Changer d'édition

Dudelange dispose logiquement d'Etzella et rejoint Differdange en finale
Sport 7 min. 14.05.2015 Cet article est archivé
Football

Dudelange dispose logiquement d'Etzella et rejoint Differdange en finale

Dave Turpel a causé bien des tourments à ses anciens partenaires ettelbruckois.
Football

Dudelange dispose logiquement d'Etzella et rejoint Differdange en finale

Dave Turpel a causé bien des tourments à ses anciens partenaires ettelbruckois.
Photo: Ben Majerus
Sport 7 min. 14.05.2015 Cet article est archivé
Football

Dudelange dispose logiquement d'Etzella et rejoint Differdange en finale

Rapidement placé sur orbite par des buts de Maury et de Turpel, le F91 version Guy Hellers a remporté cette demi-finale de la Coupe de Luxembourg contre Etzella. Cruz par deux fois est venu conforter un succès que Etzella a contesté en seconde période avant de logiquement courber l'échine.

Rapidement placé sur orbite par des buts de Maury et de Turpel, le F91 version Guy Hellers a remporté cette demi-finale de la Coupe de Luxembourg contre Etzella. Cruz par deux fois est venu conforter un succès que Etzella a contesté en seconde période avant de logiquement courber l'échine.

Le F91 a donc pris rendez-vous avec Differdange, vainqueur 3-2 de Canach,  le 31 mai au stade Josy Barthel.

Le match et sa note: au bord de l'implosion après les déclarations de Sébastien Grandjean, le F91 a choisi de confier les rênes de son équipe première à Guy Hellers. Vingt-quatre heures après sa prise de fonction, l'ancien Rouche a conservé le 3-5-2 mis en place par son prédécesseur mais en y ajoutant sa «patte» puisque Clepkens, le titulaire en Coupe, doit céder sa place à Joubert, Deligny est en soutien du duo Da Mota-Turpel, et Nakache n'apparaît même pas sur la feuille de match.

Habitué à cirer le banc, au mieux, Clayton de Sousa est titularisé pour être le pendant de Laurienté et apporter sa vitesse. C'est ce que l'ancien Eschois s'applique à faire, et fort bien. Face à la ligne de cinq milieux ettelbruckois, le bloc dudelangeois est positionné haut. Vitesse de transmission, pressing: Etzella est rapidement mis sous pression. 

Pour sa première apparition sur un banc de seniors en tant qu'entraîneur, Guy Hellers a conduit le F91 en finale de la Coupe.
Pour sa première apparition sur un banc de seniors en tant qu'entraîneur, Guy Hellers a conduit le F91 en finale de la Coupe.
Photo: Ben Majerus

«Il nous faudra marquer vite pour ne pas cogiter parce que la défaite au Fola a forcément laissé des traces», avait indiqué Guy Hellers avant le coup d'envoi. Le message du directeur technique est bien passé et c'est Maury, suite au deuxième corner de la rencontre, qui place le F91 sur la voie du succès (10e). Les situations chaudes se multiplient devant le but nordiste dans lequel Clement est à l'ouvrage notamment sur le coup franc de Deligny ou sur l'essai de Turpel (34e) qu'il dévie en corner via sa transversale. Mais Turpel a déjà doublé la mise suite à un excellent service de Deligny (2-0, 25e) et aurait pu corser l'addition à la 37e et surtout à trois minutes de la pause si Laurienté avait un peu mieux ajusté son centre.

Etzella se rebelle

Les visiteurs n'ont pas eu droit au chapitre lors du premier acte, si ce n'est lorsque Mesec s'est retrouvé étrangement seul dans la surface (13e) et sur un essai de Holtz bien détourné par Joubert (28e), mais les Nordistes revenaient sur la pelouse avec des intentions bien plus belliqueuses. Bien apathiques, les Dudelangeois laissaient une nouvelle fois Mesec bien seul face à Joubert. Si l'Ettelbruckois cadrait sa reprise de la tête, Joubert s'interposait avec brio (54e). Auparavant c'était Kühne qui avait repris un coup franc du remuant Holtz (46e) et Thill, très intéressant ce jeudi soir, qui avait encore sollicité le portier du F91.

Avec un bloc plus bas, moins de présence dans les duels et sur les ailes, Dudelange perdait de sa superbe et Etzella était tout près de réduire le score par deux fois, et à chaque fois par le duo Augusto-Mesec. Mesec trouvait d'abord le poteau (73e) avant d'échouer sur un excellent Joubert soixante secondes plus tard.

Les coups de semonce des Ettelbruckois ont réveillé les ardeurs des locaux lors des dix dernières minutes. Si Da Mota n'avait  pas trouvé le cadre, Pedro s'en est rapproché, sa frappe de la 82e percutant le poteau, et c'est sur corners que Cruz, d'abord sur le coup de coin concédé par Clement face à Karapetian (3-0, 83e), puis  dans le temps additionnel qui a scellé le score de la rencontre (4-0, 91e) .

Le F91 souverain en première période, trop timide en seconde, rejoint Differdange en finale de la Coupe de Luxembourg, le 31 mai.

Une note de 13/20 pour la première mi-temps du F91 et la réplique d'Etzella  par après vient récompenser cette rencontre.

Le fait du match: le F91 a présenté deux visages ce jeudi soir face à Etzella. Conquérants dans un premier temps, les Dudelangeois ont monopolisé le ballon, remporté quasiment tous leurs duels et se sont montrés percutants sur les ailes pour terminer le travail dans la zone décisive. Au retour des vestiaires, ils ont attendu les dix dernières minutes de la rencontre pour reproduire, avec succès, le plan de jeu appliqué lors des 45  minutes initiales.

L'homme du match: il ne fait pas bon être défenseur et se frotter à un Dave Turpel en jambes et bien décidé à s'inviter en finale de la Coupe de Luxembourg. Le jeune attaquant international s'est à nouveau montré l'attaquant dudelangeois le plus présent dans la bataille et son but, à la 25e minute, est la juste récompense de son engagement durant l'heure passée sur la pelouse.

Didier Hiégel

Titularisé d'entrée en soutien des attaquants,Dylan Deligny s'est montré précieux avant de s'éteindre au fil des minutes.
Titularisé d'entrée en soutien des attaquants,Dylan Deligny s'est montré précieux avant de s'éteindre au fil des minutes.
Photo: Ben Majerus

Dudelange - Etzella 4-0

Stade Jos Nosbaum, bonne pelouse, arbitrage de M. Monteiro assisté de MM. Lima de Sousa, J. Sabotic, Richartz et Vivas, 788 spectateurs. Mi-temps: 2-0.

Evolution du score: 1-0 Maury (10e), 2-0 Turpel (25e), 3-0 Cruz (83e), 4-0 Cruz (92e).

Corners: Dudelange 6 (3+3); Etzella 4 (1+3).

Cartons jaunes: Prempeh (11e, antijeu sur Holtz), Cruz (53e, faute sur Thill) pour Dudelange; Rocha (44e, antijeu sur Laurienté) pour Etzella.

DUDELANGE (3-5-2): Joubert; Schnell, Maury, Prempeh; C. de Sousa (71e Malget), R. de Sousa, Cruz, Deligny (75e Pedro), Laurienté; Turpel (60e Karapetian), Dan. da Mota.

Joueurs non utilisés: Clepkens et Ney.

Absents: Jahier et Benzouien (blessés), Benajiba (suspendu), Nakache et Idazza (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Guy Hellers.

ETZELLA (4-5-1): Clement; Esteves, Rocha, Kühne (cap.), Ozvald; Holtz (91e Agovic), Rocha, Mesec, Gonçalves, Bastos (70e Nicolay), Thill (84e Fernandes); Augusto.

Joueurs non utilisés: Agovic, Börner et Thömes.

Absents: Hahm, Pietrasik, Teixeira et David da Mota (blessés), Soares (suspendu), Jurina (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Niki Wagner.

Alexandre Laurienté s'est montré à son avantage dans les débordements mais beaucoup moins dans la précision de ses centres.
Alexandre Laurienté s'est montré à son avantage dans les débordements mais beaucoup moins dans la précision de ses centres.
Photo: Ben Majerus

Ils ont dit

Guy Hellers: «Après la déception de dimanche, et cette défaite au Fola (0-1), l'équipe se devait de réagir et c'est ce qu'elle a fait de la meilleure façon possible. Nous avons essayé de faire le maximum en première mi-temps pour se mettre à l'abri. Etzella s'est créé pas mal d'occasions en deuxième mi-temps, c'est dû au fait qu'au milieu on ne récupérait plus assez de ballons. Cette baisse de rythme est normale étant donné la débauche d'énergie concédée en première période mais l'objectif est atteint, nous sommes en finale de la Coupe de Luxembourg.»

Nikki Wagner (Etzella): «Dans un premier temps, nous avons vu la différence entre une équipe professionnelle et une équipe amateur. La vitesse de jeu des Dudelangeois était trop élevée pour nous ainsi que l'engagement dans les duels. Mais j'ai dit à mon équipe à la mi-temps que Dudelange ne pourrait tenir ce rythme pendant 90 minutes, c'est pourquoi nous avons joué plus offensivement et tenté de marquer ce but qui aurait pu nous relancer dans la rencontre. Ce qui n'est malheureusement pas arrivé. Je félicite mon équipe qui malgré toutes les absences, s'est bien battue.»

Sous les yeux d'un scout de l'Atalanta Bergame

La deuxième demi-finale de ce jeudi de l'Ascension avait attiré du monde au stade Jos Nosbaum et pas seulement en raison de la première de Guy Hellers sur le banc d'une équipe seniors de BGL Ligue. Un scout de l'Atalanta Bergame avait pris place dans la tribune couverte. De passage au Luxembourg pour superviser des joueurs U19 lors d'un tournoi d'envergure au Pays-Bas, «avec de belles équipes, brésiliennes notamment», il avait fait un crochet dans la Forge du Sud. «On ne sait jamais...», avait-il indiqué avant le coup d'envoi.


Sur le même sujet

En s'imposant sur le score de 4-0 sur la pelouse de l'US Hostert, ce vendredi soir, le Racing a engrangé sa première victoire de la saison et enfoncé un adversaire qui ne compte toujours aucun point après trois sorties.
René Peters à la lutte avec Tarek Nouidra. Le milieu de la capitale aura le dernier mot.
Football / Championnat féminin
Junglinster poursuit sa marche en avant, suivi à distance par Bettembourg. Ell réapparaît sur le podium. Statu quo pour les trois équipes de queue, le CeBra, Schifflange et l’E Wormeldange.
Nathalie Gonzales (Racing) en duel avec Julia Battisti (Schifflange). Le Racing a fini par émerger.
Football féminin
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
En s'imposant 3-2 lors de l'épreuve des tirs au but, après un score de parité (1-1) à l'issue de la prolongation, le FC Differdange 03 conserve la Coupe de Luxembourg que le club de la Cité du Fer avait déjà conquise la saison dernière face à Dudelange. Troisième du championnat, le F91 est bredouille cette saison.
FC Differdange - F91 Dudelange
Football / Championnat des dames
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2