Changer d'édition

Dudelange donne la leçon au Progrès et reprend ses distances
Sport 4 min. 31.03.2018 Cet article est archivé

Dudelange donne la leçon au Progrès et reprend ses distances

Kevin Malget dicte sa loi dans les airs. Dudelange a dominé de la tête et des épaules le Progrès.

Dudelange donne la leçon au Progrès et reprend ses distances

Kevin Malget dicte sa loi dans les airs. Dudelange a dominé de la tête et des épaules le Progrès.
Photo: Fernand Konnen
Sport 4 min. 31.03.2018 Cet article est archivé

Dudelange donne la leçon au Progrès et reprend ses distances

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Deux buts pour Dave Turpel et un récital de Danel Sinani ont cloué au pilori les Jaune et Noir.

Dudelange a joué en patron ce samedi à Niederkorn. Le champion en titre a dominé un Progrès bien timide trois buts à un. Un succès incontestable fomenté par un étincelant duo Sinani-Turpel. Le F91 compte trois points d'avance au classement général.

Le match. Ses oreilles ont sifflé pendant une bonne semaine, mais Turpel est resté sourd aux critiques. Le buteur dudelangeois a attendu son heure pour répondre à sa manière. L'international a inscrit le premier but du choc contre le Progrès ce samedi avant d'offrir le second à Sinani et de marquer le troisième.

C'est le propre des bons joueurs. C'est aussi la marque de fabrique d'une grande équipe chahutée depuis quelques semaines en raison de la pauvreté de son jeu. Dudelange a pris à son compte le sommet de cette 19e journée au contraire d'un Progrès timide, battu dans les duels et disposé trop bas sur le terrain.

A sens unique, le premier acte a permis au champion en titre de prendre l'avance dès le quart d'heure sur un raid de Turpel servi par Sinani. Le temps pour le centre-avant d'enrhumer Ferino d'un petit crochet et d'ajuster Flauss du gauche (0-1, 15e).

Il a fallu presque 25 minutes de plus aux visiteurs pour doubler la mise alors que les occasions s'étaient multipliées. Soumaré, vif mais pas assez juste dans son jeu, a manqué de discernement à deux reprises. C'est encore le duo Sinani-Turpel qui clouait les Jaune et Noir au pilori. De nouveau plus rapide que Ferino, Turpel repiquait cette fois au centre où Sinani avait trouvé l'espace. Sa frappe du gauche était aussi puissante que précise et mettait Dudelange sur du velours (0-2, 38e).

En duel avec Karapetian, Malget trompe Joubert

Il a fallu ce K.-O. pour enfin voir les locaux briser leur coquille avec un raid de De Almeida invisible jusque-là. Joubert, très peu sollicité, allait se montrer solide sur les quelques ballons à négocier pendant ce premier acte mais sa claquette sur la frappe de S. Thill (44e) rassurait ses équipiers juste avant la pause.

Le suspense aurait pu s'envoler dès les premières minutes du second acte avec un centre au cordeau de Sinani mais aucun Dudelangeois ne se trouvait dans la boîte pour le 0-3. Un rien moins dominateur, le champion en titre allait laisser revenir le Progrès dans la partie. Malget en duel avec Karapetian déviait un ballon de la tête (69e) dans ses propres filets. Turpel propulsait définitivement ses couleurs vers la victoire en profitant d'une bévue de Flauss (voir fait du match) six minutes plus tard.

Cette victoire indiscutable permet au champion en titre de compter trois points d'avance sur son adversaire du jour au classement. Pas du luxe au regard du programme plus musclé qui attend les Dudelangeois ces prochaines semaines.

Le fait du match. Il reste un quart d'heure à jouer. Un quart d'heure d'espoir pour le Progrès qui a fait la moitié de son retard. Mais une bourde de Flauss va tout foutre en l'air. Son contrôle manqué devant Turpel est exploité par l'international qui s'en va inscrire son deuxième but de la partie. Peut-être le plus facile de sa carrière.

Les hommes du match. Difficile de dissocier Turpel de Sinani. Impliqués dans les trois buts dudelangeois, les deux internationaux ont fait des misères à Niederkorn. Critiqué en sélection, Turpel a fait taire ses détracteurs. Sinani, lui, a montré de la plus belle des façons qu'il mériterait encore davantage de crédit sous Luc Holtz.

Progrès - Dudelange 1-3

Stade Jos Haupert, pelouse en bon état mais dépourvue d'herbe devant un but, arbitrage de M. Pires assisté par MM. Mateus Santos et Becker, 2.186 spectateurs. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score: 0-1 Turpel (15e), 0-2 Sinani (38e), 1-2 Malget (69e c.s.c), 1-3 Turpel (75e).

Corners: 6 (4+2) pour le Progrès; 8 (3+5) pour Dudelange.

Cartons jaunes: Matias (33e, accroche Stolz), S. Thill (72e, accroche Sinani), Karayer (90e)  et Ferino (90+1) au Progrès; Pokar (10e, tacle en retard sur Françoise), Soumaré (64e, semelle sur Ferino), Ibrahimovic (85e, accroche S. Thill) et Cruz (90+2) à Dudelange.

PROGRES: Flauss; Matias (69e Ramdedovic), Ferino, Karayer, Lafon; Vogel (63e Watzka); De Almeida, S. Thill, Schneider, Françoise (63e Kerger); Karapetian.

Joueurs non alignés: Schinker et Soares.

Entraîneur: Paolo Amodio.

DUDELANGE:  Joubert; C. De Sousa, Malget, Prempeh, Mélisse; Garos; Stolz, Sinani (88e Luisi), Pokar (45e Cruz), Soumaré (67e Ibrahimovic); Turpel.

Joueurs non alignés: Frising et Jordanov.

Entraîneur: Dino Toppmöller.

Les résultats de la 19e journée

Vendredi

CS Fola Esch - US Esch 9-0

Ce samedi

Progrès - F91 Dudelange 1-3

Victoria Rosport - US Mondorf 1-3

Ce samedi à 18h

US Hostert - RM Hamm Benfica

UNA Strassen - Union Titus Pétange

Racing - FC Differdange 03

Ce samedi à 18h30

FC Rodange - Jeunesse Esch

20e journée

Vendredi à 20h

US Esch - Strassen

Dimanche à 15h

Differdange - Fola

Dimanche à 16h

Titus Pétange - Hostert

RM Hamm Benfica - Rodange

Mondorf - Progrès

Jeunesse - Rosport

Dudelange - Racing


Sur le même sujet

Dudelange se fait respecter face au Progrès
Plus mûrs, plus sûrs et plus précis, les Dudelangeois ont logiquement pris le dessus sur le Progrès (4-1). Les protégés de Dino Toppmöller ont scellé leur succès lors du premier acte avant de dérouler ensuite de manière intelligente. Turpel s’est offert un doublé.
Les Dudelangeois ont logiquement dominé le Progrès pour se porter à la deuxième place du classement.
Dudelange doute puis déroule, la Jeunesse réaffirme son autorité
Le F91 tient sa première victoire à domicile et poursuit sa remontée au classement. Le champion en titre a distancé le Titus Pétange (6-1) après avoir douté une mi-temps. Peu convaincante lors de ses deux dernières sorties, la Jeunesse a montré qui était la patronne.
La joie à la Jeunesse / Football BGL Ligue, Luxembourg  / Journée 7 /  Saison 2018-2019 / 30.09.2018 / Una Strassen vs Jeunesse Esch / Complexe Sportif Jean Wirtz, Strassen / Photo : Michel Dell’Aiera
Hadji et Turpel ne lâchent pas Karapetian
Activité intense chez les buteurs en ce week-end pascal. Remis en selle par son quadruplé vendredi, Samir Hadji fond sur Alexandre Karapetian. Dave Turpel était chaud aussi.
Dave Turpel intenable ce samedi soir.
La Jeunesse enchaîne, Differdange freiné, Strassen libéré
La Jeunesse n'a pas laissé longtemps la troisième place de la BGL Ligue. Les Bianconeri ont bien géré leur déplacement à Rodange alors que Differdange a dû se contenter d'un point au Verlorenkost. Mondorf a accablé Rosport, Strassen en a profité.
David Soares congratulé par ses coéquipiers. La Jeunesse est lancée!