Changer d'édition

Dudelange, plus réaliste que le Fola, prend son quart
Sport 5 min. 09.12.2018

Dudelange, plus réaliste que le Fola, prend son quart

La joie des Dudelangeois autour de Dominik Stolz, l'homme de ce huitième de finale contre le Fola.

Dudelange, plus réaliste que le Fola, prend son quart

La joie des Dudelangeois autour de Dominik Stolz, l'homme de ce huitième de finale contre le Fola.
Photo: Ben Majerus
Sport 5 min. 09.12.2018

Dudelange, plus réaliste que le Fola, prend son quart

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Usé par une première partie de saison endiablée, le F91 a plié mais est parvenu à se qualifier ce dimanche pour les quarts de finale de la Coupe de Luxembourg en battant le F0la sur le score de 2-1. A l'origine et à la conclusion, Stolz s'est montré déterminant.

Le match et sa note. -  Cette rencontre entre Dudelange et le Fola avait tout d'une finale avant la lettre. En tout cas sur le papier. D'un côté, un champion en titre qui en termine avec une réjouissante mais très éprouvante phase de poules de la Ligue Europa; de l'autre un club doyen qui surfe sur la vague et qui vient d'empiler sept succès à la suite.

Les hommes de Dino Toppmöller ont eu tôt fait de se mettre à l'abri et bien leur en a pris car la formation de Jeff Strasser s'est montrée la plus entreprenante au cours des 45 premières minutes. Buteur à San Siro face à l'AC Milan, Stolz s'est rappelé au bon souvenir de ses supporters en jaillissant devant Hym pour porter ses couleurs aux commandes après 13 minutes seulement.

Cette action décisive avait été amorcée par le duo Cruz-Turpel. Pour le reste, les Dudelangeois qui avaient fait appel à leurs principales forces vives -  Joubert (sur le banc) y compris - ont passé la plupart du temps à défendre. L'ex-numéro 1 de la sélection a ainsi pu observer la prestation d'Esposito, sa jeune doublure. A 20 ans, le garçon a de la qualité et une présence décisive dans sa surface de réparation à l'image de sa sortie dans les pieds de Dejvid Sinani dès la deuxième minute.

L'aîné des deux frères sur la pelouse du Nosbaum va se montrer le plus tranchant des éléments offensifs des visiteurs, mais quelques centimètres, après une erreur de Schnell (23e), ou le solide pied de Prempeh, après une action amorcée par Klapp et Hadji (44e), vont empêcher l'ancien Mondorfois de trouver les filets. Le Fola avait dominé un F91 à la défense étrangement fébrile, mais n'avait pu mettre Hadji en bonne position si ce n'est à la 8e minute, le meilleur buteur du championnat (11 réalisations) échouant sur Esposito.

Stolz passeur décisif

Du côté des Jaunes, Danel Sinani avait bien tenté de casser les lignes en partant en dribbles mais sans réussite. Tout comme sa frappe de la 53e minute qui fusait au-dessus de la barre des visiteurs, ou encore sa tentative un poil trop croisée dans le dernier quart d'heure.

Dudelange allait se mettre à l'abri suite à une nouvelle transition réussie par Stolz qui s'enfonçait dans le flanc droit de la défense du Fola pour servir idéalement Turpel (2-0, 79e).

Après un essai de Bensi  et une frappe au but de Klapp, entachée d'une main au préalable, qui auraient pu faire mouche, le Fola allait quand même s'offrir une fin de match à suspense lorsque Dikaba parvenait enfin à tromper Esposito via la barre transversale dudelangeoise (90e). Mais ce but arrivait trop tardivement pour changer la donne.

Plus réaliste en conclusion, le F91 se qualifie pour les quarts de finale de la coupe de Luxembourg et peut préparer sereinement sa dernière sortie européenne, jeudi, contre le Betis Séville.

Une note de 13/20 vient récompenser un match qui n'a pas atteint des sommets mais qui aurait mérité un public nettement plus nombreux.

Dejvid Sinani s'est multiplié mais n'a pas été récompensé.
Dejvid Sinani s'est multiplié mais n'a pas été récompensé.
Photo: Ben Majerus

L'homme du match. - Dominik Stolz. Buteur à San Siro pour l'égalisation dudelangeoise, le n°10 du F91 s'est de nouveau montré très efficace. Il trouve l'ouverture à la 13e minute et offre sur un plateau le 2-0 à Dave Turpel à la 79e minute.

Le fait du match. - 279 (!) spectateurs ont pris place dans l'enceinte de la Forge du Sud pour y suivre la rencontre la plus attractive de ces huitièmes de finale de la Coupe de Luxembourg. Une vraie misère! Pour rappel, près de 600 supporters avaient fait le déplacement à Milan pour prendre place au San Siro...

Le duel du match. La confrontation entre les frères Sinani s'annonçait prometteuse. Elle n'a tenu qu'en partie ses promesses et est revenue à l'aîné Djevid bien plus frais physiquement que son cadet, Danel, émoussé par les batailles européennes et qui, à part la première journée, a pris part à tous les matchs de championnat. L'ancien Mondorfois a fait preuve d'un bel abattage mais a échoué dans ses tentatives au but.

Le jeune Enzo Esposito a bien géré son match.
Le jeune Enzo Esposito a bien géré son match.
Photo: Ben Majerus

F91 Dudelange - CS Fola Esch 2-1

Stade Jos Nosbaum, pelouse praticable, arbitrage de M. Durieux assisté de MM. Da Costa et Mateus Santos, 279 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Stolz (13e), 2-0 Turpel (79e), 2-1 Dikaba (90e).

Corners: Dudelange 2 (2+0); Fola 9 (7+2).

Cartons jaunes: Schnell (41e, faute sur Bensi) à Dudelange; Kirch (17e, faute sur Da. Sinani), Dikaba (20e, faute sur Da. Sinani) au Fola.

DUDELANGE (4-4-2): Esposito; Jordanov, Schnell (cap.), Prempeh, Mélisse; Stolz, Kruska (62e Ibrahimovic), Cruz, Couturier;  Da. Sinani (89e Malget), Turpel.

Joueurs non utilisés: Joubert; De Sousa, Pokar.

Entraîneur: Dino Toppmöller.

FOLA (4-2-3-1):  Hym; Pierrard (82e Corral), Klein (cap:), Bernard, Kirch (85e Sacras); Dikaba, Koçur (78e Drif); Klapp,  De. Sinani, Bensi; Hadji.

Joueurs non utilisés: Cabral; Freire.

Entraîneur: Jeff Strasser.

Jonathan Joubert était de retour mais il a pris place sur le banc, au cas où...
Jonathan Joubert était de retour mais il a pris place sur le banc, au cas où...
Photo: Ben Majerus

Réactions

Dominik Stolz (F91): «C'est une bonne chose d'avoir éliminé un concurrent direct dans cette épreuve. Nous avons bien entamé la rencontre en ouvrant le score mais nous avons ensuite laissé trop d'espaces au milieu de terrain. Le coach a remis les choses en place à la mi-temps, et je crois que nous avons été plus compact pour contenir cette équipe du Fola».

Jeff Strasser (Fola): «C'est rare que je dise cela après une défaite, mais j'ai dit à mes joueurs qu'ils pouvaient garder la tête haute. Personne ne doit se faire de reproches. Ce que nous avons essayé de mettre en place a fonctionné, mais on a oublié certains détails. On a pris deux buts sur deux contres. C'est une bonne récupération de Dudelange, pas une réelle faute de notre part. Les deux équipes étaient bien en place tactiquement. Nous avions sans doute davantage la maîtrise du ballon mais nous avons manqué de réalisme. Ce sont les détails qui ont fait que le match a tourné en faveur de Dudelange».


Sur le même sujet

Le F91 terrasse le Fola à la dernière minute
Le F91 a battu sur le fil le Fola 2-1 ce mercredi soir lors de la mise à jour de la 3e journée de BGL Ligue. Les visiteurs sont passés devant grâce à un penalty de Turpel à la dernière minute.
Stelvio Cruz et Dejvid Sinani ont convoité le ballon, mais aussi la victoire. Elle est finalement tombée dans l'escarcelle des Dudelangeois.
Dave Turpel coule le Fola
Lors d'un choc qui a tenu toutes ses promesses, dimanche soir, Dudelange s'est imposé 3-2 dans le fief du Fola. Un succès signé Dave Turpel auteur des trois buts de sa formation.
 Dave Turpel a décidé seul du sort de cette rencontre face au Fola.
Europa League: Le Fola tout près de l’exploit
Après la défaite 3-1 à l’aller, c’est un Fola séduisant et revanchard qui a battu (1-0) une équipe d’Aberdeen bien timide. Une victoire pour l’honneur sur la plus petite timide des marges, car elle ne permet pas aux hommes de Jeff Strasser de se qualifier (2-3 sur l'ensemble des deux matches).