Changer d'édition

Division 2: Ell cafouille contre Larochette, le CS Oberkorn garde le cap
Tout un symbole: Ben Schaaf (SC Ell, n°11) bute sur le mur en béton de Larochette (0-0)

Division 2: Ell cafouille contre Larochette, le CS Oberkorn garde le cap

Photo: Hans Krämer
Tout un symbole: Ben Schaaf (SC Ell, n°11) bute sur le mur en béton de Larochette (0-0)
Sport 26 4 min. 22.10.2018

Division 2: Ell cafouille contre Larochette, le CS Oberkorn garde le cap

A onze contre neuf, le SC Ell (4e) s'est montré incapable de prendre la mesure (0-0) de Larochette (11e), tandis que Patrick Wagner arrête les frais après une sixième défaite à la tête de Pratzerthal-Redange. En Série 2, le CS Oberkorn carbure à plein régime en alignant une septième victoire - 2-0 à Ehlerange - en huit matches.

Par Vincent Lommel

Pour Patrick Wagner, la sixième défaite en huit sorties fut celle de trop: balayé 2-5 par Harlange-Tarchamps, le FC Pratzerthal-Redange marche à côté de ses pompes depuis le 26 août. Quatre points sur vingt-quatre possibles, une victoire, un nul et une différence de buts désastreuse de... -19 (11-30) ont poussé le coach, Patrick Wagner à remettre sa démission «avec effet immédiat», précisait le principal intéressé dès dimanche soir.

Treizième et actuelle descendante, son (ex)-équipe file tout droit vers la D3. Le cas échéant, sans Patrick Wagner. «Le bilan est négatif», confirme-t-il. «Le comité m’a toujours soutenu. Il souhaitait me voir rester. Les absences régulières de certains joueurs aux entraînements perturbent la progression du groupe. Je compose, en moyenne, avec huit garçons en semaine. Que faire dans ces conditions? Ma démission doit provoquer un impact positif, du moins je l’espère. Je souhaite beaucoup de succès à Pratzerthal au cours des prochains mois.» Le président Luc Victor fait remarquer: «Le comité va se réunir pour envisager l’avenir, mais on affronte déjà Beggen en  Coupe FLF ce mercredi.»

Jouer à onze contre… neuf n’a pas suffi à Ell pour empocher la totalité de l’enjeu face au Rupensia Larochette. «Des défenseurs de Larochette ont commis deux fois l’irréparable», explique Alain Thunus, le joueur-entraîneur des Mauves. «En supériorité numérique, nous avons dominé sans parvenir à être efficaces dans le dernier geste. À l’arrivée, je suis satisfait avec ce nul blanc. L’arbitre était le meilleur homme sur la pelouse.»

Le SC Ell vient d'aligner six rencontres sans défaite et pointe à la quatrième place du classement. «Le sentiment est agréable, mais sans plus. Nos prochains adversaires sont Diekirch et Feulen, soit deux bons tests.» Feulen et Diekirch, précisément, en compagnie d'Hosingen forment le trio de tête de la Série 1.

CS Oberkorn: objectif D1

Une fessée 1-7 à Biwer lors de la journée inaugurale avait frustré Kenan Skrijelj plongé en plein doute. Mais depuis, sa formation, le CS Oberkorn, s’est rebellée, et elle ne laisse plus que des miettes à ses adversaires impuissants, dont le dernier en date, Ehlerange. Avec à l'arrivée, un exceptionnel bilan de 21 points sur 21!

«L’objectif est de monter en Division 1», affirme Skrijelj sans détour. «Je ne me soucie jamais de l’adversaire. On doit être disciplinés et dominants.» Il reste cinq matches à jouer d’ici la trêve. «J’ambitionne un carton plein de quinze sur quinze. Je peux vous dire que le derby face au Luna, programmé le 2 décembre, promet énormément.»

La Série 2 est actuellement menée par le trio composé du CS Oberkorn (21 points), du Daring Echternach (19) et de l'Avenir Beggen (15).

Réactions

Tom Kopecky (entraîneur d'Hosingen): «Sur un terrain quasiment impraticable, et face à un adversaire courageux et agressif dans les duels, on a perdu deux points.» AS Hosingen - US Rambrouch 1-1

Kenan Skrijelj (entraîneur du CS Oberkorn): «Ehlerange s’incline 0-2, mais peut s’estimer bien payé. Nous avons manqué un penalty, tiré sur le poteau et vendangé deux face-à-face avec le gardien.» FC Ehlerange - CS Oberkorn 0-2

Olivier Lickes (joueur-entraîneur de Biwer): «La victoire est méritée pour Echternach, qui en voulait davantage. Le fait de mener 1-0 après quatre minutes n’a pas servi notre cause, bien au contraire. Une remise en question s’impose.» Daring Echternach - Jeunesse Biwer 2-1

Vincent Bolognini (entraîneur du Luna Oberkorn): «Menée 0-1, mon équipe a accompli le plus difficile en renversant la vapeur (2-1). Nous avions alors tout dans nos mains pour l’emporter. Mais Belvaux a égalisé sur coup franc. Je remercie le staff adverse pour son aide lors du transport de nos deux joueurs à l’hôpital (Hammami - arcade sourcilière ouverte -, et Ribeiro Martins - commotion cérébrale).» Luna Oberkorn - The Belval Belvaux 2-2

Joël Schneider (entraîneur de Schouweiler): «La déception est totale. On a complètement raté notre première mi-temps. Les garçons ont eu une bonne réaction dès la reprise avec la possibilité réelle de revenir à 2-2. Puis, le fait d'encaisser le 3-1 sur une énième erreur individuelle, avant une exclusion ont ruiné tous nos derniers espoirs. Merl-Belair était prenable.» Red Star Merl-Belair - ES Schouweiler 3-1

Les chiffres

5 - L'US Feulen (1er, 19 points) a remporté ses deux derniers matches sur le score de 5-0.

7 - Sept victoires de rang désormais pour le CS Oberkorn (1er, 21 points), et, à l'inverse, sept…défaites d'affilée pour l'Excelsior Grevels (14e, 1 point).

L'affiche

La 9e journée de D2 aura lieu le dimanche 4 novembre. Diekirch (2e) - Ell (4e) sera à suivre de près. En Série 2, Belvaux (4e) - Biwer (7e) et FC Koerich (5e) - BW Itzig (8e) vaudront le détour.


Sur le même sujet

Ehnen dédramatise, bonne affaire pour Itzig, Larochette en faute
Douze semaines après le dernier match, les équipes de Division 2 ont renoué avec la compétition. Walferdange n'est pas tombé dans le piège tendu par Ehnen qui garde confiance. Itzig a dompté Echternach. En Série 1, Pratzerthal/Rédange a porté réclamation contre Larochette.
Ehnen - Walferdange 0-2. David Promme, le gardien du Vinesca ne peut rien faire sur le second but visiteur.
D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable
La 13e journée était le dernier devoir de l’année pour les footballeurs de D2. Le derby d’Oberkorn n’a pas désigné de vainqueur. «Je suis content avec le point du nul», opine le nouveau coach du CSO, Anibal Santos da Graca. En Série 1, Ell - Perlé a été arrêté en raison de la pluie battante, tandis que Feulen, en supériorité numérique, a subi la loi de Vianden.
Beggen et sa défense de fer, Feulen creuse l'écart
La journée a été propice pour l'Avenir Beggen difficile vainqueur 1-0 de Belval en série 2. Echternach (2e) a été surpris par Merl (1-1). Schouweiler a décroché sa première unité. En série 1, les ambitieux Diekirch et Hosingen ont partagé.
Beggen s'est imposé sur le plus petit score face à Belvaux ce week-end.
Koerich enfonce Merl, le CS Oberkorn vire en tête
En D2 Série 1, Feulen a scalpé 5-0 une équipe de Perlé en perdition. Wincrange revient de loin. En Série 2, Koerich a déroulé face à Merl en plein doute et à l’avenir incertain. Vainqueur 2-0 d’Echternach, le CSO se pare du leadership.
Football Division 2 FC Koerich-Merl-belair stade Deckebierg a Koerich 14/10/2018 fotos:Zineb Ruppert-Maghraoui
D2: Diekirch arrache un point, Schouweiler garde le moral
Vainqueur 2-0 de Pratz.-Redange, Gilsdorf enchaîne un troisième succès d'affilée. Diekirch revient de loin face au leader Feulen. En série 2, le promu Schouweiler est dans de sales draps «On se battra jusqu'au bout», clame l'entraîneur Joël Schneider.
Jorge Max Costa Cunha Oliveira (YBD) contre Herve Penga Ilibi (USF)
Photo: Serge Daleiden
Division 2: Pratzerthal à la ramasse, Belvaux en plein doute
L’entraîneur de Pratzerthal/Redange, Patrick Wagner, fait grise mine. Subir deux déculottées en huit jours fait mal. « Le premier tour sera très compliqué », prévient-il. Battu 2-3, Gilsdorf méritait mieux contre Vianden. En Série 2, FC The Belval Belvaux a connu un jour sans au CS Oberkorn.
Damian Dabrowski et Vianden ont pris le meilleur sur la Jeunesse Gilsdorf de Pedro Lages.