Changer d'édition

Division 1, série 2: Mondercange et l'US Esch devant selon les coaches
Sport 2 min. 21.08.2013 Cet article est archivé

Division 1, série 2: Mondercange et l'US Esch devant selon les coaches

Dario Maric et Sanem arrivent lancés, mais l'important sera d'abord de se rassurer

Division 1, série 2: Mondercange et l'US Esch devant selon les coaches

Dario Maric et Sanem arrivent lancés, mais l'important sera d'abord de se rassurer
(Photo: Michel Dell'Aiera)
Sport 2 min. 21.08.2013 Cet article est archivé

Division 1, série 2: Mondercange et l'US Esch devant selon les coaches

Mondercange et l'US Esch devant et tous les autres derrière? C'est un peu la pensée commune dans une Série 2 a priori moins homogène que la Série 1. Reste que la Division 1 répond rarement aux lois de la logique.

    (DP). Mondercange et l'US Esch devant et tous les autres derrière? C'est un peu la pensée commune dans une Série 2 a priori moins homogène que la Série 1. Reste que la Division 1 répond rarement aux lois de la logique.

    • Les grosses cotes

    L'US Esch et Mondercange sont les grands favoris. Le club de la Métropole du Fer, qui faisait partie du trio de tête la saison dernière, a acquis encore plus de certitudes aux abords de cette nouvelle saison avec un recrutement prometteur destiné à jouer les premiers rôles. Et le descendant, Mondercange, cité à l'unanimité comme favori par les entraîneurs de la série, est pressé de quitter le niveau le plus bas atteint par le club en 20 ans pour retrouver un rang qui correspond mieux à son statut.

    • Les outsiders

    Et les autres? Il faudra tenter d'accrocher ce wagon infernal. Oberkorn et Lamadelaine dont le mercato d'été a bien agité l'équipe, peuvent créer la surprise. Wormeldange, avec l'empreinte de Dirk Fengler, l'épatant mentor de la saison dernière, peut jouer les trouble-fête. Tout comme les jeunes techniciens doués du CeBra, toujours sous la baguette de Miguel Correia. Avec le retour de Luc Muller, Weiler, convaincant en préparation et Berbourg, sous la griffe de Marc Wengler, veulent s'appuyer sur les premières rencontres pour jauger leur capacité.

    • Un rang plus bas?

    Itzig, avec Mike Varnier à la barre, Sanem, cornaqué par Dario Maric, Remich/Bous et le savoir-faire de René Rippinger, Berdorf/Consdorf, transfuge de la Série 1 ainsi que le Luna Oberkorn qui a déjà fait une croix sur les premiers matchs avec presqu'un vestiaire d'absents, souhaitent avant tout compter au moins trois équipes derrière eux en fin de saison. Remich/Bous et Berdorf/Consdorf, cependant ont probablement plus de capacité pour se loger dans la première partie du classement.

    • Les hommes à suivre

    Dirk Fengler, à Wormeldange, prône la continuité mais veut viser plus haut. Manuel Correia a, lui, déjà entraîné en BGL Ligue. Augusto Martins avec son flegme de gentleman, Marc Wengler et son expérience de Rosport distillée à Berbourg seront à surveiller de près.

    Côté joueurs, Claudio Da Luz  (Weiler), Aldino Medina (Weiler), Soriba Camara (Mondecange) sont trois joueurs qui ont évolué en BGL Ligue. Et à l'US Esch, Raposo, Pedro Rodrigues et Kevin Mordiconi (18 ans) seront sous le feu des projecteurs.

    • Les phrases

    Miguel Correia (CeBra)

    "Je suis curieux et excité de voir à l'œuvre ma jeune équipe de techniciens."

    Dario Maric (Sanem)

    "Il nous manque deux joueurs."

    Manuel Correia (Mondercange)

    "La plupart des joueurs n'ont jamais joué en Division 1. Pour moi, la Division 1, c'est une grosse inconnue."