Changer d'édition

Dudelange lâche ses premiers points à Strassen
Sport 4 min. 16.08.2015 Cet article est archivé
Football / BGL Ligue

Dudelange lâche ses premiers points à Strassen

Alomerovic s'élève plus haut que Nakache pour donner l'avantage à Strassen
Football / BGL Ligue

Dudelange lâche ses premiers points à Strassen

Alomerovic s'élève plus haut que Nakache pour donner l'avantage à Strassen
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 16.08.2015 Cet article est archivé
Football / BGL Ligue

Dudelange lâche ses premiers points à Strassen

Le promu strassenois a failli réussir l'un des plus beaux casses de la saison en braquant la banque dudelangeoise, mais Turpel a permis aux visiteurs de repartir avec un point. Si le F91 a maîtrisé son sujet en première période, il a perdu le fil de ses idées lors du second acte.

Le promu strassenois a failli réussir l'un des plus beaux casses de la saison en braquant la banque dudelangeoise, mais Turpel a permis aux visiteurs de repartir avec un point. Si le F91 a maîtrisé son sujet en première période, il a perdu le fil de ses idées lors du second acte.

Le match et sa note. L'éternelle histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein selon l'interlocuteur. Patrick Grettnich a conscience d'être passé à côté du scoop du jour. Strassen menait deux buts à un lorsque Jager héritait de la balle de break sur un service de Rondel, mais Joubert sauvait les meubles (71e).

Le tournant d'un match un peu étrange, pris par le bon bout par les Dudelangeois. Appliqués, sérieux pendant la première demi-heure, les visiteurs avaient concrétisé leur domination lorsque Da Mota armait un coup franc de 25 mètres dévié par le mur. Pris à contre-pied, Chioato ne pouvait rien (0-1, 23e).

Strassen jouait sur un faux rythme et ne semblait pas en mesure d'inquiéter une équipe dudelangeoise plus vive et percutante sur la gauche où Da Mota faisait mal. C'est un coup du sort qui allait relancer cette partie. Un coup franc anodin sifflé à contre-courant par M. Vivas à 25 m des buts de Joubert était délivré par Lourenco et finissait finalement en corner. Lourenco encore lui le bottait au second poteau. Joubert restait sur sa ligne et Mondon, presque en déséquilibre, remettait les deux équipes à égalité de la tête (1-1, 45e).

Les ailes coupées du F91

Dudelange donnait l'impression de revenir sur le terrain avec ce but toujours en tête. Strassen avait réussi à imposer son rythme et frappait sur une nouvelle phase arrêtée. Lourenco, toujours lui, délivrait un coup franc pour la tête d'Alomerovic (2-1, 64e). Jager manquait alors le break et Le Flochmoan lançait Turpel dans la bagarre. Et comme lors de la première journée, l'international jouait son rôle de joker à merveille en coupant un excellent centre de Pedro de la tête (2-2, 79e).

Strassen faisait le dos rond dans une fin de partie débridée et qui offrait finalement un point à chaque équipe. A moins qu'elles considèrent en avoir perdu deux.

Nous délivrerons la note de 12/20 pour ce match inégal, rempli de bonnes intentions mais haché par les nombreux coups de sifflet de M. Vivas. 

Gilson Delgado tente de plaquer Daniel da Mota. L'ailier international a fait mal en première période avant de faiblir à l'image de ses partenaires.
Gilson Delgado tente de plaquer Daniel da Mota. L'ailier international a fait mal en première période avant de faiblir à l'image de ses partenaires.
Photo: Ben Majerus

L'homme du match. Difficile d'isoler un joueur dans le collectif strassenois, mais Kevin Lourenco a livré une grosse partie en milieu de terrain. Capable de poser le pied sur le ballon quand le besoin s'en fait sentir, le milieu de terrain est aussi très précis sur coups francs. On épinglera aussi la prestation de Kevin Kerger sur le côté gauche de la défense. Pas toujours précis à la relance, le latéral gaucher compense par un engagement de tous les instants.

Le fait du match. Patrick Grettnich a senti le bon moment pour retirer du jeu Dragolovcanin qui flirtait avec le deuxième carton jaune. Rondel, entré en jeu, a délivré le ballon du match pour Jager à la 71e minute. Sûr que l'attaquant français aurait volontiers échangé l'une de ses trois réalisations de la première journée contre celle-ci. Son plat du pied était placé et assez puissant, mais Joubert veillait au grain.

Christophe Nadin

• Patrick Grettnich (entraîneur de Strassen): "Je suis un peu mitigé en sortant de cette rencontre. On n'a pas existé les trente premières minutes. Le rythme était trop important. On a commencé à jouer à dix minutes de la pause. On inscrit alors le 1-1. En deuxième période, on a fait plus que jeu égal. Si on marque le deuxième but, les carottes sont cuites. Mais avec la qualité offensive de Dudelange... On est quand même satisfait avec un point."

• Michel Le Flochmoan (entraîneur de Dudelange): "On est tombé sur une équipe en totale confiance. On connaissait leurs points forts avec les phases arrêtées et on prend deux buts là-dessus. C'est regrettable. Dommage de ne pas mettre un deuxième et un troisième but qui nous tendaient les bras. En deuxième période, on n'a pas eu beaucoup de possibilités de concrétiser. Les nombreux arrêts de jeu y sont pour quelque chose. Dès qu'on a pu mettre du rythme, on est passé. On aurait pu être plus lucide dans les dernières minutes."

Strassen - Dudelange 2-2

Complexe sportif Jean Wirtz, pelouse en bon état, arbitrage de M. Vivas assisté par MM. Jans et Da Silva, 1.100 spectateurs payants. Mi-temps: 1-1.

Evolution du score: 0-1 Da Mota (23e), 1-1 Mondon (45e), 2-1 Alomerovic (64e), 2-2 Turpel (79e).

Corners: 4 (1+4) pour Strassen; 7 (4+3) pour Dudelange.

Cartons jaunes: Dragolovcanin (2e, accroche Nakache), Kerger (21e, charge sur Ibrahimovic), E. Agovic (55e, faute sur De Sousa), Delgado (58e, faute sur Benajiba), Mondon (85e, accroche Benajiba), Alomerovic (90e, faute sur Turpel) et Rondel (90+1, faute sur Pedro) à Strassen; Adler (3e, accroche D. Agovic), Schnell (24e, charge sur Jager) et Nakache (38e, accroche Delgado) à Dudelange.

• STRASSEN: Chioato (cap.); Mondon, Da Silva, Kerger (81e; Collette); Delgado, D. Agovic, Alomerovic, E. Agovic; Lourenco; Jager (90+3 Vaz Djassi), Dragolovcanin (62e Rondel).

Joueurs non-alignés: Menster et Morgado.

Entraîneur: Patrick Grettnich.

• DUDELANGE: Joubert (cap.); C. de Sousa, Schnell, Humbert, Laurienté; Dikaba; Benajiba, Nakache, Da Mota (73e Cruz), Adler (52e Pedro), Ibrahimovic (73e Turpel).

Joueurs non-alignés: Clepkens et Malget.

Entraîneur: Michel Le Flochmoan.


Sur le même sujet

Le Progrès, qui a encore manqué son entame de match, s'est fait surprendre par Strassen mais est parvenu à arracher un précieux succès face au promu sur le score de 4-2. Un résultat qui lui permet de passer son adversaire du jour au classement pour prendre la cinquième place et revenir à un point de la Jeunesse.
Dzenid Ramdenovicet ses partenaires du Progrès ont pris la cinquième place à l'UNA Strassen d'Edis Agovic.
Dudelange a poursuivi son sans faute à la maison en écrasant quatre buts à deux une équipe du RFCUL joueuse, mais trop indisciplinée. Dave Turpel a signé un joli hat-trick et le Racing est revenu dans la capitale avec cinq cartons jaunes et un jaune-rouge.
Dave Turpel, qui prend ici le dessus sur Kamel Lahoussine, a été le grand artisan de la victoire du F91 sur le Racing
Lors des 45 premières minutes, les promus ont inscrit un but dans leur propre camp et ont ensuite galvaudé plusieurs grosses occasions de revenir au score. Tant mieux pour la formation d'Olivier Ciancanelli qui n'était pourtant pas dans un grand jour.
Paul Bossi, ici devant Jonathan Hennetier, et ses partenaires du Progrès ont pu compter sur une bonne dose de chance pour s'imposer.
Football / 3e journée en BGL Ligue
La troisième journée de BGL Ligue a apporté son lot de surprises. Strassen et Dudelange n'ont pu se départager alors que le Fola, lui, n'a pas tremblé à Wiltz. Differdange ne décolle toujours pas et la Jeunesse s'est offert un récital offensif.
Emanuele Chioato, le portier de Strassen, fait bonne garde. Sanel Ibrahimovic ne trouvera pas l'ouverture.
BGL Ligue / Le classement des buteurs
Ramiro Valente a inscrit l'unique but de la rencontre entre Wiltz et Mondorf. Un but qui offre un premier succès aux Mosellans. Le buteur mondorfois porte à deux son total buts.
Pino Rossini a ouvert son compteur buts. Deux d'un coup.
Football / Quart de finale de la Coupe
Dudelange s'est qualifié pour le dernier carré de la Coupe de Luxembourg en éliminant le Fola trois buts à un. Dominateurs en première période, les Eschois se sont heurtés à un excellent Joubert alors que Dan da Mota a soigné son retour.
Jonathan Joubert, qui arrête ici le penalty de Ronny Souto était un des hommes forts du F91 sur la pelouse du stade Emile Mayrisch.