Changer d'édition

Diallo éclaire le FC Metz face à Niort
Sport 4 min. 19.10.2018 Cet article est archivé

Diallo éclaire le FC Metz face à Niort

Habib Diallo a mis à profit la venue de Niort pour inscrire son 11e but en championnat.

Diallo éclaire le FC Metz face à Niort

Habib Diallo a mis à profit la venue de Niort pour inscrire son 11e but en championnat.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 4 min. 19.10.2018 Cet article est archivé

Diallo éclaire le FC Metz face à Niort

Laurent Jans est resté sur le banc des réservistes

Les Messins ont vécu une longue et drôle de soirée face à Niort (3-0). Malgré une panne de jeu en début de rencontre, Diallo a trouvé l’ouverture (29e) avant que l’électricité ne disparaisse de Saint-Symphorien (48e) pendant vingt-cinq minutes. Sunzu et Nguette ont ensuite offert un succès mérité au FC Metz.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note

Le FC Metz a ronronné pendant plus de vingt minutes avant de trouver l’ouverture par Habib Diallo, son buteur-vedette cette saison. Un service précis de Cohade et l’avant-centre grenat a ajusté le portier niortais avec calme et lucidité (1-0, 29e). Une réalisation salutaire pour un collectif messin poussif et modifié principalement en son milieu de terrain: Maïga et Gakpa ont poussé Angban et Fofana sur le banc.

Un premier acte tranquille puis une panne d’électricité (48e) a plongé le stade dans le noir pendant vingt-cinq minutes. Une coupure qui a eu le don de régénérer les hommes de Frédéric Antonetti qui sont revenus sur le rectangle vert avec de meilleures intentions: Diallo puis Boulaya (56e) ont taquiné la défense niortaise avant que Niane d’une frappe enroulée (63e) puis surtout lors d’un face-à-face perdu (74e) n’appuient sur l’accélérateur.

Plus inspiré que son adversaire, le FC Metz va doubler la mise logiquement sur une remise de Diallo déviée de très près par Sunzu dans le but niortais (2-0, 80e) puis Nguette (3-0, 90+4) va clore une soirée finalement joyeuse. Un succès qui permet aux hommes de Frédéric Antonetti de conserver leur place de leader (27 points). Un bon 15/20 pour une partie maîtrisée par une formation mosellane qui aura bien plus à faire à Lorient la semaine prochaine.

Les joueurs et leur note

Oukidja (5/10) a passé une soirée très tranquille. Un strict minimum de travail à faire, se résumant à expédier les affaires courantes et une intervention sur sa ligne (75e). Balliu (6) a pris un gros tampon de la part de Konaté (11e), ses passes ont eu du mal à être précises même s’il aurait pu trouver le chemin des filets adverses (35e). Il compense par une belle énergie. Boye (6) n’a pas eu un grand labeur à effectuer. Sunzu (6) s’est essayé en attaque (44e) et a bien tenu sa place dans l’axe central. Il a inscrit son premier but sous le maillot grenat. Delaine (6) s’est fait déborder par Dacosta (32e) mais il s’est ensuite bien repris et a produit une meilleure prestation lors du second acte.

Au milieu, Maïga (6) a fait preuve de prudence pour sa première sortie sous les couleurs messines. Il s’est appliqué à sortir le ballon proprement. Cohade (7) a servi Diallo sur un plateau sur le but grenat puis a délivré une belle ouverture pour Niane (47e). Il a bien travaillé. Gakpa (7) a frappé au but (5e) puis a délivré une belle ouverture (6e) et s’est montré très présent du début à la fin de la partie. Son élégance et sa clairvoyance sont précieuses. Boulaya (7) était en jambes et a rassuré après des sorties décevantes. Sa technique et ses passes «à l’aveugle» sont un vrai plus.

En attaque, Diallo (6) a rapidement été averti (9e) mais il a surtout, une nouvelle fois, délivré les siens. Niane (5) a fait afficher un taux de déchet trop important lors des quarante-cinq premières minutes. Il a été meilleur ensuite et son essai enroulé (63e) aurait mérité un meilleur sort. Malheureusement, il a vendangé une offrande XXL (74e).

Le chiffre de la soirée: 11

Comme le nombre de buts inscrits par Habib Diallo en autant de journées de Ligue 2. La moyenne est vite établie. Diallo a scoré face à Orléans (4 buts), s’est offert un doublé devant l’AC Ajaccio et a trouvé les filets adverses contre Clermont, Lens, Béziers, le Paris FC et Niort. Le meilleur buteur actuel du championnat est l’homme décisif du FC Metz.

Metz - Niort 3-0

Stade Saint-Symphorien, temps agréable, excellente pelouse, arbitrage de M. Pignard, environ 13.000 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Diallo (29e), 2-0 Sunzu (80e), 3-0 Nguette (90+4)

Cartons jaunes: Diallo (9e), Cohade (80e) à Metz ; Konaté (11e), Dacosta (66e), Gueye (77e), Louiserre (90+2) à Niort

  • METZ: Oukidja; Balliu, Sunzu, Boye, Delaine; Maïga (90+2 Monteiro), Cohade (cap.), Gakpa (84e Fofana), Boulaya (90+4 Nguette); Diallo, Niane.

Joueurs non entrés en jeu: Delecroix; Jans, Rivierez, Traoré.

  • NIORT: Allagbe; Dacosta, Gueye, Conté, Kilana (27e Rivieyran); Louiserre, Konaté (51e Bena), Lebeau, Vion, Djigla (46e Leautey); Dona Ndoh (cap.).

Joueurs non entrés en jeu : Maddaloni ; Jacob, Koyalipou, Baroan.


Sur le même sujet

Après un début de match réussi, le FC Metz n'a pas su accélérer ensuite et a concédé le partage des points avec Grenoble (1-1). La fête n'a pas eu lieu et il faudra être bien plus déterminé à Beauvais face au Red Star vendredi pour valider l'accession en Ligue 1.
Ibrahima Niane a ouvert le score pour Metz mais les Lorrains n'ont pas gardé très longtemps cet avantage.
Malgré un jeu statique et trop peu imaginatif, les Messins ont su dompter laborieusement Châteauroux (2-1). Un succès qui permet au FC Metz de conforter sa place de leader et d’attendre sagement l’officialisation de sa remontée en Ligue 1. Laurent Jans est resté sur le banc.
Habib Diallo auteur de deuxième but messin / Football France Ligue 2  / Journée N°2 /  Saison 2018-2019 /  FC Metz vs US Orléans / Stade Saint Symphorien, Metz / Photo : Michel Dell’Aiera
Au terme d’une rencontre animée, le FC Metz n’a pas réussi à prendre le meilleur sur Sochaux (1-1). Une contre-performance qui ne permet pas aux hommes de Vincent Hognon de réaliser le grand écart en tête de la Ligue 2. Laurent Jans n’est pas entré en jeu.
Le Sochalien Yohan Mollo empêche Farid Boulaya de passer. Le FC Metz a dû se contenter d'un point.
Les Messins continuent leur marche triomphale et les Lensois, réduits à dix, n’ont pu contester la supériorité des Mosellans (2-0). Diallo et Niane sont les buteurs du jour, Rivière est revenu sur un terrain mais Jans est resté sur le banc. Le FC Metz va profiter de la pause internationale pour souffler un peu.
Opa Nguette à la lutte avec Fabien Centonze. L'exclusion du défenseur lensois a précipité la perte des Nordistes.
Pas très fringant en première période, le FC Metz a pourtant pris le dessus sur l’AC Ajaccio (3-1) sans afficher une grande maîtrise. Diallo a marqué son 7e but de la saison, Udol s’est blessé et le onze grenat rejoint Lens en tête de la Ligue 2.
Ibrahima Niane - Habib Diallo: le duo gagnant de la soirée.
Au terme d’une rencontre très disputée, le FC Metz a su contenir Saint-Etienne (0-0). En supériorité numérique (35e), les Messins auraient pu remporter la totalité de la mise si Mevlüt Erding (43e) avait su convertir en but une offrande de Nguette. Les hommes de Philippe Hinschberger iront à Toulouse le 19 novembre.
Ivan Balliu a signé sa meilleure prestation sous le maillot des Grenats mais cela n'a pas suffi pour prendre la mesure des Stéphanois.