Changer d'édition

Division 1 : Patrick Leogrande (Lorentzweiler): «Un match facile à préparer»
Sport 4 min. 23.03.2015

Division 1 : Patrick Leogrande (Lorentzweiler): «Un match facile à préparer»

Patrick Leogrande, l'entraîneur de Lorentzweiler, a été très bien accueilli à Kehlen. Il est même reparti avec les trois points.

Division 1 : Patrick Leogrande (Lorentzweiler): «Un match facile à préparer»

Patrick Leogrande, l'entraîneur de Lorentzweiler, a été très bien accueilli à Kehlen. Il est même reparti avec les trois points.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 23.03.2015

Division 1 : Patrick Leogrande (Lorentzweiler): «Un match facile à préparer»

Duel de génération chez les Leogrande: Patrick, l'entraîneur de Lorentzweiler, était revenu à Kehlen pour y retrouver son fils Sascha. Marco Achten regrette un nouveau manque de réalisme alors que Fred Cicchirillo se félicite du point pris à Beggen.

(DP) - Duel de génération chez les Leogrande: Patrick, l'entraîneur de Lorentzweiler, était revenu à Kehlen pour y retrouver son fils Sascha. Marco Achten regrette un nouveau manque de réalisme alors que Fred Cicchirillo se félicite du point pris à Beggen.

Patrick Leogrande (Lorentzweiler): «Rencontrer mon ancienne équipe sur sa pelouse, la tâche n'était pas facile surtout que je "jouais" pour la première fois contre mon fils Sascha. Mon accueil à Kehlen a été exemplaire, touchant même, avec un gâteau marbré offert par la First Lady de Kehlen. Point de vue footballistique, Kehlen m'a déçu sur tous les plans: manque de volonté, absence de combativité Je connais les points faibles ainsi que les points forts de Kehlen mieux que personne. Pour moi et mon équipe c'était un match facile a préparer. Les consignes ont été respectées à la lettre et le résultat l'a prouvé sur le terrain.»

Kehlen - Lorentzweiler 0-5

Marco Achten (Äischdall): «On a joué face à une équipe de Schifflange très costaude et des individualités très fortes. Une équipe qui a changé son style de jeu, qui joue moins offensivement qu'avant. Un match joué sur un terrain en mauvais état. La rencontre a été équilibrée mais nous avons obtenu plus d'occasions en seconde période avec la même lacune récurrente: on n'arrive pas à concrétiser.»

Schifflange - Äischdall 0-1. But d'Olivier Peter (85e).

Carlos Fangueiro (Bissen): «Je crois que c'est la rencontre que nous avons jouée de manière la plus motivée de la saison. J'ai senti chez mes joueurs la rage de vaincre. Nous avons joué face à une équipe très bien organisée. On a eu plus d'occasions, des duels avec le gardien et une plus grande possession de balle en seconde période.»

Norden - Bissen 0-1. But d'Aderito Dos Reis.

Mike Varnier (Weiler): «Un match moyen et compliqué face à une équipe de Junglinster avec un beau potentiel. Je ne vois pas ce qu'il lui manque pour jouer le haut du tableau. Nous sommes sur la bonne voie même si nous manquons encore un peu de réalisme. Après six semaines à compter à chaque fois des absents, nous serons au complet, je l'espère, dimanche prochain. Point négatif: je ne sens pas, mes joueurs protégés par les arbitres et nous nous faisons encore insulter. Ce match nul n'arrange personne.»

Junglinster - Weiler 1-1. But de Claudio da Luz pour Weiler; de Stéphane Piron pour Junglinster.

Tino Marasco (Remich-Bous): «Une bonne réaction de toute l'équipe après la déroute de la semaine dernière. Mais aussi le retour de quelques absents. On a retrouvé notre solidité et notre détermination. On marque par Karif après 15 minutes et on a été rejoint au score sur un penalty litigieux. Domination en seconde période avec deux buts magnifiques de Jérémy Manfrin.»

Remich-Bous - Wormeldange 2-1. But d'Adis Omerovic pour Wormeldange. 

Joël Mathieu (Harlange/Tarchamps): «On aurait dû mener 2-0 avant d'encaisser. La cohésion et l'état d'esprit ont permis de renverser le score. C'est une victoire importante, pour le moral mais aussi pour rester dans le coup pour le maintien.»

Harlange/Tarchamps - Mersch 2-1. Buts d'Uran Berisha et Jang Wiltgen pour Harlange/Tarchamps.

Frédéric Cicchirillo (Walferdange): «On marque à la 42e par Lucas De Paola et Beggen égalise à la 55e. On a opté pour un système ultra défensif en laissant Beggen faire le jeu tout en essayant de jouer et profiter des contres. Avec un peu de réussite on peut empocher les trois points en fin de match. Pour nous, ça reste un bon point face au leader de la division qui mérite sa place.»

Walferdange – Beggen 1-1. But de Lucas Depaola pour Walferdange; de Danny Krings pour Beggen.

René Roller et Jorge Freitas (Berdof-Consdorf): «Rencontre difficile avec beaucoup de nervosité des deux côtés. On a senti l'enjeu de ce match et les supporters n'ont pas vu beaucoup de belles actions. Mais le suspense a été permanent et a duré jusqu'au bout. Un derby ne se joue pas, il se gagne avec les tripes. Frédéric Schiltz nous tient dans le match avec le penalty qu'il arrête et un duel en un contre un où il a fait joué son expérience. On termine à 9 avec le rouge d'Alen Omerovic et le jaune-rouge de Ricardo Magalhaes en fin de match.»

Berdorf/Consdorf – Berbourg 2-1. Buts de Semir Omerovic et «Kikuh» Pinto pour Berdorf/Consdorf.

Le point de la 18e journée


Sur le même sujet