Changer d'édition

Dave Turpel coule le Fola
Sport 5 min. 15.04.2018 Cet article est archivé

Dave Turpel coule le Fola

 Dave Turpel a décidé seul du sort de cette rencontre face au Fola.

Dave Turpel coule le Fola

Dave Turpel a décidé seul du sort de cette rencontre face au Fola.
Photo: Yann Hellers
Sport 5 min. 15.04.2018 Cet article est archivé

Dave Turpel coule le Fola

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Lors d'un choc qui a tenu toutes ses promesses, dimanche soir, Dudelange s'est imposé 3-2 dans le fief du Fola. Un succès signé Dave Turpel auteur des trois buts de sa formation.

Le match. - Le choc entre le leader dudelangeois et le Fola, troisième du classement, a tenu toutes ses promesses. De l'intensité, des gestes techniques, des buts, du suspense, des rebondissements, tous les ingrédients nécessaires pour clôturer en beauté cette 21e journée.

Et il ne fallait pas arriver en retard au Galgenberg. Le duel avait à peine commencé depuis 32 secondes qu'une grosse mésentente entre Klein et Emanuel Cabral permettait à Turpel de glisser le ballon hors de portée du jeune gardien international. Le coup était rude pour des locaux qui avaient mis en place une défense renforcée. Mais les joueurs drivés cette fois-ci par Miguel Correia, en raison de la suspension de Thomas Klasen, n'avaient pas le temps de trop tergiverser. Le temps pour Saiti de prendre ses responsabilités côté gauche. L'ailier gauche filait sur son aile, prenait tout le monde de vitesse et, dans un angle fermé, ajustait Joubert (3e).

L'avantage des Dudelangeois avait duré exactement 99 secondes. Cinquième élément de l'arrière-garde des locaux, Laterza n'était pas en reste et prenait les libertés que son coach lui avait accordées en reconversion offensive. Côté dudelangeois, De Sousa était aussi en mode "jambes de feu": un une-deux suivi d'un grand pont sur Kirch pour une offrande que Stolz ne matérialisait pas au tableau d'affichage, pas plus que Mélisse dont la frappe en force partait bien. Il fallait le sacrifice de Laterza pour repousser le danger (15e). Une pression qui changeait de camp, Muhamerovic, gros travailleur dans l'entrejeu, plaçait de peu à côté (19e).

Très actif, Ryan Klapp a inscrit le but du 2-1 pour le Fola.
Très actif, Ryan Klapp a inscrit le but du 2-1 pour le Fola.
Photo: Yann Hellers

Cabral blessé, Clement pris à froid

Le club doyen appuyait chacune de ses offensives. Hadji prenait de vitesse la charnière centrale du leader, Joubert devait sauver et Malget quitter ses partenaires (blessure musculaire à la cuisse, 24e). Déjà orpheline de Prempeh, blessé, la défense des Jaunes devait encore être remaniée, Cruz quittant son poste de sentinelle au milieu. Un changement qui allait avoir des conséquences à huit minutes de la pause quand Klapp se recentrait pour être servi dos au but aux 16 mètres. Il se retournait et décochait une frappe qui faisait mouche pour inscrire son neuvième but de la saison.

Le Fola était récompensé au contraire de son adversaire qui avait obligé Bernard à se jeter pour concéder un corner devant Stolz (27e) et surtout fait de grosses frayeurs à Klein qui voyait son contre de la tête percuter le poteau droit d'Emanuel Cabral (35e).

Bien en place, les deux formations ne laissaient que peu d'espaces, de sorte que la rencontre baissait d'un cran jusqu'à l'heure de jeu. C'est Garros, de loin, qui remettait les siens dans le sens de la marche et sonnait le début des malheurs de Manu Cabral. Il s'y prenait à deux fois pour capter la frappe de l'ancien Niederkornois avant de cafouiller un coup franc de Pokar. Le corner qui s'en suivait profitait à Turpel qui, en force, inscrivait son 21e but en championnat (2-2, 66e). Touché durement ensuite dans un contact avec Er Rafik, qui voyait Chrappan sauver sur sa ligne, il quittait la pelouse sur une civière une minute après une splendide parade de Joubert sur une reprise de Klapp (72e).

Clement, le deuxième portier sur la feuille de match, n'avait pas le temps de s'échauffer qu'il était déjà sous pression. Et en pareil cas, ce n'est jamais bon signe. Turpel s'infiltrait côté droit, son centre-tir en force percutait le tibia du gardien qui devait se retourner dans ses filets (2-3, 90e). Dudelange venait de faire définitivement plier son hôte pour conserver ses cinq points d'avance sur le Progrès.

La note du match:  un bon 14/20 vient sanctionner un match de haute volée.

Le fait du match: la prestation des gardiens.  D'un côté, Jonathan Joubert toujours aussi décisif comme cette parade de toute beauté sur la reprise de Klapp en deuxième mi-temps, de l'autre une jeune paire qui n'a pas connu la réussite. D'abord fébrile, Emanuel Cabral s'est remis peu à peu dans le match avant d'être choqué au point de devoir quitter la pelouse sur une civière. Chris Clement, son remplaçant, a été pris à froid.

L'homme du match. Dave Turpel. Comment ne pas mentionner l'attaquant international qui a profité des quelques opportunités pour inscrire trois buts et offrir la victoire à ses couleurs.

Dominik Stolz à la lutte avec Mehdi Kirch.
Dominik Stolz à la lutte avec Mehdi Kirch.
Photo: Yann Hellers

Fola - Dudelange 2-3

Stade Emile Mayrisch, bonne pelouse, arbitrage de M. Bourgnon assisté de MM. Hansen et Thomas, 672 spectateurs. Mi-temps: 2-1.

Evolution du score: 0-1 Turpel (1re), 1-1 Saiti (3e), 2-1 Klapp (37e), 2-2 Turpel (66e), 2-3 Turpel (90e).

Corners: Fola 2 (2+0); Dudelange 9 (3+6).

Cartons jaunes: Kirch (58e, faute sur Stolz), Saiti (90+2 contestation), Laterza (90+3 poussette sur Er Rafik) pour le Fola; Jordanov (90+1 entré sur le terrain pour fêter le 3e but) à Dudelange.

FOLA (5-4-1):  E. Cabral (76e Clement); Laterza, Bernard, Klein (cap.), Chrappan, Kirch (66e Sacras); Klapp, Muharemovic, Koçur (64e Bechtold), Saïti; Hadji.

Joueurs non utilisés: Dallevedove et Seydi.

Absents: Bensi (en phase de reprise), Pierrard (blessé),  Hym, Corral, Lopes, Martin-Suarez et Mersch (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Miguel Correia (Thomas Klasen était suspendu)

DUDELANGE (4-2-3-1):  Joubert (cap.); De Sousa, Schnell, Malget (28e Pokar), Mélisse; Cruz,  Garos;  Stolz, Ibrahimovic (62e Er Rafik ), B. Cabral (84e Luisi); Turpel.

Joueurs non utilisés: Frising et Jordanov.

Absents: Dikaba, Prempeh, Sinani (blessés), Couto Pinto, Dobros, Laurienté, Muratovic et Soumaré (choix de l'entraîneur).  

Entraîneur: Dino Toppmöller.

 


Sur le même sujet

Le Racing arrache un point face à Dudelange
En clôture de la huitième journée de BGL Ligue, ce dimanche soir, le Racing a tenu le F91 en échec (1-1) et se porte à la deuxième place du classement. Ruffier a stoppé un penalty à la dernière minute.
Le Racing de Dan Da Mota a rapidement ouvert le score face au F91.
Le F91 terrasse le Fola à la dernière minute
Le F91 a battu sur le fil le Fola 2-1 ce mercredi soir lors de la mise à jour de la 3e journée de BGL Ligue. Les visiteurs sont passés devant grâce à un penalty de Turpel à la dernière minute.
Stelvio Cruz et Dejvid Sinani ont convoité le ballon, mais aussi la victoire. Elle est finalement tombée dans l'escarcelle des Dudelangeois.
Buteurs: Banza et Turpel frappent trois fois
Vingt-et-un buts ont été inscrits au cours de la 21e journée de championnat de BGL Ligue disputé ce dimanche. La palme de l'efficacité est revenue au Pétangeois Simon Banza et au Dudelangeois Dave Turpel auteurs d'un triplé.
Le Pétangeois Simon Banza a porté son total buts à onze unités après avoir enfoncé l'US Esch ce dimanche.