Changer d'édition

Dames: Wincrange et Rosport se neutralisent, Diekirch s'échappe
Sport 18 5 min. 11.11.2018

Dames: Wincrange et Rosport se neutralisent, Diekirch s'échappe

La joie des Diekirchoises sans pitié pour le Fola

Dames: Wincrange et Rosport se neutralisent, Diekirch s'échappe

La joie des Diekirchoises sans pitié pour le Fola
Photo: Vincent Lescaut
Sport 18 5 min. 11.11.2018

Dames: Wincrange et Rosport se neutralisent, Diekirch s'échappe

Alors que la sélection nationale battait Andorre (2-0) grâce à un doublé de Karen Marin, seuls deux matches de la 8e journée de Ligue 1 se sont joués samedi soir. En Ligue 2, Diekirch est sorti vainqueur du match au sommet.

Par Gérôme Henrionnet


Dans un match entre deux équipes à la recherche de points pour le maintien, la partie a longtemps semblé tourner à l’avantage de Rosport à Wincrange. La première période était totalement dominée par les visiteuses et c'est fort logiquement que ces dernières rentraient aux vestiaires avec le plus petit des avantages (0-1). 


Pour la seconde période Claudine Miller décidait de transformer son 4-4-2 en 4-5-1. Bien lui en a pris puisque son équipe s'appropriait la possession de balle et dominait son adversaire. Wincrange était proche de l'égalisation, mais comme très souvent dans ces cas-là, ce qui devait arriver arriva et contre le cours du jeu, Rosport, sur une de ses rares incursions dans le camp adverse, doublait la mise (0-2).


Pas déstabilisées par ce coup du sort, les locales se remettaient en ordre de bataille pour réduire le score. Leur salut arrivait quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Pia Berscheid (1-2, 80e). Ce but galvanisait Wincrange. Chercher l'égalisation était devenu une évidence et il ne fallait pas attendre longtemps pour voir Pia Berscheid inscrire son deuxième but et offrir le match nul à son équipe (2-2, 85e).

L'E. Itzig-CeBra fait le travail

L'E. Itzig-CeBra a été chercher sa seconde victoire à l'extérieur face à une équipe de Larochette qui n'a pas encore connu cette joie. Dès les premières minutes, l'E. Itzig-CeBra montrait sa supériorité mais il fallait attendre la fin de la première période pour voir les visiteuses prendre l'avantage suite à une réalisation de Lisa Noesen (0-1, 45e). 

En seconde période, Larochette aurait pu égaliser si Lucie Schilmé n'avait pas réalisé une superbe parade. La frayeur passait, les joueuses de Fernando Da Silva reprenaient leur marche en avant et doublaient la mise grâce à Emma Franc (0-2, 55e). La messe était dite et un nouveau but de Lisa Noesen (0-3, 65e) suivi d'un but contre son camp (0-4, 80e) permettaient à l'E. Itzig-CeBra de donner plus d'ampleur au résultat.

REACTIONS

Fernando Da Silva (E. Itzig-CeBra): «Nous avons dominé et géré le match du début jusqu'à la fin. Nous avons manqué pas mal d'occasions mais il faut dire que la gardienne de Larochette a fait un excellent match. Toutes mes félicitations aux joueuses de la Larochette qui se sont battues jusqu'à la dernière minute.» (Larochette-E. Itizig-CeBra 0-4)

Claudine Miller (AS Wincrange): «Comme très souvent nous faisons une mauvaise première mi-temps mais c'est un peu normal compte tenu de la jeunesse de mon équipe. Néanmoins je sens match après match une progression collective.» (Wincrange - Rosport 2-2)

Elton Delgado (Young Boys Diekirch): «Nous savions que le match serait difficile mais nous étions bien préparés. La discipline et la concentration des filles ont fait la différence.» (Diekirch - Fola 4-0)

Elton Delgado en discussion avec Flavia Gomes.
Elton Delgado en discussion avec Flavia Gomes.
Photo: Vincent Lescaut

Cristina Correia (Fola): «Le score de 4-0 est à mes yeux un peu sévère. Nous étions nettement meilleures en première période mais hélas pour nous, nous n'avons pas su concrétiser nos deux belles occasions. Le premier but encaissé dès le début de la seconde période nous a été fatal.» (Diekirch - Fola 4-0

Ligue 2: Diekirch s'envole 


Dès les premières minutes, les deux formations cherchaient à produire du jeu. Les joueuses du Fola paraissaient bien en jambes et se procuraient même deux belles occasions qu'elles n'ont pas su concrétiser. Au terme de la première période, aucune équipe ne semblait supérieure à l'autre. Le tournant du match arrivait juste après le retour des vestiaires lorsque Alexia Magalhaes marquait d'une magnifique frappe des 16 m (1-0, 47e).

Après cette ouverture du score, le Fola semblait perdre pied et la domination des locales se faisait plus pressante. Les joueuses d'Elton Delgado en profitaient, et à la suite d'une belle action individuelle de Kelly Lopes, Joana Lourenço doublait la mise (2-0).

Après ce but, les joueuses dirigées exceptionnellement par Cristina Correia lâchaient totalement prise, ce qui permettait à Kelly Lopes d'inscrire le troisième but et à Alexia Magalhaes de s'offrir, sur penalty, un doublé (4-0).

Avec la défaite du Fola face au leader, Hesperange avait la possibilité de devenir le nouveau dauphin de Diekirch. En faisant match nul (2-2) à Vianden, les joueuses de Boris Cigale manquent une belle occasion de s'octroyer la seconde place du général.

La bonne opération du jour est à mettre à l'actif de l'E. Differdange-Luna, qui avec sa victoire à l'E. Pratzerthal-Grevels (3-5) combinée à la défaite de Bettembourg II à Ell II (3-2), se retrouve à un point du podium.

L'E. Aspelt-Remich-Bous en l'emportant 5-0 contre Bissen sort de la zone de relégation et laisse cette place peu désirable à Junglinster II défait 2-1 contre l'E. CeBra-Itzig II.

Ligue 3: cavalier seul bertrangeois

Betrange s'est imposé 6-0 contre Diekirch II et poursuit son cavalier seul en tête du classement. Avec cette défaite, Diekirch quitte provisoirement le podium au bénéfice de Pfaffenthal-Weimerskirch facile vainqueur de Wiltz 1-7. La deuxième place est toujours occupée par l'Union Mertert-Wasserbillig qui a battu 5-1 l'E. Hosingen/Norden.

Pétange a aligné une quatrième victoire de suite (4-2) contre Rumelange et remonte à la septième place. Le Titus reste à un point l'E. Kaerjeng-Rodange vainqueur 3-0 contre Merl-Belair

Enfin, toujours pas de victoire pour Ell III qui a été battu 0-3 par l'E. Uelzechtdall.




Sur le même sujet

Junglinster écarte Niederkorn, le Racing solide deuxième
Bettembourg facile vainqueur à Mamer sur le score de 4-0 maintient son avance sur le Racing. Dans le choc de la 17e journée, Junglinster en l’emportant à domicile 1-0 a repris la troisième place à Niederkorn, son adversaire du soir.
Noémi Tiberi (en blanc) et la Jeunesse Junglinster ont écarté le Progrès de Julia Battisti.
Mamer distance Ell, Wormeldange et Junglinster dans le sillage du Progrès
En s’imposant sur sa pelouse face à Ell sur le score de cinq buts à deux, Mamer a non seulement repoussé son adversaire du jour à cinq points, mais rebascule par la même occasion dans la première partie du classement. Quant à l’ENT Wormeldange/Munsbach/CSG et Junglinster, ces deux équipes profitent de la contre-performance de Niederkorn pour se rapprocher du podium.
Melody Laurent face à Andreia Faria. Mamer s'est imposé face au SC Ell 5-2.
Rosport se donne un peu d’air, Junglinster glisse lentement
Avec cinq points d’avance sur Niederkorn, Bettembourg reste au sommet du classement de Ligue 1 tandis que Junglinster a subi sa deuxième défaite consécutive. Dans la lutte pour le maintien, Rosport se donne un peu d’air en gagnant contre Larochette.
L'Entente Rosport/USBC/Christnach n'a pas fait dans la demi-mesure contre Larochette.
Dames: la bonne affaire pour Wincrange et Niederkorn
En l’emportant 3-0 face à l’Entente Wormeldange/Munsbach/CSG, Bettembourg renforce sa première place. Derrière le leader, ça se bouscule au portillon puisque seulement trois points séparent Niederkorn, deuxième, et Wormeldange, sixième.
L'égalisation de Wincrange à Schifflange est signée Pia Berscheid. Les Nordistes repartiront avec les trois points.