Changer d'édition

Denis Balbir: «Vincent Hognon est dans la lignée de Thierry Laurey»
Sport 4 min. 12.04.2019

Denis Balbir: «Vincent Hognon est dans la lignée de Thierry Laurey»

Pour Denis Balbir, «le FC Metz n’occupe pas la place de leader par hasard»

Denis Balbir: «Vincent Hognon est dans la lignée de Thierry Laurey»

Pour Denis Balbir, «le FC Metz n’occupe pas la place de leader par hasard»
Photo: Hervé Kuc
Sport 4 min. 12.04.2019

Denis Balbir: «Vincent Hognon est dans la lignée de Thierry Laurey»

Le FC Metz ne veut pas relâcher la pression et entend faire un nouveau pas d’importance vers la Ligue 1 en écartant Châteauroux ce vendredi (20h). Denis Balbir présente la rencontre et il annonce le futur départ de Jean-Marc Furlan (Brest) pour Auxerre.

Propos recueillis par Hervé Kuc

  • Denis, dans votre esprit, la remontée du FC Metz en Ligue 1 est-elle actée?

Il faut toujours afficher un minimum de précaution, mais pour moi, c’est fait. Ce serait une énorme surprise et une sacrée désillusion que de voir le FC Metz échouer à sept matches de la fin. Ce serait incompréhensible après tous les efforts consentis et une première place au général occupée depuis la première journée. Metz s’est débarrassé de Lorient (2-1) très récemment, et il s’agit maintenant de finir le travail face à Châteauroux, puis de gagner encore une autre rencontre et d’analyser les résultats des poursuivants.

  • Devançons l’heureux évènement. L’équipe actuelle a-t-elle les moyens d’évoluer à l’étage supérieur et de s’y maintenir au cours de la saison 2019-2020?

Le FC Metz investit dans une nouvelle tribune et dans de futures installations d’entraînement de qualité à Frescaty. Il va donc falloir être équitable en tout et construire une bonne équipe capable de se maintenir en Ligue 1 de manière pérenne. Regardez l’AJ Auxerre: c’est un club qui possède des infrastructures magnifiques et d’ailleurs l’équipe féminine chinoise va y venir pour préparer la Coupe du monde 2019, mais les Auxerrois connaissent des difficultés en Ligue 2. Lors du prochain exercice, les Messins vont devoir tout faire pour se maintenir car les futurs droits TV seront encore plus intéressants. Il va donc falloir renforcer l’effectif.

  • Depuis la mi-décembre, Vincent Hognon a pris le relais de Frédéric Antonetti. Une situation inédite. Qu’en pensez-vous?

Je retiens que ce fait n’a nullement pénalisé l’équipe, puisqu’elle occupe toujours la tête du championnat avec une avance de douze points sur le troisième (Paris FC et Lorient, 53 pts). Vincent Hognon est resté fidèle à l’image qu’il dégageait quand il était joueur: c’est un garçon intelligent, travailleur et modeste. Il est dans la lignée de Thierry Laurey, l’entraîneur du RC Strasbourg. C’est une chance pour le FC Metz que de compter sur un tel technicien dans ses rangs. Même s’il y a eu quelques distensions au niveau du staff cette saison, j’estime que le travail qui a été accompli est remarquable.

  • Mais le jeu grenat prête parfois à certaines critiques…

La formation messine a toujours fait preuve d’une grosse solidité et solidarité, elle a toujours affiché un état d’esprit remarquable. C’est vrai qu’il y a eu quelques parties délicates à négocier, mais les garçons ont toujours su s’en sortir grâce à ces deux qualités. La Ligue 2 est un championnat difficile, usant et c’est l’équipe qui sait le mieux passer tous ces écueils qui finit en tête. Le FC Metz n’occupe pas la place de leader par hasard.

  • Peut-on connaître votre podium final?

Le FC Metz finira en tête, car il le mérite largement. Je vais vous donner un «scoop»: Brest va certainement l’accompagner en Ligue 1, mais son entraîneur, Jean-Marc Furlan, a donné son accord de principe à Auxerre. C’est une situation qui peut perturber certains joueurs brestois. Ensuite, le Paris FC, Lorient et Troyes devraient en découdre pour finir sur la troisième marche du podium.

L’enjeu de la rencontre

Le FC Metz (1er, 65 points) accueille Châteauroux (16e, 34) avec une grosse envie d’officialiser son retour en Ligue 1 au plus vite. Ce ne sera pas ce vendredi soir, même en cas de succès, mais l’avancée serait très belle en cas d’issue heureuse. Vincent Hognon dispose d’un groupe au grand complet - avec le Luxembourgeois Laurent Jans - pour réussir la mission victorieuse, à l’image du résultat du match aller (2-1, 14e journée).

«Châteauroux possède des joueurs athlétiques, c’est une formation qui propose des choses, et elle pourrait espérer mieux au classement. Si on veut l’emporter, il faudra faire plus et mieux que face à Auxerre (0-0). Tout au long de cette semaine, nous avons voulu récupérer du «gaz» pour afficher du dynamisme dans notre jeu et ceci dès le coup d’envoi. Mais, on sait très bien que les derniers succès sont les plus difficiles à décrocher», avance le technicien grenat.

Le prono de la rédaction

Les Messins touchent au but. En affichant le sérieux et la solidité qui sont leur marque de fabrique cette saison, ils retrouveront la Ligue 1 avant la fin du mois d’avril. Notre pronostic: 3 à 1 en faveur du FC Metz.


Sur le même sujet

Cartier: «Mon ami Daf est à Sochaux mais Metz va l'emporter»
Le FC Metz peut réaliser une excellente affaire comptable en distançant Sochaux ce lundi (20h45). En cas de succès, le club grenat compterait alors onze points d’avance sur Lorient (3e) à dix journées de la fin du championnat. Albert Cartier préface la rencontre.
Albert Cartier connaît Sochaux comme sa poche et estime que les Doubistes n'inquiéteront pas les Messins ce lundi.
Allegro: «Le FC Metz est l'une des plus belles équipes de Ligue 2»
Les Messins s’en vont au Havre ce lundi (20h45) pour tenter de faire le trou en tête de la Ligue 2. Sunzu est suspendu mais Vincent Hognon dispose d’un effectif de qualité pour ne pas rentrer bredouille de ce délicat déplacement. L’ex-Messin Samuel Allegro présente les débats.
Samuel Allegro: «Les staffs techniques doivent savoir détecter la moindre période de relâchement».
Philippe Piette: «A part le FC Metz, aucune équipe ne m’impressionne en L2»
Après avoir peiné face au Red Star (2-0), le FC Metz reprend du service en Ligue 2 en se déplaçant à Valenciennes (18e journée) ce lundi (20h45). Sans Frédéric Antonetti, mais avec un groupe désireux de bien négocier la dernière ligne droite d’un championnat jusqu’ici très bien négocié. L’ex-Messin Philippe Piette commente les débats
Samuel Allegro: «Le FC Metz va repartir de l'avant face au Havre»
Trop timides face au Paris FC, les Messins accueillent Le Havre ce samedi (15h) avec certainement l’envie d’effacer le brouillon parisien. L’ex-Messin Samuel Allegro (40 ans), à la mentalité exemplaire sous les couleurs mosellanes (2003-2005), préface la confrontation qui s’annonce tendue.
Samuel Allegro a porté le maillot grenat durant trois saisons.