Changer d'édition

Diallo et Rivière délivrent le FC Metz à Béziers
Thomas Delaine et le FC Metz continuent de planer sur la Ligue 2 après leur succès à Béziers.

Diallo et Rivière délivrent le FC Metz à Béziers

Photo d'archive: Michel Dell'Aiera
Thomas Delaine et le FC Metz continuent de planer sur la Ligue 2 après leur succès à Béziers.
Sport 2 min. 17.09.2018

Diallo et Rivière délivrent le FC Metz à Béziers

La pause internationale n’a pas fait de bien aux Messins. Sur une pelouse indigne de la Ligue 2, les hommes de Frédéric Antonetti ont souvent été maladroits et ont souffert pour disposer de Béziers (3-1). Nguette, Diallo et Rivière ont néanmoins offert un succès important.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Une pelouse très fragile, un stade trop déserté et un premier quart d’heure trop insipide. Béziers-Metz a mis du temps à démarrer et seul le centre de Delaine (17e) a obligé le gardien biterrois à s’envoler puis le coup franc de Boulaya (22e) a permis au même Novaes de détourner le ballon en corner.

Trop léger là aussi pour égayer le début de soirée d’un FC Metz pourtant solide leader de la Ligue 2. Peu dangereux, l’AS Béziers aurait pu surprendre Oukidja car la frappe de Kanté (40e) a été mal maîtrisée par le gardien grenat, perturbé par une pelouse pas encore enracinée. Les Mosellans ont toutefois eu la balle pour regagner les vestiaires avec un petit plus en poche mais la tête de Niane (41e), sur un caviar de Cohade, n’a pas trouvé les filets.

Ensuite, la partie a pris un peu plus de poids et Nguette a soulagé les siens (1-0, 67e) avant que le Biterrois Aabid n’annule l’avantage mosellan (1-1, 74e). Chahutée, la formation messine va pourtant profiter de son buteur maison, Habib Diallo (9 buts désormais) pour prendre les devants (2-1, 81e) puis de Rivière (3-1, 83e) pour sceller le sort d’une rencontre compliquée.

Un sept sur sept et une montre en or (21 points en 7 parties) mais des réserves sur un jeu poussif et des maladresses rarement observées cette saison. Un 11/20 car le succès est toutefois en bout de piste.

Les satisfactions du match. Opa Nguette. Il a été l’élément le plus dangereux, par ses courses et ses accélérations. Il a justement été récompensé de ses efforts en trouvant l’ouverture en pleine surface biterroise (67e). Les entrées en jeu de Diallo et Rivière ont été salvatrices, renversant une tendance négative à un quart d’heure de la fin de la rencontre. Le «coaching» gagnant, une nouvelle fois, de Frédéric Antonetti est également à mettre en avant tant le technicien grenat sent à merveille les forces et faiblesses de sa formation.

Rude soirée pour Niane, Boulaya, Fofana et Angban. Il est doué, rapide et plein d’avenir. Mais, à Béziers, Niane a souffert comme jamais. Mal placé, mal inspiré, Ibrahima Niane a manqué la plus belle opportunité de sa formation (41e) d’une tête très mal ajustée sur une excellente inspiration de Cohade. Diallo est logiquement venu le relayer (59e) et il a inscrit une nouvelle réalisation. Boulaya, Fofana et Angban ont également évolué en dessous de leur niveau de jeu habituel.

Béziers - Metz 1-3

Stade de la Méditerranée, temps nuageux, pelouse très délicate, arbitrage de M. Lesage, environ 3.000 spectateurs. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 0-1 Nguette (67e), 1-1 Aabid (74e), 1-2 Diallo (81e), 1-3 Rivière (83e)

Cartons jaunes: Kanté (32e) à Béziers; Angban (39e) et Boulaya (47e) à Metz.

  • BEZIERS: Novaes (cap.); Tailan, Atassi, Sidibé, Savane; Gbegnon, Beusnard (83e Sissoko), Mostefa (81e Elissalt), Aabid, Kanté (72e Rabillard); Ramalingom.

Joueurs non entrés en jeu: Viot; Rherras, Diakota, Nouri.

  • METZ: Oukidja; Rivierez, Sunzu, Boye, Delaine; Fofana, Cohade (cap.), Angban, Nguette (87e Traoré), Boulaya (62e Rivière); Niane (59e Diallo).

Joueurs non entrés en jeu: Delecroix; Jans, Balliu, Gakpa.



Sur le même sujet

Boulaya et Nguette soulagent le FC Metz à Sochaux
Longtemps amorphe, le FC Metz a été réveillé par la superbe frappe de Boulaya peu avant l’heure de jeu. Sochaux est revenu à la hauteur des Messins mais Nguette a su transformer le penalty bienfaiteur (2-1). Soirée heureuse mais soirée crispante.
Farid Boulaya a ouvert le score pour le FC Metz, inscrivant au passage son troisième but de la saison.
Le FC Metz, Diallo et Niane domptent le RC Lens
Les Messins continuent leur marche triomphale et les Lensois, réduits à dix, n’ont pu contester la supériorité des Mosellans (2-0). Diallo et Niane sont les buteurs du jour, Rivière est revenu sur un terrain mais Jans est resté sur le banc. Le FC Metz va profiter de la pause internationale pour souffler un peu.
Opa Nguette à la lutte avec Fabien Centonze. L'exclusion du défenseur lensois a précipité la perte des Nordistes.
Le FC Metz force le verrou troyen
Face à une défense auboise très regroupée, les Messins ont su se montrer patients et appliqués pour s’imposer logiquement (1-0, Angban). Les hommes de Frédéric Antonetti imprègnent un rythme d’enfer (5 succès de rang) à la Ligue 2. Désormais, place à la double confrontation face au RC Lens.
Farid Boulaya et les Messins poursuivent leur bonne série.
Le FC Metz ronronne puis distance Ajaccio
Pas très fringant en première période, le FC Metz a pourtant pris le dessus sur l’AC Ajaccio (3-1) sans afficher une grande maîtrise. Diallo a marqué son 7e but de la saison, Udol s’est blessé et le onze grenat rejoint Lens en tête de la Ligue 2.
Ibrahima Niane - Habib Diallo: le duo gagnant de la soirée.
Ligue 1: Le FC Metz sans aucune saveur à Bastia
Trop timoré et mal inspiré, le FC Metz a laissé à une formation bastiaise plus volontaire le soin de prendre les trois points (2-0). Une prestation trop moyenne pour un ensemble qui va recevoir Toulouse en Coupe de la Ligue mercredi avant de se rendre à Caen le samedi 17 décembre en championnat.
Jonathan Rivierez contré par Enzo Crivelli. Les Messins ont manqué d'arguments pour terrasser les Corses de Bastia ce samedi soir.