Changer d'édition

Démare au sprint et des coureurs mécontents
Sport 2 min. 16.09.2020

Démare au sprint et des coureurs mécontents

Les coureurs ont marqué leur mécontentement en mettant pied à terre peu de temps après le départ de Remich.

Démare au sprint et des coureurs mécontents

Les coureurs ont marqué leur mécontentement en mettant pied à terre peu de temps après le départ de Remich.
Photo: Serge Waldbillig
Sport 2 min. 16.09.2020

Démare au sprint et des coureurs mécontents

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le champion de France a remporté la 2e étape du Tour de Luxembourg ce mercredi à Hesperange après... 42 km de course. La journée a en effet été marquée par le coup de colère des coureurs qui ont tenu à dénoncer le manque de sécurité dans le final de mardi.

Trois tours du circuit local et un total de 42 km de course avec au final la victoire d'Arnaud Démare (Groupama) devant le Belge Jasper Philipsen (UAE). Comme en 2016 avec André Greipel et 2018 avec Christophe Laporte, Hesperange a souri aux sprinters.

Le Picard a décroché sa 71e victoire chez les professionnels, sa dixième de la saison. Le chef de file de Kevin Geniets vit décidément un été exceptionnel après ses succès au Poitou-Charentes, au Tour de Wallonie et aux championnats nationaux.      

Derrière Philipsen, deuxième, Alexander Krieger (Alpecin) a complété le podium du jour alors que Diego Ulissi, victorieux mardi à Luxembourg, a conservé sa tunique jaune de leader.  

Du côté des coureurs luxembourgeois, Ivan Centrone (Natura4Ever) a fini avec le peloton principal. Luc Wirtgen (WB) et Loïc Vliegen (Wanty) dans un premier temps, mais aussi Jan Maas (Leopard)et Etienne van Empel (Vini Zabu) ont animé la tête de course dans la final mais les équipes de sprinters les ont ramenés à la raison. 

Sentiment d'insécurité 

Cette journée a été marquée par la protestation du peloton. 18 km après le départ de Remich, les coureurs ont décidé de mettre pied à terre. Par cette action, ils tenaient à dénoncer les conditions de course rencontrées mardi dans le final de la 1re étape qui arrivait au Kirchberg.

«Les coureurs se sont plaints que trop de voitures étaient en contre-sens et que la sécurité n’était pas assurée», a expliqué le directeur sportif de Leopard Markus Zingen. Le coureur italien de la Groupama Jacopo Guarnieri avait d'ailleurs signalé son mécontentement mardi soir sur twitter. 


Après discussion avec les organisateurs, le peloton s'est remis en marche en direction du circuit final de Hesperange après une neutralisation de 100 km. Ce jeudi, la 3e étape reliera Rosport à Schifflange sur la distance 164,3 km.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ulissi premier leader du Tour de Luxembourg
Le coureur italien de l'équipe UAE a remporté ce mardi au Kirchberg la 1re étape de l'épreuve à l'issue d'une boucle de 133,5 km autour de Luxembourg. Il a devancé sur la ligne Amaury Capiot (Sport Vlaanderen).
Diego Ulissi gewinnt und fährt ins Gelbe Trikot.
«Les sprinters sont attendus à Hesperange»
La 2e étape du Tour de Luxembourg relie ce mercredi Remich à Hesperange où les sprinters sont attendus pour disputer la victoire finale. L'ascension du mur de Wormeldange constituera un des moments forts de la journée.
Christophe Laporte (F/Cofidis) siegt vor Alex Kirsch (Veranclassic) und Andrea Pasqualon (I/Wanty) - 1. Etappe Luxemburg / Hesperingen - Skoda Tour de Luxembourg 2018 - Foto: Serge Waldbillig