Changer d'édition

Des investisseurs régionaux au chevet de Kaiserslautern
Sport 30.07.2020

Des investisseurs régionaux au chevet de Kaiserslautern

Flavio Becca a investi 2,6 millions d'euros en mai 2019.

Des investisseurs régionaux au chevet de Kaiserslautern

Flavio Becca a investi 2,6 millions d'euros en mai 2019.
Photo: Yann Hellers
Sport 30.07.2020

Des investisseurs régionaux au chevet de Kaiserslautern

Malgré l'investissement de Flavio Becca et d'autres dans le club de troisième division, les finances sont restées dans le rouge. Le FCK envisage de se tourner vers des entrepreneurs de la région dans le cadre de la procédure d'insolvabilité.

(ER avec dpa) - Les temps sont durs pour Flavio Becca. Alors que le club de Virton accumule les déboires administratifs, Kaiserslautern doit faire à nouveau face à de sérieux problèmes financiers, une dette de plus de 20 millions d'euros est annoncée. Le club allemand de troisième division a annoncé mercredi soir qu'il avait ouvert des discussions autour de son avenir avec des investisseurs régionaux.  

«Ce groupe régional d'investisseurs est la meilleure base économique pour un avenir durable du club», a annoncé le FCK dans un communiqué. Giuseppe Nardi est le porte-parole de ce groupement qui est prêt à déposer sur la table environ huit millions d'euros. Somme qui doit être utilisée pour assurer la continuité sportive. 


ARCHIV - 24.05.2015, Rheinland-Pfalz, Kaiserslautern: Fußball 2. Bundesliga - 34. Spieltag: 1. FC Kaiserslautern - FC Ingolstadt 04 im Fritz-Walter-Stadion. Fans des 1. FC Kaiserslautern zeigen auf der Westkurve des Stadions eine Choreografie, während beide Manschaften auf den Platz laufen. (zu dpa «Milliardär als Hoffnungsträger: Becca soll Kaiserslautern retten») Foto: Christoph Schmidt/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Becca devient officiellement investisseur à Kaiserslautern
Flavio Becca avait reçu la semaine dernière le feu vert pour la reprise du FC Kaiserslautern, à la faveur d'un vote positif du Conseil consultatif du club. Les contrats sont à présent signés en bonne et due forme.

Cela signifie-t-il pour autant la fin de Flavio Becca du côté du Fritz-Walter-Stadion? «Ce n'est pas du tout un problème» en tant qu'autre investisseur, a commenté le président du conseil de surveillance du club Markus Merk.

La réduction de la dette exigée par les nouveaux investisseurs n'est pas encore actée. Ces derniers doivent encore négocier avec les créanciers du club, dont l'entrepreneur luxembourgeois. «Il y a toujours un risque que ces discussions n'aboutissent pas mais j'ai le sentiment que les créanciers sont intéressés par le fait que le football puisse continuer», a déclaré Andreas Kleinschmidt, le mandataire nommé par le tribunal de district de Kaiserslautern. 

Il y a un an, Flavio Becca était devenu officiellement un investisseur du club à la faveur d'un prêt de 2,6 millions d'euros. L'idée d'augmenter les investissements avait aussi été évoquée avec un montant de 25 millions d'euros dans les cinq ans. Le FCK doit présenter son plan de faillite avant le 1er septembre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les joueurs de Virton lancent un SOS
Alors que les dirigeants de Virton refusent la décision de l'Autorité belge de la concurrence de renvoyer le club dans le monde amateur, les joueurs de l'Excelsior semblent à bout de nerfs. «Dans une situation financière extrêmement délicate», ils réclament la liberté de pouvoir s’engager ailleurs.
Clement Couturier (14 Virton)
football - proximus ligue - Virton - Louvain - 08/11/2019
foto : Vincent Lescaut
Virton recalé par l’Autorité belge de la concurrence
Le club de la province de Luxembourg n’évoluera plus en Division 1B la saison prochaine. La saga judiciaire a pris fin ce lundi avec la décision de l’Autorité belge de la Concurrence (ABC) de refuser l’imposition des mesures provisoires demandées par l’Excelsior.
Le kop gaumais va devoir se contenter d'affiches plus modestes ces prochains mois.