Changer d'édition

Dames: Mamer et Bettembourg n'ont pas tremblé
Sport 25 3 min. 26.01.2015 Cet article est archivé
Futsal

Dames: Mamer et Bettembourg n'ont pas tremblé

Sport 25 3 min. 26.01.2015 Cet article est archivé
Futsal

Dames: Mamer et Bettembourg n'ont pas tremblé

Mamer, Junglinster, Bettembourg, le podium à la trêve du championnat, Canach/Remich-Bous et deux équipes de Ligue 2, Aspelt/Dudelange et le RFCUL qui s'est qualifié au bout du suspense, disputeront la finale du futsal.

Mamer, Junglinster, Bettembourg, le podium à la trêve du championnat, Canach/Remich-Bous et deux équipes de Ligue 2, Aspelt/Dudelange et le RFCUL qui s'est qualifié au bout du suspense, disputeront la finale du futsal.

Mamer a signé un parcours parfait en inscrivant toujours un but de plus, un puis deux puis trois dans un groupe qui réunissait trois des quatre meilleures équipes de Ligue 1. Mamer a d'abord pris la mesure du Progrès avec l'unique but du match signé Fatima Rodrigues. Ensuite, l'équipe a dominé Colmar-Berg 2-0.

Dans le dernier match entre qualifiées, Mamer a écarté Junglingster pour le gain de la première place (3-2) après avoir mené 3-0 à la pause. Pour l'honneur, Colmar-Berg a écarté le Progrès (2-0). La hiérarchie du championnat a été respectée.

«Le classement est logique. Je suis plus spécialement satisfait de notre qualité offensive. Colmar - Junglinster a été le plus beau match du tournoi (3-4)», commentait Jeff Besch, le coach de Mamer.

Avec trois succès en marquant trois buts à Ell et au CeBra/Gasperich, deux à Aspelt/Dudelange, Bettembourg a survolé le groupe B sans encaisser le moindre but. Pour s'emparer de la 2e place, Aspelt/Dudelange, l'équipe la plus faible sur le papier, a remporté le match couperet face au CeBra/Gasperich, en inscrivant son seul but du tournoi (1-0). Déjà Eliminé au premier tour la saison dernière, le futsal n'est pas la tasse de thé d'Ell qui a terminé en queue de groupe.

Sophie Maurer décisive

Dans son dernier match du groupe A, le RFCUL était obligé de prendre d'assaut l'équipe de Wincrange et remporter le match avec un minimum de quatre buts d'écart. Alors que le score affichait 2-0 à moins de quatre minutes du coup de sifflet final, le poteau repoussait deux fois le ballon avant que dans un rush final, Senada Ceman et Juliana Andrade ne portent les chiffres à 4-0 (le score le plus élevé parmi les matchs des trois groupes).

Larochette, l'équipe étonnante de Ligue 3, est passée à la trappe malgré deux succès acquis face au RFCUL (2-0) et à Wincrange qui a mené 0-1 (3-1). Dans une égalité parfaite avec Canach/Brouch/Remich au classement après les trois matchs, le duel joué entre les deux équipes faisait office de juge de paix.

Avec un slalom et un penalty, Sophie Maurer a été déterminante avec deux buts en toute fin de match (2-0). Un succès qui qualifie le RFCUL dans le même temps.

Daniel Pechon

Le point

Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la finale

• Groupe A

1. RFCUL 6 pts (6-3)

2. Canach/Remich-Bous 6 (5-3) qualifié pour avoir battu Larochette

3. Larochette 6 (5-3)

4. Wincrange 0

• Groupe B

1. Bettembourg 9 pts

2. Aspelt/Dudelange 4

3. CeBra/Gasperich 3

4. Ell 1

• Groupe C

1. Mamer 9 pts

2. Junglinster 6

3. Colmar-Berg 3

4. Progrès 0


Sur le même sujet

Football / Championnat féminin
Junglinster poursuit sa marche en avant, suivi à distance par Bettembourg. Ell réapparaît sur le podium. Statu quo pour les trois équipes de queue, le CeBra, Schifflange et l’E Wormeldange.
Nathalie Gonzales (Racing) en duel avec Julia Battisti (Schifflange). Le Racing a fini par émerger.
Football féminin
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
Mamer a dominé Junglinster et revient sur les talons du leader avant un chaud Bettembourg - Junglinster samedi prochain. Bettembourg, vainqueur de Canach, s'est rapproché à trois points de la première place. En bas de tableau, Itzig et Wincrange sont de plus en plus seuls.
Les Mameroises, en rouge, sont revenues à un point de Junglinster. le suspense pour le titre est relancé.
Football / Septième journée du championnat féminin
Junglinster a passé l'écueil de Bettembourg mais Mamer reste sur ses talons. Les quatre derniers sont restés invaincus. En Ligue 2, aucune équipe du podium n'a triomphé.
Junglinster - Bettembourg 3-2
La très jeune équipe de Bettembourg s'impose en tête et est la dernière équipe à compter le maximum de points. Junglinster pointe à la deuxième place après un réveil tonique à Canach/Bous-Remich. Itzig a forcé Ell au partage des points.
Kimberley Dos Santos.