Changer d'édition

Daniel Del Col: «Deux équipes nerveuses»
Sport 3 min. 18.04.2016 Cet article est archivé
Les coaches de D1 ont la parole

Daniel Del Col: «Deux équipes nerveuses»

Daniel Del Col et Bettembourg ont affronté une jeune équipe du CSO incisive et volontaire.
Les coaches de D1 ont la parole

Daniel Del Col: «Deux équipes nerveuses»

Daniel Del Col et Bettembourg ont affronté une jeune équipe du CSO incisive et volontaire.
Photo: Michel Dell'AIera
Sport 3 min. 18.04.2016 Cet article est archivé
Les coaches de D1 ont la parole

Daniel Del Col: «Deux équipes nerveuses»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Retour sur la 21e journée de D1 avec Patrick Gloden qui a dû remanier son équipe après 30 minutes alors que Fabrice Spoiden est parvenu à neutraliser les points forts de Steinsel.

(DP) - Retour sur la 21e journée de D1 avec Patrick Gloden qui a dû remanier son équipe après 30 minutes alors que Fabrice Spoiden est parvenu à neutraliser les points forts de Steinsel.

Pascal Fabbri (Bertrange): «Un match très agressif. Wormeldange mérite mieux que son classement au vu de ce match. De notre côté, l’animation offensive a laissé à désirer mais je n’oublie pas tout le travail de l’équipe de cette saison. A noter que l’absence de Joël Mevea se fait ressentir.» Wormeldange - Bertrange  1-1

Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Le match face à Berbourg a été difficile comme on l'imaginait. Notre adversaire est venu pour défendre avec cinq joueurs.  Berbourg n’a eu qu’une chance sur le match mais l’a mise au fond. Nous avons dominé le match et avons dû être patients pour marquer malgré sept à huit bonnes occasions.»  Mertert/Wasserbillig - Berbourg 3-1

Daniel Del Col (Bettembourg): «Deux équipes nerveuses. On a eu du mal à rentrer dans le match. Heureusement, Billy Ribeiro a bien servi Claudio Borges pour le premier but. On a augmenté le rythme en seconde période mais on rate quatre bonnes occasions et évidemment comme c’est souvent le cas,  le CSO a égalisé. Une très jeune équipe  du CSO incisive qui se bat mais on a finalement émergé à la 90e minute. La volonté était là et quand on veut, on peut!» Bettembourg - CS Obercorn 2-1

Patrick Gloden (Wormeldange): «Manu Fontes, notre gardien a été exclu à la 30e minute et j’ai dû sortir Ricardo Ferreira, un attaquant pour faire rentrer notre second gardien, Kevin Becker. Avec une discipline tactique, l’équipe a alors réalisé un gros match malgré le coup au moral d’encaisser l’égalisation sur penalty et d’être réduite à 10. Notre point n’est pas volé.» Wormeldange - Bertrange 1-1

Flippe Vila Verde (Steinsel): «Wincrange a su mettre à profit notre manque de réalisme et a su profiter de nos erreurs.  Le score aurait pu être de 2-8 mais si on ne concrétise pas 18 opportunités, même celle à un mètre de la ligne.  On était prévenu avec un adversaire qui joue à huit derrière le ballon. Je ne peux pas reprocher à mes joueurs d’avoir tenté. Dani Da Silva a marqué notre but.» Wincrange - Steinsel 2-1

Frédéric Ciccirillo (Walferdange): «Feulen a égalisé dans la foulée de notre premier but. Et on mène 2-1 à la pause. On n'a jamais su mettre le troisième but et Feulen a poussé un maximum sans se montrer dangereux dans la zone de vérité. A noter la prestation très convaincante de nos juniors.» Walferdange - Feulen 2-1

Bobby Mendes (Bissen): «Ce ne sont pas des points perdus même si on n'a pas travaillé de la bonne manière. On a affronté aussi un adversaire qui jouait pratiquement sa dernière chance et qui se serait retrouvé à sept points en cas de défaite. Ce qui a manqué, peut-être, c’est notre entrée de match qui n’a pas été assez solide. Mais il reste des matchs pour se rattraper...» Bissen - Lingten 0-0

Antonio Teixeira (Lintgen): «C'est un match où les deux équipes ont eu de bonnes occasions. On aurait pu gagner le match sur la dernière occasion. On était venu pour prendre les trois points. Un match difficile. Je m’attendais à un peu plus de Bissen mais je peux comprendre. C’est une équipe qui jouait avec la pression.» Bissen - Lintgen 0-0

Fabrice Spoiden (Wincrange): «On a bloqué leurs points forts. Certes, on a eu un peu de chance. Comme le premier but, j’étais déjà retourné pour vérifier le placement de l’équipe quand j’ai entendu crier:  le gardien avait manqué la passe en retrait de 35 mètres. Nos deux attaquants très jeunes leur ont fait mal. On a bloqué leurs attaques en se projetant rapidement devant. Avec les changements, trois jeunes de 16 ans étaient sur le terrain. Important à souligner: un bon arbitrage!» Wincrange - Steinsel 2-1

Wormeldange: Leo Pundel (94 ans) dans les vestiaires

Ancien joueur de Wormeldange et du Fola Esch, Leo Pundel avait été invité avant le match dans les vestiaires du Koeppchen par Patrick Gloden, l’entraîneur local, histoire de motiver les troupes. «Je pense que l’équipe a été étonnée et impressionnée», a raconté Patrick Gloden. Leo Pundel reste un fervent supporter et il ne manque pas un match de championnat de Wormeldange.


Sur le même sujet

Mersch est passé en tête en série 1 après la défaite surprise de Steinsel à Wincrange. Mertert/Wasserbillig et l'US Esch s'isolent un peu plus en série 2. Bertrange a été freiné à Wormeldange.
Amine Ghalem (Oberkorn 9) et Gilles Jungbluth (Bettembourg 6) / Fussball Division 1 serie 2 Luxemburg, 21. Spieltag, Saison 2015-2016 / 17.04.2016 / SC Bettembourg - CS Oberkorn / Stade de Bettembourg / Foto : Michel Dell'Aiera
Football / Paroles de techniciens
Retour en compagnie de quelques acteurs clés de la 9e journée de D1 avec entre autres Antonio Teixeira, Filipe Vila Verde, Norbert Fischels et Frédéric Ciccirillo.
Patrick Gloden