Changer d'édition

Differdange 03 prend une option
Sport 6 min. 02.07.2015 Cet article est archivé
Football / Europa League

Differdange 03 prend une option

Ryan Valentine (Bala Town, en rouge) est au duel avec le Differdangeois Antonio Luisi
Football / Europa League

Differdange 03 prend une option

Ryan Valentine (Bala Town, en rouge) est au duel avec le Differdangeois Antonio Luisi
Photo: Ben Majerus
Sport 6 min. 02.07.2015 Cet article est archivé
Football / Europa League

Differdange 03 prend une option

Le match aller du premier tour des qualifications de l’Europa League a vu Differdange 03 prendre la mesure des Gallois de Bala Town. Le tableau-marquoir indiquait déjà 3-0 après vingt-six minutes. Er Rafik, Caron et Sinani étaient passés par là. Une avance confortable atténuée par Sheridan avant le repos (36e).

Le match aller du premier tour des qualifications de l’Europa League a vu Differdange 03 prendre la mesure des Gallois de Bala Town. Le tableau-marquoir indiquait déjà 3-0 après vingt-six minutes. Er Rafik, Caron et Sinani étaient passés par là. Une avance confortable atténuée par Sheridan avant le repos (36e).

Le match retour - pour lequel Jänisch et Yéyé devraient être rétablis - vaudra la peine d’être vécu et joué, car la qualification n’est pas encore dans la poche pour les hommes de Marc Thomé. Un succès gallois 2 à 0 anéantirait les espoirs differdangeois de croiser la route de Trabzonspor au 2e tour préliminaire.

Le match

Dans la fournaise du stade municipal d'Oberkorn, les joueurs de Marc Thomé n’ont pas fait les choses à moitié, avec une entame remarquable. Mener par deux buts d'écart après sept minutes, qui plus est lors d’une rencontre internationale d’Europa League, est et reste une performance de choix.

Après un tir un mètre à côté de Sinani (3e), l’inévitable Er Rafik exploite aisément l’incroyable voire effrayante lenteur de l’axe central gallois Artell - Bell pour ajuster Morris (1-0, 4e).

On en reparlera, très vite, de cette lenteur. L’offensive suivante sera également teintée de succès. Amorcée côté gauche par Luisi, relayé de manière intelligente par Er Rafik qui, à la hauteur du point de penalty, glisse à Caron. Le numéro onze conclut (2-0, 7e). Presque trop facile. Les compères Artell et Bell sont (encore) aux fraises.

Le FCD03 peut déjà songer à gérer son avance en vue du match retour jeudi prochain à Rhyl. Assommé, Bala Town, sans imagination, tente de réagir. Mais le gardien Julien Weber continue à affiner son bronzage au grand dam de son vis-à-vis Morris battu une troisième fois. 

On se congratule dans les rangs differdangeois
On se congratule dans les rangs differdangeois
Photo: Ben Majerus

A côté de ses pompes, David Artell perd de manière ridicule le ballon à quarante mètres de la ligne de but. Er Rafik s’en empare, déboule, décale Sinani. Et un et deux et trois zéro... via le poteau (3-0, 26e). C'est Byzance avec la présence de Yéyé sur le banc de touche.

N’empêche, le danger guette à verser dans la facilité. Et ce fut le cas. La première opportunité visiteuse est victorieuse: Sheridan mystifie Bukvic (3-1, 36e).

La montée au jeu d’Hayes témoigne de l’envie du coach O’Shaughnessy de faire mieux que 3-1. La deuxième mi-temps est plutôt équilibrée sans oublier des organismes «cramés» par la chaleur suffocante. Les minutes s’égrènent, les crampes arrivent, plus grand-chose de captivant ne tient en haleine le spectateur.

Caron, May et Bukvic écopent d’un avertissement, Bala Town essaie mais n’arrive pas à réduire le score - reprise de la tête d’Artell (65e) - tandis que Differdange espère tirer profit de l’exclusion de Hayes (80e) pour enfoncer le clou.

En vain, malgré une reprise de la tête d'Er Rafik (83e), malgré une frappe vicieuse de Almeida (88e) et malgré une opportunité échue à Luisi (90+4).

La note du match: 11/20.

Une première demi-heure de feu, trois buts d’avance, une équipe adverse, Bala Town FC, à la rue, Differdange 03 n’avait pas imaginé un scénario si favorable. Il a éprouvé le besoin de souffler. Inscrire un petit quatrième but aurait fait du bien. Le FCD03 aurait mérité bien mieux.

Le fait du match: mener 2-0 puis 3-0 a-t-il desservi la cause differdangeoise?

La question est posée. Trop confiant, le FCD03 a reculé, s’est mis au niveau de son adversaire et a fini par encaisser cet embêtant but dix minutes après le 3-0 inscrit par Sinani. 3-0 ou 3-1, ce n’est plus la même histoire en fonction du match retour. Sheridan, lui, s’est permis le luxe de gaspiller une balle de 3-2 (89e ! La remarque vaut pour Luisi dans le temps complémentaire (90+4).

L'homme du match: Omar Er Rafik

Buteur (1-0), passeur (2-0), encore passeur (3-0): Omar Er Rafik est partie prenante dans les trois buts des siens. Boitillant à l’approche du repos suite à un coup direct reçu sur le tibia, l’attaquant s’est testé. Diminué, il est resté sur le terrain sans être en mesure de se distinguer une énième fois. 

Sur un service en or de Er Rafik, Dejvid Sinani triple la mise pour le FCD03
Sur un service en or de Er Rafik, Dejvid Sinani triple la mise pour le FCD03
Photo: Ben Majerus

Réactions

Jean-Philippe Caillet: «Nous aurions pu tuer le match! Ce n’est pas le cas et, au contraire, on encaisse un but évitable. C’est ainsi. C’est le football. Je suis résolument optimiste en fonction du match retour qui se disputera sous 18 degrés, soit une température normale contrairement aux 37/38 ce soir. A nous de bien récupérer.»

Omar Er Rafik: «Mon sentiment est mitigé, car nous aurions pu l’emporter 8-0. Nous avons versé dans la facilité, dans la désorganisation et étions trop loin des hommes. La deuxième mi-temps fut difficile avec cette chaleur et des joueurs avaient rapidement des crampes. Dudelange, que nous avons affronté en match amical la semaine dernière, est dix fois meilleur que ces Gallois. J’ai reçu un coup sur le tibia et j’ai continué tout en étant diminué.»

Philippe Lesbresne: «Ce score de 3-1 est vraiment dommage. Differdange 03 a eu les occasions pour s’imposer de manière plus large. Quant à moi, j’ai sollicité mon remplacement au repos car je souffre de la voute plantaire (aponévrose). Inutile de continuer de la sorte.»

Marc Thomé: «Mon équipe a eu sept ou huit occasions et Bala Town deux. Le tableau marquoir indique 3-1 et je suis frustré. Omar Er Rafik a évolué à 50% de ses moyens en deuxième mi-temps. Je voulais introduire Yéyé mais Lesbresne, Sinani et Er Rafik étaient touchés. Siebenaller souffrait de crampes. La qualification n’est pas assurée, mais je nous vois mal ne pas marquer un but en terre galloise. Restons prudents car il faudra tout de même se méfier des longs ballons adverses. Les retours de Yéyé - une semaine de plus de revalidation - et Jänisch constitueront un plus.»

Vincent Lommel

La fiche technique

FC Differdange 03 - Bala Town FC 3-1

Stade municipal de la ville de Differdange, excellente pelouse, arbitrage de M. Ilic (SRB) assisté de MM. Minic et Stojanovic, 1.223 spectateurs payants. Mi-temps: 3-1.

Corners: 6 (2+4)pour Differdange 03; 1 (0+1) pour Bala Town.

Cartons jaunes: Rodrigues (52e, altercation avec Valentine), Caron (61e, anti-jeu), May (63e, anti-jeu), Bukvic (66e, anti-jeu) à Differdange 03; Stephens (42e, anti-jeu), Smith (71e, anti-jeu), Hayes (72e, anti-jeu) à Bala Town.

Carton jaune/rouge: Hayes (80e, simulation pour obtenir un penalty) à Bala Town.

Evolution du score: 1-0 Er Rafik (4e), 2-0 Caron (7e), 3-0 Sinani (26e), 3-1 Sheridan (36e).

  • FC DIFFERDANGE 03: Weber; Franzoni, Siebenaler, Bukvic (76e Caillet), Rodrigues; Lesbresne (cap., 46e May), Ribeiro, Caron, Luisi, Sinani (69e Almeida); Er Rafik.

Joueur non-utilisés: Schaab, Méligner, Bettmer et Yéyé.

Entraîneur: Marc Thomé. 

  • BALA TOWN FC: Morris; Valentine, Artell, Bell, Stephens; Murtagh (cap.), Pearson (46e Hayes), Jones, Smith, Sheridan; Connolly (79e Brown). 

Joueurs non-utilisés: Vernon, Davies, Lunt et Thompson.

Manager: Stephen O’Shaughnessy. 


Sur le même sujet

Cliftronville - Differdange 03 en Europa League
Le FC Differdange 03 dispute ce jeudi (19h45 locales, 20h45 au Luxembourg) à Belfast la manche retour du 1er tour préliminaire de l'Europa League face à Cliftonville FC. Ce sera sans Mathias Jänisch, blessé, et avec l'obligation de marquer au moins un but après le nul (1-1) concédé à l'aller.
Toni Luisi dans le onze de base ou en joker? Differdange est bien pourvu sur les ailes et ce ne sera pas du luxe pour dynamiter la défense nord-irlandaise.
Avec sa victoire dans ce derby du Sud face à la Jeunesse (3-0), ce dimanche soir, Differdange peut entrevoir sereinement la fin de saison bien ancré à la troisième place.
Marc Oberweis est à terre, Kim Kintziger est furieux. Omar Er Rafik vient de passer par là pour inscrire le premier but differdangeois contre la Jeunesse.
Football / Europa League
Vainqueur 3-1 au match aller, Differdange 03 s'est incliné 1-2 jeudi soir lors du match retour contre les Gallois de Bala Town, à Rhyl. Le but de la qualification, signé Omar Er Rafik, n'est intervenu qu'en toute dernière extrémité, dans le temps additionnel (90+5). Les hommes de Marc Thomé affronteront les Turcs de Trabzonspor au 2e tour préliminaire.
A la suite du Progrès, auteur d'une rentrée intéressante en Coupe d'Europe face aux Shamrock Rovers (0-0), c'est au tour du FC Differdange 03 de reprendre possession du stade municipal, ce jeudi, pour y accueillir les Gallois de Bala Town. Etat des lieux avec Marc Thomé.
C'est en pleine confiance que Marc Thomé va aborder ce premier tour de l'Europa League face au Bala Town FC.
Football / Mercredi soir en BGL Ligue
Comme au match aller, le derby differdangeois a tourné en faveur des hommes de Marc Thomé. Differdange s'est imposé sur la pelouse du Progrès 1-2 ce mercredi soir en match avancé de la 18e journée de BGL Ligue.
Andre Rodrigues tente de stopper Hakim Menaï. Mais au final, ce sont les Differdangeois qui repartent avec les 3 points,
Rapidement mené au score suite à un but de Jänisch contre son camp, Differdange était dans ses petits souliers. A force de dominer, il a égalisé via Luisi (74e). Er Rafik offre les trois points à ses couleurs lors des deux dernières minutes.
Gilles Bettmer, ici face à Noé Ewert, et le FCD03 ont finalement pris la mesure de l'UNK mais seulement dans les tous derniers instants.