Changer d'édition

Dixième étape du Giro: Bob Jungels s'empare du maillot rose
Sport 3 min. 17.05.2016

Dixième étape du Giro: Bob Jungels s'empare du maillot rose

Gianluca Brambilla a perdu la tunique rose au profit de son équipier Bob Jungels.

Dixième étape du Giro: Bob Jungels s'empare du maillot rose

Gianluca Brambilla a perdu la tunique rose au profit de son équipier Bob Jungels.
Photo: AFP
Sport 3 min. 17.05.2016

Dixième étape du Giro: Bob Jungels s'empare du maillot rose

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le champion national s'est emparé du maillot rose de leader, ce mardi, à l'issue de la 10e étape du Tour d'Italie, remportée par l'Italien Giulio Ciccone (Biardani).

(ER) - Le champion national s'est emparé du maillot rose de leader, ce mardi, à l'issue de la 10e étape du Tour d'Italie, remportée par l'Italien Giulio Ciccone (Biardani).

Ce néo-pro a distancé ses derniers compagnons (Pirazzi, Cunego) à 13 km. Sur la ligne, il a devancé le Russe Ivan Rovny (Tinkoff) de 42" et le Colombien Darwin Atapuma (BMC) de 1'20". A 21 ans, Ciccone est devenu l'un des plus jeunes vainqueurs d'étape de l'histoire récente du Giro.

Gianluca Brambilla (Etixx) a lâché prise dans la montée finale vers Sestola, après avoir déjà souffert dans l'ascension du Pian del Falco (16 km à 5,2 %).  L'Italien est revenu dans le groupe des favoris pour mener la chasse et se mettre au service de Jungels. Tout profit pour le Luxembourgeois, nouveau maillot rose de ce Giro 2016, qui s'est classé 15e de l'étape à 2'15" du vainqueur du jour.

"Je sais que c'est étrange de voir le maillot rose travailler en tête du groupe mais ça m'est venu naturellement. J'ai décidé pendant l'étape de me mettre au service de Bob Jungels, qui était plus en jambes que moi", a commenté Brambilla.

Une première depuis 1959

Au général, le Dippachois devance Andrey Amador (Movistar) de 26" et Alejandro Valverde (Movistar)  de 50".  A 23  ans, Jungels  décroche ainsi le premier maillot rose de sa carrière à l'occasion de sa première participation.

Pour le Luxembourg, il s'agit d'une première depuis 1959 et la victoire de Charly Gaul. Pour les amateurs de statistiques, l'Ange de la montagne avait le même âge que Jungels quand il a porté pour la première fois le maillot rose, c'était en 1956 après un mémorable exploit, dans la tempête de neige balayant l'arrivée au Monte Bondone (8 juin 1956), à deux jours du terme du Giro qu'il allait remporter.

Le Luxembourgeois a souligné le travail effectué par son équipier Gianluca Brambilla.
Le Luxembourgeois a souligné le travail effectué par son équipier Gianluca Brambilla.
Twitter

"Je n'ai jamais imaginé cela, un maillot de leader sur un grand Tour, c'est une première pour moi. C'est spécial. C'est incroyable. Il n'est pas courant que le leader d'une course se mette au service du deuxième mais cela montre aussi l'état d'esprit dans notre groupe", a déclaré Jungels. "On voulait garder le maillot rose. On se disait que peu importe celui qui le porte, tant que cela reste dans l'équipe. Il y a dans cette formation, un formidable esprit d'équipe. J'aurais fait pareil pour lui. Nous avons une équipe formidable. C'est une journée formidable." 

Quant aux futures échéances, l'ancien champion du monde juniors du contre-la-montre se montre prudent: "Ce sera très difficile de conserver ce maillot rose jusqu'au bout, la dernière semaine sera notamment très dure. Je pense que nous avons déjà réussi ce Giro, tout ce qui vient maintenant est du bonus. J'ai montré que je pouvais être avec les meilleurs dans les montées alors on verra bien comment cela se passera".

Outre la 1re place du général, le Luxembourgeois de la formation Etixx conserve sa tunique blanche de meilleur jeune.

Landa renonce

Cette 10e étape a été marquée par l'abandon de l'Espagnol Mikel Landa, malade. Le Basque de l'équipe Sky, qui était l'un des favoris de la course après sa troisième place de l'année passée, souffrait d'une gastro-entérite virale. Landa a été distancé dès le premier col de la journée.

A noter encore la 69e place de Laurent Didier à 13'00". Le Luxembourgeois de la formation Trek-Segafredo occupe également au général le 69e rang à 47'17". 

Twitter

Ce mercredi, la 11e étape longue de 227 km avec un départ de Modène traverse la plaine d'Emilie-Romagne pour rejoindre Asolo (Vénétie), avec un petit mur (2.900 m à 7,8 %) situé au seuil des 20 derniers kilomètres.


Sur le même sujet

Ulissi s'impose, Porte nouveau leader, Majerus se distingue
L'Italien Diego Ulissi (Emirats) a remporté ce mercredi la cinquième étape du Tour de Suisse à Loèche-les-Bains où l'Australien Richie Porte (BMC) s'est emparé du maillot jaune. Christine Majerus a enfilé un maillot distinctif en Angleterre.
Christine Majerus a enfilé le maillot de meilleure grimpeuse.
Treizième étape du Giro: Jungels perd le rose au profit d'Amador
Bob Jungels (Etixx) n'est pas parvenu à conserver son maillot rose de leader à l'issue de la 13e étape, disputée dans le Frioul sur 170 km entre Palmanova et Cividale et remportée par l'Espagnol Mikel Nieve (Sky). Le Costaricien Andrey Amador (Movistar) est le nouveau leader du Tour d'Italie.
Pink jersey Luxembourg's Bob Jungels crosses the finish line of the 13th stage of the 99th Giro d'Italia, Tour of Italy, from Palmanova and Cividale del Friuli on May 20, 2016. Spain's Mikel Nieve of team Sky won the stage.  / AFP PHOTO / Luk BENIES
Cyclisme: Aru s'impose à Cervinia, Démare à Herzele
L'Italien Fabio Aru (Astana) a remporté la 19e étape du Tour d'Italie, vendredi, dans la station de Cervinia, et a repris la deuxième place du classement général. Dans le Tour de Belgique c'est la Français Arnaud Démare qui s'est montré le plus rapide.
Vainqueur à Cervinia, Fabio Aru a pris la deuxième place du général à son coéquipier Mikel Landa.