Changer d'édition

Deuxième tour : Coupe: la réforme qui passe bien
Sport 4 min. 16.09.2016

Deuxième tour : Coupe: la réforme qui passe bien

Gare aux petits ponts! La Coupe de Luxembourg peut être source de surprises.

Deuxième tour : Coupe: la réforme qui passe bien

Gare aux petits ponts! La Coupe de Luxembourg peut être source de surprises.
Photo: Fernand Konnen
Sport 4 min. 16.09.2016

Deuxième tour : Coupe: la réforme qui passe bien

Christophe NADIN
Christophe NADIN
De la BGL Ligue à la Division 3, on a voté massivement pour le nouveau modus de la Coupe de Luxembourg. Entrée en lice des clubs de l'élite dès le deuxième tour, matches à domicile pour les adversaires d'une division inférieure: le format ne propose pas encore d'affiche de choix, mais gare aux surprises!

De la BGL Ligue à la Division 3, on a voté massivement pour le nouveau modus de la Coupe de Luxembourg. Entrée en lice des clubs de l'élite dès le deuxième tour, matches à domicile pour les adversaires d'une division inférieure: le format ne propose pas encore d'affiche de choix, mais gare aux surprises!

Par Christophe Nadin

Coup de sonde auprès de trois présidents de club qui applaudissent des deux mains avant le verdict des terrains.

Patrick Schiltz (Koerich-Septfontaines/D3): «C'est une bonne chose pour les petits clubs comme le nôtre. On peut recevoir des matches intéressants. Nous, on a hérité de Beggen. Ce n'est pas une équipe qui va drainer beaucoup de spectateurs, mais son passé plaide pour elle. Le risque, c'est de prendre une bonne raclée, mais pour les joueurs, c'est une belle motivation de jouer contre de telles équipes. Non, les grands clubs n'ont pas à se plaindre. La Coupe de Luxembourg ne doit pas être une Ligue des champions avec uniquement des grosses équipes. Alors oui, ça leur rajoute un ou deux matches, mais d'un autre côté, leurs cadres sont assez étoffés pour ça. Et s'ils jugent que ce n'est pas nécessaire, ils peuvent toujours aligner les Espoirs. Nous, on prépare ce rendez-vous de façon normale. Beggen vient de changer d'entraîneur, ce n'est pas favorable pour nous. Et on vient de perdre notre gardien qui s'est cassé le bras. En Division 3, nous n'avons que dix-huit matches de championnat. Donc un en plus, ce n'est pas du luxe. Si c'est le match de la saison? Non, j'espère que ce sera le prochain en Coupe. On n'affronte pas Beggen pour limiter les dégâts.»

Christian Reuter (Weiler-la-Tour/D1) :

Pour Christian Reuter, c'est tout bonus!
Pour Christian Reuter, c'est tout bonus!
Photo: Fabrizio Munisso

«On hérite d'un représentant de BGL Ligue dès le deuxième tour. C'est vrai que c'est un adversaire (Rosport) un peu éloigné géographiquement parlant, mais ce n'est pas grave. Toutes les équipes des divisions inférieures devraient être contentes de ce système. Financièrement, on devrait le ressentir un peu aussi puisqu'on a déplacé le match au vendredi soir. Choisir entre gagner vendredi ou le prochain match de championnat? Les deux bien sûr, mais en championnat, on va défier Berbourg entraîné par notre ancien coach et avec la présence d'anciens joueurs. Le championnat reste notre priorité. Puis jouer à domicile est un atout. Et si on peut en profiter sportivement...»

Leo Hilger (Strassen/BGL Ligue): «Ce sont les clubs de la Ligue qui ont proposé de changer le modus et notamment d'obliger les clubs de divisions inférieures à recevoir, ce qui leur procurera davantage de revenus. Il ne faut pas oublier d'où on vient. Il y a quinze ans, quand on était en Division 1, on était bien content de jouer contre un club de Division Nationale. L'objectif ici, c'est de rehausser aussi cette compétition. Et je suis sûr qu'il y aura déjà des surprises ce week-end. Il faudra prendre ça au sérieux. Les clubs ne voulaient pas s'arrêter fin novembre. Et si la loi de la supériorité est respectée, les clubs de BGL Ligue joueront un ou deux matches de plus, ce qui était la volonté de la Ligue. Une proposition qui a été votée au référendum presque à l'unanimité. L'idée initiale de la Ligue, c'était de lancer les clubs de la BGL Ligue dès le premier tour, mais la FLF a dit non. On devra prendre notre déplacement à Colmar-Berg au sérieux. C'est un match qui peut nous relancer et nous servir dans l'optique du match contre Käerjéng. Oui, il faudra bien préparer ce rendez-vous de Coupe.»

Le programme du deuxième tour

Vendredi à 20h

Steinfort (2) - Etzella (PH)

Weiler (1) - Rosport (BGL)

Samedi à 18h

Remich-Bous (1) - RFCUL (BGL)

Samedi à 19h

Schouweiler (2) - Lintgen (1)

Samedi à 20h30

Walferdange (1) - Grevenmacher (PH)

Dimanche à 17h30

Perlé (3) - Fola (BGL)

Dimanche à 16h

Itzig (1) - Differdange (BGL)

Red Black Egalité (1) - Sandweiler (PH)

Aspelt (2) - Käerjéng (BGL)

Kayl-Tétange (1) - Titus Pétange (BGL)

Pratz.-Redange (1) - RM Hamm Benfica (BGL)

Lorentzweiler (1) - Bissen (PH)

Mühlenbach (1) - Progrès (BGL)

Mensdorf (2) - Canach (BGL)

Diekirch (2) - Rodange (PH)

Münsbach (1) - Hostert (PH)

Wincrange (2) - Swift (PH)

Steinsel (1) - Mamer (PH)

Schifflange (1) - F91 (BGL)

Merl (2) - Mondercange (PH)

Kehlen (1) - Mertert-Wasserb. (PH)

Colmar-Berg (2) - Strassen (BGL)

Koerich-Septfontaines (3) - Beggen (PH)

Beckerich (3) - US Esch (PH)

Bastendorf (1) - Norden 02 (PH)

CeBra (3) - Jeunesse (BGL)

Hosingen (2) - Biwer (2)

Tricolore (3) - Medernach (1)

Larochette (2) - Feulen (2)

Dimanche à 18h

Junglinster (1) - Mondorf (BGL)

Luna Oberkorn (2) - Wiltz (PH) 

Prochain tour le 30 octobre