Changer d'édition

Division 2 / Deuxième journée: Itzig en rêvait depuis longtemps
Sport 20 3 min. 09.09.2014

Division 2 / Deuxième journée: Itzig en rêvait depuis longtemps

Sport 20 3 min. 09.09.2014

Division 2 / Deuxième journée: Itzig en rêvait depuis longtemps

Mertzig qui fait forte impression dans une Série 1 où le SC Ell s'en remet exclusivement à Paul Wilwerding, le Red-Black Egalité seul en tête dans la Série 2: voici les faits saillants de la 2e journée de Division 2.

(DP). - Mertzig qui fait forte impression dans une Série 1 où le SC Ell s'en remet exclusivement à Paul Wilwerding, le Red-Black Egalité seul en tête dans la Série 2: voici les faits saillants de la 2e journée de Division 2.

Série 1: Paul Wilwerding sauve une seconde fois Ell

Trois équipes comptent encore le maximum de points, mais à côté de Feulen et Hosingen, Mertzig est le plus impressionnant avec déjà dix buts marqués. Vainqueur de Medernach (4-0), le Sporting n’a pas laissé traîner le suspense, en marquant trois buts dès avant la demi-heure. Ce fut plus compliqué pour Feulen, qui, rejoint avant la pause par Colmar-Berg, a bénéficié d’un autobut (2-1) pour émerger.

D’abord mené par Useldange, Hosingen a dû cravacher et compter sur un doublé de Sacha Biwer pour prendre l’avance définitivement à la 85e minute.

Classé derrière ce trio, Steinsel avec une ouverture du score dès la première minute, a laminé Larochette (9-0). Comme l'Alisontia, Diekirch a remporté son premier succès après le couac d’ouverture, en dominant Medernach (4-0) avec notamment un doublé de Rafale Delgado, absent lors du premier match.

Seul buteur de son équipe cette saison avec trois buts au compteur, Paul Wilwerding a encore ramené Ell à la hauteur de Troisvierges, pourtant en avance de deux buts à la pause.

Match fou et à rebondissements à Gilsdorf, qui, malgré une supériorité numérique, était mené... 2-6 à l'heure de jeu face à Pratz/Redange...avant l’impossible. Dans un final époustouflant, Gilsdorf a inscrit quatre buts pour un score final improbable de 6-6... sans tie-break à suivre!

Série 2: Belvaux musarde encore

Seul le Red-Black Egalité compte deux succès, après être sorti gagnant de la confrontation entre promus avec Merl-Belair, et rapidement mis sur les rails avec l’ouverture du score après 2 minutes par Jonathan Cacador.

Itzig a écarté Sanem dans le match des descendants, et remporté son premier succès en... 50 semaines. Mais il a fallu d’abord un grand Joe Reuter dans les buts pour maintenir le bateau d’Itzig à flot, avant que Charles Etonde ne signe le seul but du match (55e).

Trois équipes cumulent deux partages. Echternach a accroché Biwer (1-1), qui avait fait sensation lors de la première journée, et Belvaux a répété son premier résultat face à l’ASL Porto qui comptait déjà un match nul. Pourtant, L’ASL a pris à la gorge le club de Belval en menant 2-0 après 28 minutes avant d’être rejoint à la 73e (2-2).

Aspelt a remporté ses premiers points et enfonce déjà le CeBra, dernière équipe à musarder sur la case zéro. Face à une équipe défensivement faible, Moutfort a vite dominé Gasperich et comptait déjà trois buts d’avance à la 51e minute, avant un sursaut d’orgueil visité (5-1). Après le traumatisme du premier match, Mensdorf a surpris en bridant Munsbach et en exploitant une rare occasion (1-0).

LES RÉSULTATS DE LA 2e JOURNÉE

Série 1

Gilsdorf - Pratz-Redange 6-6

Useldange - Hosingen 1-2

Diekirch - Christnach-Waldbillig 4-1

SC Ell - Troisvierges 2-2

Mertzig - Medernach 4-0

Feulen - Colmar-Berg 2-1

Steinsel - Larochette 9-1

Série 2

Mensdorf - Munsbach 1-0

CeBra - Aspelt 0-4

Red-Black Egalité - Merl-Belair 2-0

Gasperich - Moutfort-Medingen 2-5

CS Sanem - Itzig 0-1

Belvaux - AS Luxembourg-Porto 2-2

Echternach - Biwer 1-1

Lire aussi: Miguel Meireles: «le début d'une plus grande régularité»


Sur le même sujet

Football: Division 2: le CeBra surprend Sanem
En Série 1, Ell et Mertzig se sont neutralisés en haut de tableau alors qu'en bas de classement Larochette et Christnach en ont fait de même. En Série 2, le Red Black et Echternach s'affirment derrière Munsbach. Merl a basculé dans la première moitié de tableau.
Jose Manuel Moreira (Larochette) face à Manuel Reichling.