Changer d'édition

Dames: une demi-heure qui change tout à Mamer
Sport 4 min. 19.04.2015 Cet article est archivé
Football

Dames: une demi-heure qui change tout à Mamer

Les Mameroises, en rouge, sont revenues à un point de Junglinster. le suspense pour le titre est relancé.
Football

Dames: une demi-heure qui change tout à Mamer

Les Mameroises, en rouge, sont revenues à un point de Junglinster. le suspense pour le titre est relancé.
Photo: Fernand Konnen
Sport 4 min. 19.04.2015 Cet article est archivé
Football

Dames: une demi-heure qui change tout à Mamer

Mamer a dominé Junglinster et revient sur les talons du leader avant un chaud Bettembourg - Junglinster samedi prochain. Bettembourg, vainqueur de Canach, s'est rapproché à trois points de la première place. En bas de tableau, Itzig et Wincrange sont de plus en plus seuls.

Mamer a dominé Junglinster et revient sur les talons du leader avant un chaud Bettembourg - Junglinster samedi prochain. Bettembourg, vainqueur de Canach, s'est rapproché à trois points de la première place. En bas de tableau, Itzig et Wincrange sont de plus en plus seuls. 

Photo: Fernand Konnen

En ouvrant le score à Mamer, peu avant l'heure de jeu, Junglinster avait pris une option sur le titre car en cas de maintien du score Mamer aurait été distancé de sept points. Dans un coup de poker pour la dernière chance dans la lutte pour le titre, Jeff Besch, à la pause, a sorti une arrière pour renforcer sa ligne offensive. Et c'est justement, Isa Cabral, l'attaquante fraîchement entrée, qui égalisait à la 68e. Dix minutes plus tard, Fatima Rodrigues, donnait l'avantage aux Mameroises (2-1).

Mamer recolle ainsi à Junglinster et relance le suspense. C'est la première défaite en déplacement de Junglinster depuis le 26 avril 2014 ( au Progrès) qui précédait une autre défaite à l'extérieur... déjà à Mamer. Par ailleurs, la Jeunesse n'avait encaissé que trois fois en déplacement sur la saison avant d'encaisser deux buts dans cette dernière demi-heure samedi. 

Photo: Fernand Konnen

Six sur six en quatre jours pour le Progrès qui est passé de l'angoisse à une confortable sixième place. C'est aussi grâce au surplace des équipes classées sous la cinquième place qui n'ont pris aucun point dans ces deux dernières journées.

Après l'ouverture du score par Noémie Tiberi à l'heure de jeu, Itzig a égalisé par Léa Kieffer 10 minutes après. Ensuite, un envoi des 20 mètres qui s'est logé sous la transversale d'Andreia Machado, a propulsé le Progrès vers une troisième victoire en quatre matches après deux petits succès au premier tour. «Un match qui s'est joué à peu de choses», résumait Pietro Gentile, le coach d'Itzig. Canach a fait douter Bettembourg en revenant à 2-3 avec un doublé de Sophie Maurer après la pause. Mais les locales, à 10 puis à 9, suite à des blessures, se sont effondrées (2-6).

A Wincrange, Colmar-Berg remporte son second succès à l'extérieur, à Wincrange (4-1). Petit événement, jamais Colmar-Berg n'avait encore marqué ou même encaissé plus de deux buts dans un match cette saison. Deuxième victoire à l'extérieur, la première du second tour pour Lintgen qui a dominé Ell (3-2).

  • Réactions

Pedro Cunha (Junglinster): «Avant d'ouvrir le score, nous avions hérité de trois belles occasions. L'égalisation était très évitable en cherchant la difficulté en maintenant un ballon en jeu alors qu'il était plus simple de le sortir. Et le second but vient d'une maladresse du milieu. Après une belle préparation cette semaine, j'ai du mal à m'expliquer la pauvre qualité de notre prestation. A présent, on doit revenir au "vrai" football développé par Junglinster.» Mamer - Junglinster 2-1

Jeff Besch (Mamer): «Une victoire après d'énormes regrets concernant la défaite subie à Bettembourg. J'en étais très fâché. Face à une équipe de Junglinster robuste, difficile à bouger, c'était compliqué au premier acte. Mon équipe, moins jeune, a souffert de la fatigue du match de mercredi. Puis j'ai changé de tactique, renforcé mon attaque. J'ignorais ce que j'allais dire en rentrant dans les vestiaires à la pause pour trouver les mots qui motiveraient l'équipe. Mais ils ont dû être bons car l'effet a été "bœuf". Une réaction super de l'équipe qui a montré un caractère énorme. Après le 2-1, mes deux attaquantes ont tenu le ballon intelligemment devant. Sur le jeu, un nul était équitable mais pour le caractère affiché de mon équipe au second acte, je trouve l'issue logique.»

Serge Bix (Progrès): «Dur, dur! Deux équipes crispées. Mais en gagnant ce soir, on se libérait l'esprit pour ne penser qu'à la Coupe. Notre concentration a peut-être fait la différence face à une équipe d'Itzig physique, disciplinée, organisée.» Itzig - Progrès 1-2 José Marin et Daniel Nunes (Bettembourg): «Une équipe courageuse de Canach, obligée de terminer à 9. Elles ont failli nous surprendre en manquant de revenir à 3-3 par Sophie Maurer à l'heure de jeu. Après cette frayeur, on a repris nos esprits et doublé nos buts de 3 à 6.» Entente Canach – Bettembourg 3-6

Jeff Besch, deux ans de plus à Mamer: Jeff Besch et Mamer s'étaient accordés avant les deux rencontres de cette semaine pour prolonger leur collaboration de deux saisons.

Le RFCUL en Ligue 1: avec son succès à l'Entente Boevange, le RFCUL est certain de jouer en Ligue 1 la saison prochaine.

Daniel Pechon

Les buteuses

Les classements






Sur le même sujet

Bettembourg et Junglinster n'ont pas su se départager mais la Jeunesse a pris une option sur le titre. Schifflange retrouve une place de barragiste en bas de tableau. En ligue 2, Larochette a gagné son ticket pour la Ligue 1 alors qu'en Ligue 3, Ell 2 et Junglinster sont champions.
Senada Ceman, en bleu, SC Bettembourg, et Bianca Schmitz, Jeunesse Junglinster / Foto: Stéphane Guillaume
Malgré sa défaite, Steinsel conserve la tête du classement mais est rejoint par Lintgen, vainqueur autoritaire d'Erpeldange. En série 2, tout va bien pour Mühlenbach, un peu moins pour Berbourg talonné par Kayl/Tétange.
17 christopher ribeiro - 87 gianfranco manuto / Division 1, Série 2, 21e journée: Sporting Bertrange - The Belval Belvaux / 23.04.2017 / Bertrange /Plaine des Jeux André Wolff à Bertrange / Photo Julien Ramos / Imagify
Football féminin
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
Football / Championnat féminin
Impressionnant au Progrès, Junglinster ne lâche rien dans son duel face à Bettembourg qui a fait presque aussi bien face à Lintgen. Itzig a définitivement condamné Wincrange à jouer en Ligue 2.
Pedro da Silva Cunha (Junglinster)
Football / Championnat féminin
Seul vainqueur dans les quatre premiers en battant Junglinster et après avoir déjà fait chuter Mamer la semaine dernière, Bettembourg a effacé ses six points de retard. Battu à Lintgen, Mamer ne profite pas de la défaite de Junglinster. En bas de tableau, Itzig et surtout le Progrès et Canach ont creusé l'écart sur Wincrange.
Football / Championnat des dames
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2