le Racing

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Sans Schnell ni Da Mota, le F91 a ouvert la marque via De Sousa avant de caler puis retrouver des couleurs dans le final. Le Racing est revenu au score grâce à un joli but de Jahier avant de louper le coche lors du quart d’heure de reprise. Il peut s’en vouloir car Turpel le crucifiera à huit minutes du coup de sifflet final.

Sans Schnell ni Da Mota, le F91 a ouvert la marque via De Sousa avant de caler puis retrouver des couleurs dans le final. Le Racing est revenu au score grâce à un joli but de Jahier avant de louper le coche lors du quart d’heure de reprise. Il peut s’en vouloir car Turpel le crucifiera à huit minutes du coup de sifflet final. «Un succès dans la douleur», dixit Jerry Prempeh.

Le match.  Enjeu oblige entre deux équipes du haut de classement - ça sonne comme une évidence pour Dudelange - après six journées de compétition, la tension est palpable. Plusieurs «petites» fautes jamais méchantes,  souvent intentionnelles, hachent les débats lors des vingt minutes initiales. Jahier y va de bon coeur sans être averti au contraire de Pedro et Nouïdra. Nakache et Lacroix, blessés,  sont remplacés avant même la fin de la première mi-temps. 

Les contacts sont rugueux. La mainmise du cuir dudelangeoise, stérile dans un premier temps, finira par porter ses fruits. Deux actions dignes d’une cour d’école serviront à régler la mise. Pourtant Pedro (18e) et Turpel (24e) auraient pu mieux faire. Le but est dans l’air. Une nouvelle phase bien construite permet à De Sousa, monté en ligne sur le côté droit, d’ajuster Ruffier (0-1). Le décalage du remplaçant Cruz était parfait. L’avance est méritée pour le F91 qui pousse à la faute un adversaire à la recherche de la bonne carburation, incapable de rôder dans les parages de Joubert. Cruz (29e) et surtout Ibrahimovic (36e) sont proches de doubler la mise. La précision fait défaut dans le dernier geste. Dominé, le Racing se décide à se révolter. Il n’est jamais trop tard. L’indispensable Jahier loupe son contrôle aux six mètres (38e). Le même homme  exploitera une passe en retrait hasardeuse de De Sousa vers Joubert pour récupérer le cuir, dribbler le gardien et y aller,  bien que désaxé, d’une frappe croisée lobée.  Juste parfait (1-1, 42e). 

Julien Jahier s'est montré à nouveau très opportuniste en égalisant face au F91.
Julien Jahier s'est montré à nouveau très opportuniste en égalisant face au F91.
Photo: Ben Majerus

Le Racing loupe le coche à la reprise

Séduisant à l’approche du repos, en pleine confiance suite à l’égalisation, le Racing reprend avec la farouche envie de continuer à développer un football tourné vers l’offensive et de pousser à la faute une phalange visiteuse bousculée comme elle n’en a pas l’habitude. Elle déteste même!

Sinani et Osmanovic obligeaient Joubert à redoubler de vigilance. Le dernier rempart était battu sur une frappe d’Osmanovic mais l’extérieur du poteau venait à son secours (55e). Jahier (58e et 64e) expédiait deux «missiles» qui filaient juste à côté. Le marquoir indique toujours 1-1. Ne pas marquer durant leur temps fort sera fatal aux Unionistes. A la recherche de leur deuxième souffle, ils se félicitaient du manque de précision de Turpel (73e), Stolz (76e) et Ibrahimovic (79e) avant de constater, avec fracas, les dégâts: parti à la limite du hors-jeu, Turpel remporte son duel avec Ruffier (1-2, 83e). C’était écrit...

La note du match: 14/20. Un match décevant lors du premier quart d’heure avant de monter en puissance. Les occasions furent intéressantes, nombreuses de chaque côté. Le Racing a plus que fait jeu égal avec son prestigieux adversaire. Personne ne s'est ennuyé.

Le fait du match:  Dudelange a manqué le 2-0 par Ibrahimovic. Dans ce cas de figure, la messe semblait dite. La remarque vaut pour le Racing qui devait mener 2-1.  

L’homme du match: Edis Osmanovic. Il n’a pas marqué mais son activité a fait mal aux Dudelangeois souvent contraints à commettre la faute. Le numéro 30 a du football dans les pieds et est, certainement, dans les petits papiers du F91. Dave Turpel a inscrit le but de la victoire, et mérite forcément une mention. 

La joie dudelangeoise après le but de la victoire signé Dave Turpel.
La joie dudelangeoise après le but de la victoire signé Dave Turpel.
Photo: Ben Majerus

RFCU Luxembourg - F91 Dudelange 1-2

Stade Achille Hammerel, bonne pelouse, arbitrage de M. Tropeano assisté de MM. Da Costa et Jans, 348 spectateurs. Mi-temps : 1-1.

Evolution du score: 0-1 De Sousa (26e), 1-1 Jahier (42e), 1-2 Turpel (83e).

Corners: 4 RFCUL (2+2) ; Dudelange 3 (2+1). 

Cartons jaunes: Nouidra (15e, faute par derrière sur Pedro), Bahloul (88e, faute de frustration) pour le RFCUL; Pedro (10e, faute par derrière sur Hennetier),  Cruz (60e, faute par derrière sur Osmanovic), De Sousa (66e, pied en avant sur Osmanovic) pour Dudelange.

RFCUL:  Ruffier; Hennetier, Bernadelli, Lacroix (39e Bellini), Meireless (87e Gomes);  Skrijelj, Nouïdra, Diomisio (67e Bahloul), Sinani, Osmanovic; Jahier (cap.).

Joueurs non utilisés: Shala, Da Graça.

Entraîneur: Samy Smaili.

DUDELANGE: Joubert; De Sousa, Prempeh, Malget, Melisse; Dikaba, Nakache (10e Cruz), Pedro, N'Diaye (69e Stolz), Turpel; Ibrahimovic (81e Benajiba).  

Joueurs non utilisés: Frising, Couto. 

Entraîneur: Dino Toppmoeller. 

Ils ont dit

Romain Ruffier (Racing): « Le foot se joue sur des détails. On a eu les occasions pour faire le 2-1 sans parvenir à nos fins. Nous n’avons pas eu peur de Dudelange, avons su le secouer et avons joué avec notre adversaire. En vue de la suite de la compétition, c’est encourageant.  La manière est à retenir. Un match nul aurait été plus logique.»

Jerry Prempeh (F91 Dudelange): «Le coach a effectué des changements et, clairement, il a fallu un peu de temps pour trouver nos marques. On respecte les choix de M. Toppmoeller. Le Racing est une équipe avec un jeu particulier, misant beaucoup sur Jahier. Cela est dérangeant.  Le 1-1 encaissé via Julien auteur d’un superbe but juste avant le repos a fait du mal. La reprise s’avéra compliquée. On a douté à cet instant. A l’arrivée, Turpel inscrit le 2-1.  L’essentiel est acquis.» 


Sur le même sujet

En clôture de la huitième journée de BGL Ligue, ce dimanche soir, le Racing a tenu le F91 en échec (1-1) et se porte à la deuxième place du classement. Ruffier a stoppé un penalty à la dernière minute.
Le Racing de Dan Da Mota a rapidement ouvert le score face au F91.
Finale de la Coupe de Luxembourg
Après la Coupe de la Ligue, en début de saison, le championnat, la semaine dernière, le F91 Dudelange a remporté la Coupe de Luxembourg en disposant du Fola sur le score de 4-1. L'entrée d'Ibrahimovic a été déterminante.
Jonathan Joubert - Dan Da Mota mit dem Pokal / F91 Düdelingen - Fola Esch  / Fussball  Pokalfinale 28.05.2017 / Foto: Fabrizio Munisso
Stumpf (Jeunesse), Er Rafik (FCD03) et Ferro (Canach) ont tous trois inscrit un doublé au cours de la 7e journée de BGL Ligue. L'attaquant allemand de la Jeunesse tient la cadence de Hadji (Fola) qui a transformé un penalty ce samedi.
89 Fussball BGL Ligue 2017-17 zwischen CS FOLA Esch und Jeunesse Esch 25_09_2016 Patrick STUMPF (9 ASJ)
Suite et fin de la 7e journée en BGL Ligue
Dix-huit buts ont été inscrits lors de la deuxième partie de la septième journée de BGL Ligue. Dudelange, le Fola, Differdange et la Jeunesse, en position de favoris, ont dû s'employer pour prendre les trois points.
Jonathan Hennetier (RFCU Luxemburg #21 am Boden) im Zweikampf mit Dave Turpel (F91 Duedelingen - 77)
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, 8. Spieltag, Saison 2016-2017 / 01.10.2016 /
Racing FC Union Luxemburg - F91 Duedelingen / 
Stade Achille Hammerel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
L'Union Titus Pétange et Paolo Amodio, c'est désormais de l'histoire ancienne. Les deux parties ont convenu d'arrêter leur collaboration au lendemain de la défaite du club du Bassin Minier contre l'US Rumelange un but à deux. C'est Carlo Fangueiro qui assurera l'intérim en attendant la nomination d'un nouveau coach.
Paolo Amodio n'a pas résisté à la défaite de jeudi soir contre Rumelange.
Dudelange a poursuivi son sans faute à la maison en écrasant quatre buts à deux une équipe du RFCUL joueuse, mais trop indisciplinée. Dave Turpel a signé un joli hat-trick et le Racing est revenu dans la capitale avec cinq cartons jaunes et un jaune-rouge.
Dave Turpel, qui prend ici le dessus sur Kamel Lahoussine, a été le grand artisan de la victoire du F91 sur le Racing