Changer d'édition

Benny Reiter quittera Junglinster fin de saison
Sport 13.02.2017 Cet article est archivé
Division 1, Série 2

Benny Reiter quittera Junglinster fin de saison

Benny Reiter terminera la saison à Junglinster, avant de faire ses valises
Division 1, Série 2

Benny Reiter quittera Junglinster fin de saison

Benny Reiter terminera la saison à Junglinster, avant de faire ses valises
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 13.02.2017 Cet article est archivé
Division 1, Série 2

Benny Reiter quittera Junglinster fin de saison

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le comité de Junglinster et l'entraîneur, Benny Reiter ont décidé de ne pas renouveler leur collaboration en fin de saison. L'ancien international était en poste à la Jeunesse depuis trois saisons et demie.

(DP). - Le comité de Junglinster et l'entraîneur, Benny Reiter ont décidé de ne pas renouveler leur collaboration en fin de saison. L'ancien international était en poste à la Jeunesse depuis trois saisons et demie.

Benny Reiter était arrivé à Junglinster en cours de saison 2013-2014, alors que l’équipe se battait pour éviter la culbute de Promotion d’Honneur en D1. Un de ses plus mauvais souvenirs, selon les propres dires d'un coach qui regrette de n’avoir pas pu modifier la mentalité d’une équipe talentueuse, mais sans "niaque".

«J’ai passé trois ans et demi dans un club où je me sentais très bien», explique Benny Reiter.

«Pas encore prêt pour la retraite»

«Claude Kremer, le président, Philippe Trierweiler, le secrétaire, et Jos Even, mon bras droit, gardent toute mon estime. Mais durant la saison 2013-2014, j’ai vécu la galère, une des plus grandes déceptions de ma carrière, avec le retour en Division 1 après un barrage (perdu face au Titus Lamadelaine). Mon meilleur souvenir reste le second tour de la saison dernière, avec onze victoires et deux matches nuls. Si à Junglinster, les joueurs rentraient suffisamment tôt de vacances, tout serait différent, et nous serions probablement en train de lutter en tête de la série. Cependant, je me sens autant coupable que les joueurs dans ce qui n’est pas encore un échec, car je garde espoir d’aller chatouiller la deuxième place. Enfin, last but not least,  je ne me sens pas encore prêt pour la retraite et un nouveau challenge pourrait m’intéresser.»

En Division 1, Série 2, Junglinster occupe la sixième avec 19 points, à 16 unités du leader, Mühlenbach, et à onze longueurs de Berbourg, deuxième.


Sur le même sujet

En Division 1, Série 1, Patrick Leogrande démissionnera à la fin de saison de son poste d'entraîneur au Marisca Mersch, tandis que, par ailleurs, Carlos Pereira sera le futur entraîneur de l'AS Colmar-Berg, sociétaire de Division 2, Série 1, mais pratiquement condamné à la relégation en Division 3.
Patrick Leogrande, entraîneur Marisca Mersch / Foto: Stéphane Guillaume
Joe Gales a accepté le défi de Bourscheid, reconstruire, en tant que coach, une équipe compétitive et tenter d’accéder à la division 2, quittée voici deux saisons.
Joe Gales (à droite) va tenter de mener à bien cette nouvelle mission
Football / En Division 1, Série 2
Thomas Berens, l'entraîneur de l'autoritaire leader de la Division 1, Série , l'Union Mertert-Wasserbillig, a prolongé d'un an, pour la saison 2016-2017, son contrat au stade de la Sûre.
Thomas Berens (Trainer Wasserbillig)  / Fussball Division1, Serie 2 Luxemburg, 17. Spieltag, Saison 2015-2016 / 13-03-2016 / Union Mertet Wasserbillig - Belval Belvaux / Stade de la Sûre, Wasserbillig / Foto : Michel Dell'Aiera