Changer d'édition

Dudelange prend une revanche éclatante
Sinani-Couturier, l'un des tickets gagnants du jour. Dudelange était un cran au-dessus de la Jeunesse.

Dudelange prend une revanche éclatante

Photo: Christian Kemp
Sinani-Couturier, l'un des tickets gagnants du jour. Dudelange était un cran au-dessus de la Jeunesse.
Sport 3 min. 15.03.2019

Dudelange prend une revanche éclatante

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Dudelange a soldé ses comptes avec la Jeunesse pour cette saison. Battu à l'aller, le champion en titre a puni les Bianconeri trois buts à rien pour s'affirmer comme le patron de la BGL Ligue. Couturier, Cruz et Sinani ont inscrit les buts visiteurs.

Le match. Les trois coups qui annoncent la trêve internationale étaient programmés aux alentours de 21h15 ce vendredi à La Frontière. Ils furent précédés de deux autres. Un premier dit de «théâtre» à la lecture de la feuille de match. Kevin Sommer, le meilleur Eschois depuis le début de saison, cédait sa place dans les cages à Lazare Kupatadze. 

Le second sera de «semonce» ou de «canon». Au choix. Servi par Clément Couturier d'une bonne vingtaine de mètres alors qu'on jouait à peine depuis trois minutes. Un chef-d'oeuvre de tir venu secouer les filets mouillés du gardien géorgien.

On aura ensuite tout le loisir de se demander quel impact un but rapide a sur une partie. Sans forcément avoir la réponse au terme d'un premier acte globalement dominé par Dudelange sans matérialisation au tableau d'affichage. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Stolz (9e), servi par Couturier avec Sinani dans le rôle du complice qui laisse passer le ballon, a vu son tir du plat du pied repoussé par Kupatadze. 

Pokar, tantôt serveur de caviars, tantôt réceptionniste de haut vol, se fendait d'une première offrande pour Turpel qui frappait sur le gardien avant d'adresser lui-même une praline au second poteau une nouvelle fois arrêtée par le dernier rempart local. Le mot de la fin revenait à Turpel, qui se dépatouillait au milieu de trois Eschois avant de frapper sur Kupatadze. 

Cruz forte tête

La Jeunesse n'était pas restée muette pendant tout ce temps. Elle se procura quelques séquences intéressantes avec notamment un centre-tir davantage tir que centre dont Ndiaye, sur la droite, s'est fait une spécialité. La claquette de Joubert était nécessaire. 

C'est encore un centre, cette fois-ci fuyant et venu de la gauche, qui inquiétait Joubert. Le gardien relâchait dans les pieds de ses défenseurs.

L'avance dudelangeoise était méritée à la pause. Elle ne permettait toutefois pas au champion en titre de jouir d'un confort nécessaire pour se reposer sur ses lauriers. 

Cruz allait se charger de mettre son équipe dans une bulle que plus personne ne viendra probablement percer d'ici la fin de championnat. Sa tête «à la renverse» sur un centre de Jordanov lobait Kupatadze et désinhibait complètement les Jaune et Blanc en même temps qu'elle assommait les Bianconeri. 

Sinani exploitait un centre de Turpel pour enfoncer le clou avant que le champion en titre n'entre en mode «gestion», ce qui permettait à la Jeunesse de faire illusion. Mais le mal était fait depuis longtemps.

Le fait du match. Enlever son meilleur homme, c'est culotté et ça ressemble à autre chose qu'une simple décision sportive. La présence de Kupatadze dans les buts eschois à la place de Sommer a surpris. Y compris l'intéressé. «Non, je ne suis pas blessé», concédait Sommer. Le timing du changement correspond à l'arrivée des échéances internationales. Kupatadze doit-il jouer pour revendiquer une place en sélection et devenir «bankable» dans quelques mois. L'hypothèse a fait son chemin ce vendredi soir.

Lazare Kupatadze a été préféré à Kevin Sommer. Surprenant! Ou pas...
Lazare Kupatadze a été préféré à Kevin Sommer. Surprenant! Ou pas...
Photo: Christian Kemp

Jeunesse - Dudelange 0-3

Stade de la Frontière, pelouse en bon état, arbitrage de M. Bourgnon assisté par MM. Da Costa et Da Silva, 815 spectateurs payants. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Couturier (3e), 0-2 Cruz (50e), 0-3 Sinani (58e).

Corners: 6 (5+1) pour la Jeunesse; 2 (1+1) pour Dudelange.

Cartons jaunes: Menessou (30e, ceinture Sinani) à la Jeunesse; Couturier (82e, accroche Todorovic) à Dudelange.

  • JEUNESSE: Kupatadze; Fiorani, Delgado, Steinbach, Lapierre; Menessou; Menaï (61e Natami), Todorovic, Pedro (85e Soares), Klica; Ndiaye (61e Er Rafik).

Joueurs non alignés: Ivesic et Duriatti.

Entraîneur: Marc Thomé.

  • DUDELANGE: Joubert; Jordanov, Malget, Prempeh, Mélisse; Stolz (65e Perez),  Pokar (80e Kenia), Cruz, Couturier; Sinani, Turpel (84e De Sousa).

Joueurs non alignés: Esposito et Agovic.

Entraîneur: Dino Toppmöller.



Sur le même sujet

Football: Le Fola bat Dudelange et ménage le suspense
Le Fola s'est imposé 3-1, samedi soir, face à Dudelange et a conservé un mince espoir de conserver son titre de champion en n'accusant plus que cinq points de retard sur un F91 qui a perdu son brevet d'invincibilité lors de cette 22e journée de championnat.
Stefano Bensi (Fola) zum 2-0/ Fussball BGL League  Saison 2015-2016 / 30.04.2016  Fola Esch - F91 Düdelingen / Foto: Fabrizio Munisso