Changer d'édition

Denis Balbir: «Bekamenga devrait être rejoint par un autre attaquant»
Sport 4 min. 20.01.2016 Cet article est archivé
Football / Avant Metz - Créteil

Denis Balbir: «Bekamenga devrait être rejoint par un autre attaquant»

Les supporters grenats vont-ils vibrer vendredi soir? Denis Balbir pronostique un succès messin.
Football / Avant Metz - Créteil

Denis Balbir: «Bekamenga devrait être rejoint par un autre attaquant»

Les supporters grenats vont-ils vibrer vendredi soir? Denis Balbir pronostique un succès messin.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 4 min. 20.01.2016 Cet article est archivé
Football / Avant Metz - Créteil

Denis Balbir: «Bekamenga devrait être rejoint par un autre attaquant»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Grand amateur des matchs du FC Metz, Denis Balbir avance un avis éclairé sur la situation d’une équipe qui se cherche encore. Les hommes de Philippe Hinschberger accueillent Créteil vendredi (20h) et doivent à tout prix y décrocher un succès. Bekamenga va jouer et notre invité le voit réussir sa première réalisation sous ses nouvelles couleurs.

Grand amateur des matchs du FC Metz, Denis Balbir avance un avis éclairé sur la situation d’une équipe qui se cherche encore. Les hommes de Philippe Hinschberger accueillent Créteil vendredi (20h) et doivent à tout prix y décrocher un succès. Bekamenga va jouer et notre invité le voit réussir sa première réalisation sous ses nouvelles couleurs.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Que pensez-vous des productions messines face à Sochaux (1-0) et à Valenciennes (1-2)?

Il y a surtout des commentaires à faire sur le dernier face aux Valenciennois. C’est décevant car le FC Metz avait la clé pour ne pas perdre. De plus, les coéquipiers de Métanire avaient l’avantage de connaître le résultat de leurs adversaires et ils savaient qu’en cas de succès ils pouvaient revenir sur le podium. La troisième place est l’unique chance qui reste maintenant aux Mosellans pour accéder à la Ligue 1 car je considère que Nancy (1er, 43 points) y est déjà et que Dijon (41) a fait également un grand pas.

Le départ de José Riga ainsi que celui de quatre joueurs marquent-ils un changement de cap de la part du président Bernard Serin?

Oui je le pense. C’est un retour à certaines choses par rapport à des promesses dans le jeu qui n’ont pas été tenues. L’arrivée de Philippe Hinschberger annonce un changement de cap car il prône certaines valeurs dans le jeu qui étaient également partagées par Albert Cartier.

Yeni Ngbakoto (8 buts) est-il à sa place seul sur le front de l’attaque mosellane?

Non, ce n’est pas sa position préférée et Philippe Hinschberger l’a dit. L’arrivée de Christian Bekamenga devrait permettre à Ngbakoto de retrouver un rôle de distributeur où il est bien meilleur. Il est le seul à pouvoir renouveler chaque week-end des prestations techniques exigées en Ligue 2 et en plus il marque des buts. Selon mes informations, Bekamenga devrait être rejoint par un autre attaquant qui arriverait en prêt au FC Metz avant la fin du mois.

Comment jugez-vous les retours de Krivets et Ikaunieks au sein de la formation messine?

Je suis très content pour eux. Auparavant, lorsqu’ils étaient utilisés de façon plus régulière, ils avaient à chaque fois affiché une vraie envie de bien faire. Krivets ne doit pas confondre débauche d’énergie et courses dans le vide. Il court dans tous les sens et doit apprendre à canaliser son jeu: il a de la qualité, c’est certain, mais il laisse des forces trop facilement. Ikaunieks est jeune, c’est un garçon technique qui a du mérite car il a été déraciné de son pays, la Lettonie. Les deux peuvent apporter un plus indéniable au jeu grenat, j’en suis persuadé.

La charnière centrale (Rivierez et Milan) du FC Metz vous a-t-elle déçu face à Valenciennes?

C’est tout un ensemble qui n’a pas marché. On ne peut pointer du doigt deux joueurs de cette manière. C’est très embêtant. Milan revient de blessure et il avait répondu présent à d’autres occasions auparavant. On ne peut pas les critiquer ainsi aussi facilement.

Créteil arrive à Saint-Symphorien. Que peut-on en espérer?

Les Cristoliens savent qu’à Metz, ils peuvent soit prendre une valise soit y réussir un joli coup. C’est vraiment un match à «six points» pour le club grenat: si Metz ne gagne pas il verra ses chances d’accéder à la Ligue 1 se réduire considérablement. Bekamenga va faire ses débuts et on ne peut lui souhaiter que de marquer et ainsi réaliser une entrée remarquée comme a su le faire Soderlund, la recrue des «Verts» face à Lyon (1-0) très récemment.

Vous aimez beaucoup le jeu de Bouna Sarr (23 ans) parti à Marseille en fin de saison dernière. Que pensez-vous de sa saison actuelle?

Je suis en contact régulier avec Saint-Etienne et j’avais déjà dit aux dirigeants stéphanois tout le bien que je pensais à l’époque de Diafra Sakho. Concernant Bouna Sarr, je leur en avais parlé mais Lyon et Marseille étaient aussi sur les rangs. Finalement, l’OM a surenchéri et a réussi à l’attirer dans ses rangs. Bouna s’est montré patient à son arrivée à Marseille, il y est venu sur la pointe des pieds et n’a jamais manifesté aucun mécontentement lorsqu’il ne jouait pas. Il évolue dans l’un des cinq plus grands clubs français et j’observe régulièrement ses prestations. Je suis content de voir qu’il y réalise de belles choses.

Terminons sur le FC Metz-Créteil de ce vendredi soir. Peut-on connaître votre pronostic?

Je mise sur un succès grenat: 2 à 0 avec un but de Christian Bekamenga. 


Sur le même sujet

Luc Sonor porte fortement le FC Metz dans son cœur et ce qu’il a pu voir face à Guingamp et Bordeaux ne plaît pas à l’ex-latéral grenat. Les hommes de Philippe Hinschberger accueilleront Monaco ce vendredi (20h45) avec la peur de recevoir une démonstration de football et de subir un score élevé.
Luc Sonor demande de la mansuétude au peuple grenat envers Philippe Hinschberger.
Jean-Marc Rodolph préface Metz - Guingamp
Le FC Metz et Philippe Hinschberger en finissent avec une première partie de saison finalement compliquée. La venue de Guingamp ce mercredi (20h50) pourrait permettre aux Messins de finir l’année sur une bonne note. L’ex-gardien grenat Jean-Marc Rodolphe se montre confiant.
David Oberhauser se retrouvera propulsé au premier plan contre Guingamp.
Le FC Metz n’a jamais tremblé à Evian et son succès (1-0) découle d’une pure logique sportive. Bekamenga a inscrit son troisième but en deux parties. Les Messins accueilleront Laval mardi (21h) avant d’aller défier Nancy en fin de semaine prochaine.
Christian Bekamenga permet au FC Metz de remonter sur le podium.
Courageuse et déterminée face à Sochaux il y a huit jours, la formation messine s’en va à Valenciennes ce lundi (20h30) pour tenter de confirmer sa nouvelle envie de jouer. Philippe Hinschberger a choisi de ne pas convoquer Bekamenga, sera privé de Palomino suspendu et enregistre le retour de Reis. Le FC Metz ne doit pas se laisser décramponner et Romain Métanire, en joueur expérimenté, préface le déplacement.
Romain Métanire et les Grenats retrouvent Valenciennes avec l'envie de renouveler la performance comptable du match aller
Football / Après FC Metz - Nice (0-0)
Témoin privilégié et attentif des prestations messines à Saint-Symphorien, Denis Balbir croit en les valeurs de la maison messine pour réussir à se maintenir. Néanmoins, il pointe du doigt l’absence d’un buteur capable d’inscrire entre huit et dix buts par saison et se demande pourquoi le FC Metz n’a pas enrôlé Julien Feret (Caen), un temps sur les tablettes mosellanes.
Chris Philipps, ici au côté de Niklas Hult, s'est découvert des talents de patineur samedi soir. L'international luxembourgeois a bien plu à Denis Balbir.
Football / Après Lens - FC Metz
L'ex-Messin Phillipe Piette (56 ans) a suivi avec intérêt le succès lensois face au FC Metz (2-0). Il a confiance en la rigueur d'Albert Cartier pour redresser la barre face à Bordeaux puis à Marseille.
«Je suis beaucoup plus inquiet de l'avenir du RC Lens que celui du FC Metz», estime Philippe Piette.