Changer d'édition

Dauphiné: Martin gagne à Valmorel, Thomas en jaune, Jungels 17e à 1'02"
Sport 3 min. 08.06.2018 Cet article est archivé

Dauphiné: Martin gagne à Valmorel, Thomas en jaune, Jungels 17e à 1'02"

L'Irlandais Dan Martin a franchi la ligne d'arrivée en vainqueur, ce vendredi à Valmorel

Dauphiné: Martin gagne à Valmorel, Thomas en jaune, Jungels 17e à 1'02"

L'Irlandais Dan Martin a franchi la ligne d'arrivée en vainqueur, ce vendredi à Valmorel
Photo: AFP
Sport 3 min. 08.06.2018 Cet article est archivé

Dauphiné: Martin gagne à Valmorel, Thomas en jaune, Jungels 17e à 1'02"

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Bob Jungels finit 17e à 1'02"

(JFC, avec l'AFP). - Le Britannique Geraint Thomas (Sky) a pris les commandes du Critérium du Dauphiné après la 5e étape gagnée par l'Irlandais Dan Martin (UAE - Team Emirates), vendredi, dans la station savoyarde de Valmorel. Thomas a distancé ses rivaux dans le dernier kilomètre de l'ascension finale longue de 12,7 km, et a franchi la ligne près de Martin, qui avait attaqué aux 3 kilomètres.

Dans un premier temps, Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) a suivi Thomas mais a dû se relever. Le Français s'est classé sixième, dans un petit groupe, à une quinzaine de secondes après cette course de côte (12,7 km à 7 %), épilogue d'une étape courte, de 130 km, partie de Grenoble.

«J'ai un peu explosé en vol», a reconnu le Français qui a franchi la ligne avec les premiers poursuivants (A. Yates, Buchmann, Navarro) et a lâché une douzaine de secondes à son rival. Mais sans abdiquer pour autant bien qu'il soit désormais pointé à près de deux minutes au classement. «On alternait grand plateau et petit plateau, Thomas est redoutable sur ce genre de montée», a estimé Bardet qui s'attend à un autre scénario dans les deux dernières étapes: «Ce seront des enchaînements de cols, ce sera différent.»

Au classement général, Thomas précède désormais de 1'09" les Italiens Damiano Caruso (BMC) et Gianni Moscon (Sky), le précédent porteur du maillot jaune.

Le Français Nicolas Edet, dernier membre d'une échappée de neuf coureurs formée peu après le départ, a été repris par le peloton à 4,5 kilomètres du sommet.

Ancien champion olympique sur piste, Geraint Thomas (32 ans) a gagné Paris-Nice en 2016. Dans ce Dauphiné, il a été intronisé leader de l'équipe Sky en l'absence du Britannique Chris Froome. La longue accélération de Thomas, asphyxiante pour ses rivaux, lui a permis de se rapprocher à 4 secondes de Dan Martin qui avait pris les devants aux 3 kilomètres. «J'aurais aimé gagner l'étape mais il ne faut pas être trop gourmand», a commenté ensuite le Britannique (32 ans), qui espère jouer le rôle de suppléant de Chris Froome dans le prochain Tour de France.

Dan Martin (31 ans), pour sa part, a renoué avec le succès après 16 mois sans succès. Vainqueur de grandes classiques (Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie), le neveu de l'ancien champion Stephen Roche s'est classé sixième du dernier Tour de France.

«Cette année, je me suis mis trop de pression et j'ai touché le fond quand j'ai chuté au Tour de Catalogne, une course que je voulais gagner. Je me suis dit que je devais courir avec le sourire, pour le plaisir, sans pression. C'est de cette façon que j'ai toujours couru», a expliqué en français l'Irlandais (31 ans), respecté autant pour son talent (Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie) et son mérite.

Sixième du dernier Tour de France malgré une chute dans l'étape-reine des Alpes, Dan Martin ne se fixe pas d'objectif chiffré pour le rendez-vous de juillet. «Cela dépend des résultats des autres», énonce-t-il comme une évidence. Mais il espère boucler le Tour «sans chute, sans maladie, sans problème», dit-il, «pour voir ce que je peux faire».

Dix-septième de l'étape à 1'02", le Luxembourgeois Bob Jungels (Quick-Step Floors) recule de deux places au général, et pointe à présent au huitième rang, à 2'03" de Thomas, et avec dix secondes de retard sur le Français Romain Bardet (7e).

Samedi, le parcours de la 6e étape reprend celui de l'étape du Tour de France, prévue le 18 juillet, pour rejoindre La Rosière (Savoie). Quatre ascensions, la montée de Bisanne et le col du Pré, tous deux classés hors catégorie, le haut du Cormet de Roselend et la montée finale de La Rosière jusqu'à l'altitude de 1.850 mètres, sont au programme.


Sur le même sujet

Dauphiné: Thomas offre un nouveau succès à Sky, Jungels chute
Le Gallois Geraint Thomas a offert dimanche à l'équipe Sky un nouveau succès, le sixième en huit éditions, dans le Critérium du Dauphiné sur les hauteurs de Saint-Gervais Mont Blanc. Bob Jungels a chuté à 24 km de l'arrivée. Il termine 11e du général.
Geraint Thomas au sommet.Le Gallois a enlevé pour la première fois de sa carrière le Dauphiné.