Changer d'édition

Division 3: Grevels trouve enfin l'ouverture, Lasauvage se replace
Sport 5 min. 18.10.2016 Cet article est archivé

Division 3: Grevels trouve enfin l'ouverture, Lasauvage se replace

Sanderson Santos (Grevels) a participé au récital offensif des siens face au CS Bourscheid de Jacques Bartholomey et Medoune Gningue.

Division 3: Grevels trouve enfin l'ouverture, Lasauvage se replace

Sanderson Santos (Grevels) a participé au récital offensif des siens face au CS Bourscheid de Jacques Bartholomey et Medoune Gningue.
Photo: Ralph Hermes / Imagify
Sport 5 min. 18.10.2016 Cet article est archivé

Division 3: Grevels trouve enfin l'ouverture, Lasauvage se replace

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Folschette a fait chuter Heiderscheid qui reste en tête de la série 1. Grevels a ouvert son compteur victoires. En série 2, le CeBra reste imperturbable devant une équipe de Koerich/Septfontaines freinée par le Tricolore. Lasauvage monte sur le podium.

Folschette a fait chuter Heiderscheid qui reste en tête de la série 1. Grevels a ouvert son compteur victoires. En série 2, le CeBra reste imperturbable devant une équipe de Koerich/Septfontaines freinée par le Tricolore. Lasauvage monte sur le podium.

Par Daniel Pechon

Série 1:  Folschette stoppe Heiderscheid

Seul vainqueur à l'extérieur, Folschette est la première équipe à avoir vaincu cette saison Heiderscheid, le leader. Deux buts inscrits dans la première demi-heure par David de Bruyn et Yannick dos Santos, ont été le coussin suffisant pour résister au forcing d'Heiderscheid qui a réduit la marque juste après la pause par André Ferreira (1-2).

Moins de réussite cette fois pour Heiderscheid qui avait profité de Folschette pour gratter quatre de ses huit points la saison dernière. Folschette revient à six points du leader au lieu de se retrouver à...12.

Minimaliste, Reisdorf s'empare de la première place avec un seul but inscrit, un envoi magistral parti des 30 mètres qui pèse lourd face à Wilwerwiltz qui a touché trois fois les poteaux.

Troisième, dernière équipe invaincue et le statut de meilleure défense (un but encaissé), Harlange/Tarchamps a dû attendre le dernier quart d'heure et un coup de pouce de la chance pour secouer les filets de Rambrouch, avec Lucien Nicolas et Filipe Costantino en buteurs (2-0).

Avec une troisième victoire consécutive, Perlé se replace dans le Top 4 avec deux réalisations dans le cinquième quart d'heure face à Beckerich qui a réduit la marque par Victor Castro  (2-1). En bas de tableau, après deux partages et deux défaites, Grevels goûte à sa première victoire face à Bourscheid  et en étant l'équipe la plus prolifique de la journée avec quatre buteurs différents, Philippe Huybrechts, Sanderson Santos dans la première demi-heure puis Vito Sorrentino et Sam Labate dans les dix dernières minutes (4-1).

Filipe Soares (Bourscheid) se faufile entre Bruno Moreira et Sam Moreira (Grevels).
Filipe Soares (Bourscheid) se faufile entre Bruno Moreira et Sam Moreira (Grevels).
Photo: Ralph Hermes / Imagify


Série 2: la chance fuit Noertzange et Clemency

Le CeBra reste impressionnant avec une cinquième victoire à Schengen (0-6) et une défense inviolée depuis près de 380 minutes. Dans une rencontre difficile, le Tricolore n'a cependant jamais laissé Koerich/Septfontaines longtemps mener à la marque. Après l'ouverture précoce du score (3e), Brandon Setoca a répondu onze minutes plus tard en égalisant pour le Tricolore. Au second but visité (63e), Jordan Guiougou n'a pris que six minutes pour effacer l'avance de Koerich/Septfontaines (2-2). Deuxième partage pour les deux équipes.

Lasauvage gagne deux places, à la troisième, après un succès à Clemency. Paulo Machado a été le bourreau de l'Etoile en marquant les trois buts de la Minière dans la dernière demi-heure. Joao Pedro Da Silva a égalisé pour Clemency à la 80e avant que le score passe à 1-3.  «Une mi-temps atteinte sur le score de 0-0 malgré trois nettes occasions, un tir sur la latte de Sabotic et le 0-1 contre le cours du jeu», a résumé Jean-Louis Michel, coach de Clemency.

Noertzange a été aussi mal récompensé malgré son meilleur match de la saison, à Dalheim, très défensif. Tout avait bien commencé pour Noertzange avec le but de Luis Marques (5e). Puis deux erreurs individuelles ont offert un avantage déjà définitif aux Aiglons (25e et 40e). Noertzange passait la seconde période devant le goal visité, en vain (2-1).

Face à Kopstal, Ken Schmitz, 16 ans, a ouvert la voie de la première victoire de Christnach (43e). Puis une tête de Jérôme Elsen sur un bon coup franc de Ronny Dahmen doublait l'avance. Thierry Hirt (80e) et Pierre Fastre (88e) faisaient voler en éclats les derniers  espoirs de Kopstal revenu à 2-1.

ILS ONT DIT

Gilles Dahmen (Christnach): «Un début sérieux de l'équipe avec deux occasions et un contrôle du match les 20 premières minutes. Vu que Kopstal n'évoluait que par des longs ballons, nous avons été obligés de modifier notre tactique afin de gagner les deuxièmes ballons pour retrouver plus de stabilité. Après le retour au score à 2-1, Kopstal a repris courage et pris des risques. Un match pas beau à regarder, avec peu de combinaisons mais avec de la discipline. La volonté et l'esprit d'équipe a pesé en notre faveur.» Christnach - Kopstal 4-1

Alex Ribeiro (Lasauvage): «Ce fut un très bon match de football avec deux belles équipes. Mais quand on est 100 % efficace devant le but, on ne peut que gagner le match. Et derrière, l'équipe a été parfaite, bien en place. Malheureusement pour Clemency qui a une belle équipe.» Clemency - Lasauvage 1-3

Christian Semeraro (Folschette): «Un match de très faible niveau. Un partage aurait été le score le plus juste.  Mais après nos trois défaites, il était impératif de gagner pour rester en contact avec les équipes du haut du classement.» Heiderscheid - Folschette 1-2

Fränk  Wennmacher (Wilwerwiltz):  «Une chose est sûre, nous avons été  la meilleure équipe! Trois bonnes occasions dans les 20 premiers minutes, trois poteaux dans les 90 minutes et deux superbes réflexes du gardien de Reisdorf! Une frappe extraordinaire de leur numéro 10 décide du match. Depuis le début du championnat, la chance nous fuit. C'est décevant car chaque joueur se  donne plus qu’à 100% dans les matchs mais aussi à l'entraînement. Sans marquer, on ne gagne pas un match! Avec cette qualité, l’équipe devrait jouer en haut mais actuellement on se trouve en bas du classement. On ne va pas baisser les bras, on va travailler encore et encore, et je suis sûr que la chance va finir par être de retour.» Reisdorf - Wilwerwiltz 1-0

Christian Melchior (Harlange/Tarchamps):  «Le match a été assez équilibré avec un penchant pour nous, avec plus de jeu. Pour une fois que la chance nous sourit et qu'on marque deux buts sur deux demi-occasions. Pour ce début de saison, je suis assez satisfait. Le but du comité est d'intégrer les jeunes du club et des alentours. Il y a beaucoup de potentiel dans cette équipe qui a une moyenne d'âge de 22 ans! Ça fait vraiment plaisir de travailler avec un groupe pareil. Affrontons encore Perlé, Reisdorf et Heiderscheid et on verra où on se situera au tableau.» Harlange/Tarchamps - Rambrouch 2-0  


Sur le même sujet

Division 3: Koerich s'enflamme, matchs fous à Wilwerwiltz et Noertzange
La première place de Reisdorf, battu, ne tient plus qu'à un fil. Celui de la meilleure différence de buts en série 1. Tout se resserre en tête avec Heiderscheid, Harlange/Tarchamps et Perlé de retour sur les talons du leader. En série 2, Koerich/Septfonfaines est passé en tête en attendant le match CeBra - Tricolore. Lasauvage et Noertzange s'affirment.
Luca Leches (Koerich/Septfontaines) qui devance ici Rui Teixeira (Kopstal) s'est offert un doublé lors de la plantureuse victoire de son équipe.