Changer d'édition

David Fanzel: «Cohade a les valeurs du FC Metz en lui»
Sport 5 min. 01.02.2019 Cet article est archivé

David Fanzel: «Cohade a les valeurs du FC Metz en lui»

Deux matches par semaine? Pas un problème pour David Fanzel qui voit davantage l'hiver comme un perturbateur d'organisme.

David Fanzel: «Cohade a les valeurs du FC Metz en lui»

Deux matches par semaine? Pas un problème pour David Fanzel qui voit davantage l'hiver comme un perturbateur d'organisme.
Photo: FC Metz
Sport 5 min. 01.02.2019 Cet article est archivé

David Fanzel: «Cohade a les valeurs du FC Metz en lui»

Suspendu, Christopher Martins ne sera pas de la partie

Propos recueillis par Hervé Kuc

Après avoir facilement pris le dessus sur Nancy (3-0), les Messins accueillent Troyes, privé de Christopher Martins, suspendu, ce vendredi (20h). Une partie qui s’annonce plus compliquée. David Fanzel, l’ex-entraîneur des filles du FC Metz, préface la rencontre.

David, comment se passent vos premiers jours à la tête du Thionville FC (Régional 1)?

Je suis effectivement arrivé ce lundi et pour le moment tout se passe bien. J’ai pris contact avec le groupe et mon ressenti est très bon. Il y a eu des départs mais j’estime que le club a limité la casse même si nos deux gardiens sont partis (Geissler et Dworak). On va piocher dans nos réserves et dans l’équipe des U19, de toute façon la seule vérité est celle du terrain. Au niveau de la population, Thionville (41.000 habitants) est la deuxième ville de Moselle après Metz et j’aimerais participer à l’expansion de ce club.

Quel regard portez-vous sur la saison du FC Metz en Ligue 2?

Je n'ai malheureusement pas pu assister au derby car il y avait une séance d'entraînement programmée au même moment. Sur les matchs que j'ai observés, j'ai vu une belle équipe de Metz et on ne peut réussir un tel parcours avec de tels résultats sans qualité. Frédéric Antonetti a réussi à bâtir un vrai groupe, et après une défaite ou un résultat négatif, les Messins savent se reprendre.

Quels sont les éléments clés de la formation messine sur lesquels Antonetti et Hognon peuvent s'appuyer pour mener à bien la mission remontée?

Dans son but Oukidja est une valeur sûre et en défense, Sunzu tient bien la maison. Cohade a les valeurs du FC Metz en lui, quand Boulaya est au meilleur de sa forme c'est un sacré joueur. On se doit également de citer Diallo qui marque des buts. En fait, le club a trouvé un bon mixte pour construire un effectif entre joueurs expérimentés et jeunes de talent.

En ce moment, l'équipe messine doit jouer deux fois par semaine. Est-ce un rythme trop élevé?

Non, ce n'est nullement compliqué pour des garçons qui sont professionnels et donc programmés pour supporter cette cadence. Le plus délicat est d'affronter l'hiver et ses aléas, l'organisme souffre beaucoup plus qu'au printemps. A Metz, l'effectif est de qualité, tu peux te permettre d'effectuer des changements et néanmoins obtenir de bons résultats. De toute façon, les garçons préfèrent jouer rapidement surtout que la fatigue du derby sera mieux digérée puisque les Messins jouent à nouveau à domicile ce vendredi.

Troyes vendredi puis Lens le 9 février sont au menu mosellan en ce début février. Que pensez-vous de ces deux formations?

En tout cas, on en saura un peu plus sur la capacité messine à gérer les gros évènements car se déplacer à Bollaert est toujours un moment spécial. Troyes a connu une période délicate mais c'est une formation qui aime le beau football. Quant aux Lensois, j'estime qu'ils ont manqué de réussite à plusieurs reprises mais qu'ils possèdent les qualités pour réussir de grosses performances face aux meilleures formations de Ligue 2.

L'enjeu de la rencontre

Le FC Metz (1er, 48 points) reçoit Troyes (8e, 34) avec une avance sur le troisième de Ligue 2 (Paris FC) portée désormais à dix unités. Un joli matelas alors qu'il ne reste que 16 étapes à disputer dont neuf à Saint-Symphorien (Troyes, Béziers, Paris FC, Sochaux, Lorient, Châteauroux, Grenoble, Valenciennes et Brest). A l'aller (5e journée), les Messins avaient su être d’un froid réalisme (1-0, Angban) au cœur d’un été époustouflant. Cette fois, il va falloir se méfier de Troyens qui demeurent sur un succès devant le RC Lens (1-0) et qui ont été tenir Brest en échec (0-0). L’Espérance Sportive Troyes Aube Champagne est en forme et les Messins le savent. «Nous allons vite nous replonger dans ce match et nous n’allons pas vivre sur nos acquis. L'ESTAC est en course pour les barrages, c'est normal car il y a de la qualité au sein de cette formation», précise Vincent Hognon.

Jans ne croisera pas Martins

L'occasion est manquée de voir deux internationaux luxembourgeois routiniers se faire face dans un duel de Ligue 2. Si Laurent Jans (26 ans, 52 sélections) figure bien dans le groupe messin - mais sans aucune assurance de fouler la pelouse de Saint-Symphorien -, par contre son coéquipier chez les Roud Léiwen, Christopher Martins (21 ans, 33 sélections) n'est pas du (court) déplacement de l'équipe champenoise en Lorraine. En cause: un troisième avertissement, pris le 18 janvier à Béziers (après ceux récoltés contre Clermont le 21 décembre et Lorient le 23 novembre), dans une période incluant dix rencontres de compétition officielle, et synonyme d'un match ferme de suspension pour le médian grand-ducal. A noter que "Kiki" a joué son premier match sous les couleurs troyennes le 14 septembre face à Niort, soit après le match aller, disputé le 24 août au stade de l'Aube (victoire de Metz 1-0).

Le «prono» de la rédaction. Malgré la neige et le froid, le FC Metz affiche un très bon bilan de santé, surtout après le passage de l'ASNL. Ibrahima Niane a enfin été récompensé de ses efforts et le milieu de terrain mosellan a retrouvé ferveur et équilibre. Metz devrait s'imposer face à Troyes. Notre pronostic: 2 à 1 en faveur du FC Metz.


Sur le même sujet

Après avoir peiné face au Red Star (2-0), le FC Metz reprend du service en Ligue 2 en se déplaçant à Valenciennes (18e journée) ce lundi (20h45). Sans Frédéric Antonetti, mais avec un groupe désireux de bien négocier la dernière ligne droite d’un championnat jusqu’ici très bien négocié. L’ex-Messin Philippe Piette commente les débats
Tenu en échec par le RC Lens (0-0) en ouverture de championnat, le FC Metz s'en va à Sochaux, ce vendredi (20h), pour y passer un test d'envergure. José Riga doit se passer d'Ikaunieks et sa formation, comme tant d'autres en Ligue 2, est priée de vite trouver le chemin du but adverse. Falcon et Balliu font leur apparition au sein du groupe.
Juan Falcon est de retour et va apporter une solution offensive supplémentaire à José Riga.