Changer d'édition

Division 1: Mondercange, Mersch et le Red-Black puissance six
Ballet entre Johnny Amadei (Mondercange) et Bruno Magalhaes (Sanem).

Division 1: Mondercange, Mersch et le Red-Black puissance six

Photo: Michel Dell'Aiera
Ballet entre Johnny Amadei (Mondercange) et Bruno Magalhaes (Sanem).
Sport 3 min. 09.04.2018

Division 1: Mondercange, Mersch et le Red-Black puissance six

Face à Sanem qui a retrouvé de la vigueur, Mondercange n'a pas tremblé et poursuit sa course folle. Festival offensif avec six buts à la clef pour les équipes visiteuses avec Mondercange, Mersch et le Red-Black en vedette.

Par Daniel Pechon

Face à Sanem qui a retrouvé de la vigueur, Mondercange n'a pas tremblé et poursuit sa course folle. Festival offensif avec six buts à la clef pour les équipes visiteuses avec Mondercange, Mersch et le Red-Black en vedette.

Cela devient presque une habitude. C'est la troisième fois en quatre sorties que Mondercange inflige six buts à son adversaire. Dimanche à Sanem, pour arriver à ses fins, l'équipe d'Angelo Fiorucci a dû aussi encaisser trois buts. Paradoxe, c'est une autre première cette saison pour la défense du deuxième classé (encaisser trois buts).

Sanem a ouvert le score avant d'être rapidement mené 1-3, puis revenir à 2-3 avant la pause. En seconde période, Mondercange ajoutait deux buts au marquoir à 2-5, avant un dernier but de chaque côté (3-6).

Depuis le 8 octobre, le parcours de Mondercange est impressionnant, avec un bilan de 37/42 points, si on fait exception d'un couac mi-mars face à la lanterne rouge, Biwer en étant battu 1-2, et d'un partage face à Wormeldange le 26 novembre. A noter cependant que Junglinster compte 40/42 points mais Mondercange a été plus offensif avec 53 buts (contre 33 pour Junglinster) au cours de ces 12 matchs.

Malgré cette série presque en or, Mondercange continue à payer cher son piètre début de saison (6/15 points) avec trois défaites sur le plus petit score... 0-1. Mondercange reste à 10 points de Junglinster mais a marqué sept buts de plus (61 contre 54) et encaissé le même nombre de buts (16).

Zarko Lukic et Mondercange mènent grand train. Le barrage se rapproche.
Zarko Lukic et Mondercange mènent grand train. Le barrage se rapproche.
Photo: Michel Dell'Aiera

Récital offensif

La hausse du mercure de ce dimanche a inspiré deux autres lignes offensives, celle de Mersch à Wincrange et du Red-Black à Schifflange qui ont remporté leur plus nette victoire de la saison avec cinq buts après la pause. Battu 1-5 au match aller, le club de Pfaffenthal, qui sortait aussi de trois défaites consécutives à domicile, a répondu de façon cinglante sur la pelouse du F95. C'est en seconde période que le score s'est envolé avec les buts de José Jiminez (2x), Joyce Varela et Leandro Almeida. Kevin Da Costa a marqué le premier but lors du  premier acte (0-6).

Pas d'enfer du nord pour Mersch, en déplacement à Wincrange, qui a profité aussi du second acte pour marquer cinq buts de rang alors que le score à la pause était de 1-1. Mikael Madeira a inscrit la moitié des buts du Marisca.

Junglinster au bout du suspense

Le choc des extrêmes n'a donné son verdict que dans les arrêts de jeu. Une farouche équipe de Biwer a résisté au leader, revenant au score à deux reprises, par Christian Weis, puis Daniel Dias à la toute dernière minute. La lanterne rouge avait l'exploit au bout des pieds. Mais Junglinster frappait encore deux fois dans les arrêts de jeu. Dylan da Silva Ferreira d'une tête puissante et rageuse redonnait l'avance aux visiteurs. Avec un mélange d'adresse et de technique, Romain Andres scellait le score (2-4).

Classement de la série 1

Longue série

Neuf matchs sans défaite pour Steinsel dont huit victoires, après le succès à Medernach 1-3.

Boevange, bien parti, finit moins bien

Boevange a encore approché son premier succès mais sans conclure. La lanterne rouge comptait une avance de deux buts après une demi-heure de jeu face à Steinfort. En seconde période, le Sporting a su revenir à la hauteur de son adversaire. Cinquième point et quatrième partage sur le score de 2-2 pour Boevange.

Mertzig voyage en première classe

Vainqueur d'Aïschdall, Mertzig entasse une septième victoire en déplacement et une troisième sur le score de 1-0 (but de Randy Ribeiro). En inscrivant 13 buts en 10 déplacements , le Sporting a amassé 21 points et est l'équipe la plus rentable de série 1. Un but marqué chez l'adversaire par Mertzig rapporte en moyenne plus de 1,5 point !

Belvaux mal payé

«Belvaux méritait les trois points et s'est procuré un paquet d'occasions», expliquait Thomas Muller, le coach d'Aspelt après match. Avec le partage 2-2 et en prenant deux fois l'avance en début de chaque acte par Famry Touré, Belvaux sort de la zone rouge mais a gagné moins de points à domicile (8) qu'à l'extérieur (10).

Classement de la série 2



Sur le même sujet

Laurent Delleré (Sanem): « Une véritable leçon»
Beaucoup d'amertume pour Jan Küchling (Biwer) et de soucis pour Pascal Fabbri (Bertrange). Neil Pattison (Mertzig) a piloté son équipe à distance et Antonio Teixeira (Steinsel) a eu une fin de match mouvementée. Paroles d'entraîneurs.
Laurent Delleré loue la qualité offensive de son équipe de Sanem mais déplore les errements défensifs.
Football / Division 2: Le Luna Oberkorn ne lâche rien
Personne n'a gagné parmi les équipes de tête en série 1 mais Medernach consolide sa place de leader. Derrière, Ell et Troisvierges se rapprochent. En série 2, Biwer surprend Berdorf/Consdorf qui cède sa deuxième place au Luna Oberkorn alors que le Red-Black, Sanem et Biwer restent en embuscade.
21/02/2016
Division 2 Série 2
Luna Oberkorn vs Red Star Merl
Equipe Luna Oberkorn