Changer d'édition

Dakar 2019: Loeb s'écroule, Al-Attiyah se détache
Sport 2 min. 10.01.2019

Dakar 2019: Loeb s'écroule, Al-Attiyah se détache

Mercredi, Nasser Al-Attiyah félicitait Stéphane Peterhansel pour sa victoire d'étape. Ce jeudi, les rôles sont inversés.

Dakar 2019: Loeb s'écroule, Al-Attiyah se détache

Mercredi, Nasser Al-Attiyah félicitait Stéphane Peterhansel pour sa victoire d'étape. Ce jeudi, les rôles sont inversés.
Photo: AFP
Sport 2 min. 10.01.2019

Dakar 2019: Loeb s'écroule, Al-Attiyah se détache

Leader du classement général, le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota) a renforcé sa position en remportant son deuxième succès sur le Dakar-2019 en s'imposant, jeudi, dans la quatrième étape entre Arequipa et Tacna.

(AFP). -  Journée contrastée pour les favoris: si Nasser Al-Attiyah (Toyota) se détache en tête après avoir remporté son deuxième succès, le Français Sébastien Loeb (Peugeot) a terminé la quatrième étape du Dakar-2019 avec 12 minutes de retard sur le leader du général, après trois crevaisons.

Le duel entre Al-Attiyah et Stéphane Peterhansel (Mini) se poursuit: déjà vainqueur de la 1re étape, le Qatari a laissé le Français à 1'52" jeudi, entre Arequipa et Tacna.

«Je suis plutôt content. Je gagne l'étape, mais c'était très important de rester pas loin de Stéphane Peterhansel. Il y a encore du chemin (avant la fin), Stéphane et moi sommes en tête. Il faudra continuer comme ça», a commenté le pilote qatari.

Le Polonais Jakub Przygonski (Mini) termine troisième, avec 8'32" de retard.

Au final, le double vainqueur du Dakar consolide sa première place au classement général avec 8'55" d'avance sur Peterhansel et - déjà- 20'51" sur Nani Roma (Mini), troisième.

Mais le grand perdant du jour se nomme Sébastien Loeb. Le nonuple champion du monde des rallyes a passé une journée compliquée, avec trois crevaisons et 12'23" de retard sur Al-Attiyah.

Incapable de changer sa roue après le dernier waypoint, l'Alsacien est arrivé à Tacna sur la jante arrière gauche. Il faudra trouver une solution -sans assistance- ce soir avant de rentrer à Arequipa, pour la deuxième manche de l'étape du marathon.

«On paie toujours les conneries d'hier: on crève deux roues dans la poussière des mecs de devant parce qu'on part trop loin par rapport au problème de roadbook», a réagi Loeb.

Côté moto, l'Américain Ricky Brabec (Honda) a réalisé la belle opération du jour: en remportant l'étape devant les KTM de l'Autrichien Matthias Walkner et de l'Australien Toby Price, il a pris la tête du classement général.

L'ancien leader, le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna), recule au deuxième rang, à 2'19", et Price est troisième, à 4'22".

Vendredi, le Dakar se poursuit avec la cinquième étape, deuxième manche de l'étape marathon, entre Tacna et Arequipa.



Sur le même sujet

Dakar 2017: Peterhansel et Loeb dans un mouchoir
48 secondes: Stéphane Peterhansel a remporté d'une courte tête lundi sa deuxième étape dans le Dakar 2017, dans la première partie de l'étape marathon, entre La Paz et Uyuni, devant son coéquipier et dauphin au général Sébastien Loeb, deux victoires également à son compteur.
Peugeot's driver Stephane Peterhansel arranges bottles at the bivouac in Uyuni after the Stage 7 of the Dakar 2017 between La Paz and Uyuni, Bolivia, on January 9, 2017.    / AFP PHOTO / FRANCK FIFE
Dakar 2017: Loeb et Price marquent les esprits
Le Français Sébastien Loeb (auto) et l'Australien Toby Price (moto) ont remporté ce mardi la deuxième étape du Dakar 2017, longue de 803 km entre Resistencia et San Miguel de Tucuman, dans le nord-est de l'Argentine. Les deux vainqueurs du jour prennent les commandes du classement général.
Toby Price s'est joué des pièges de la deuxième étape pour imposer sa griffe sur ce Dakar 2017.
Deuxième étape du Dakar 2016: Loeb et Peugeot au rendez-vous
Sébastien Loeb (Peugeot), nonuple champion du monde des rallyes mais novice au Dakar, a fait une nouvelle fois étalage de son talent en s'offrant lundi sa première victoire lors de la deuxième étape du rallye-raid, premier test grandeur nature de cette 38e édition malgré une spéciale raccourcie de plus de cent kilomètres.
Sébastien Loeb et Daniel Elena ont frappé d'entrée. L'ancien champion du monde WRC a signé son premier succès sur le Dakar.
Dakar-2015: Toyota brise l'hégémonie des Mini
Le bizuth saoudien Yazeed Alrajhi a brisé l'hégémonie des Mini, victorieuses des sept premières étapes du rallye Dakar-2015, en s'imposant dimanche avec sa Toyota à l'issue de la vertigineuse descente de la dune géante d'Iquique, face au Pacifique, devant... deux Mini.
Laia Sanz, première pilote officielle de l'épreuve, se rapproche de plus en plus du Top 10.
Rallye-Raid / Dakar 2015: Carton plein pour les Mini
Troisième victoire d'étape pour Mini, mais du mieux pour Peugeot et notamment son "matador" espagnol: le paysage s'éclaircit chez les favoris après la 3e étape du rallye Dakar, alors que les amateurs souffrent, avec 34 autos non partantes après l'étape marathon de lundi.
Trois étapes, trois victoires. Les Mini poursuivent leur récital sur les routes du Dakar et Orlando Terranova s'est offert une deuxième victoire de rang.