Dakar 2018

Peterhansel retardé, Sainz et Van Beveren en tête

Carlos Sainz a profité des soucis de Stéphane Peterhansel pour s'emparer de la tête du classement général des autos.
Carlos Sainz a profité des soucis de Stéphane Peterhansel pour s'emparer de la tête du classement général des autos.
Photo: AFP

(AFP) - L'Espagnol Carlos Sainz (Peugeot) a remporté samedi la 7e étape du Dakar 2018 entre La Paz et Uyuni en Bolivie et profite du problème mécanique qui a arrêté son coéquipier Stéphane Peterhansel durant près d'1h45 pour prendre la tête du classement général. Chez les motos, le Français Adrien van Beveren (Yamaha) a repris la main.

Le «Matador», vainqueur pour la deuxième fois de suite, a bouclé les 498 km de la spéciale en 4h49'26" devant les deux Toyota du Sud-Africain Giniel de Villiers (à 12'05") et du Qatarien Nasser Al-Attiyah (à 14'19").

La journée a été marquée par les soucis de Stéphane Peterhansel (Peugeot). Un problème mécanique lui a fait perdre près d'1h45.

Le double tenant du titre s'est arrêté au km 186 de la spéciale, qui en compte 498, en raison de soucis aux amortisseurs et au triangle de suspension de la roue arrière gauche, selon les premières informations de l'organisation et les images du diffuseur France TV.

Grâce à l'assistance de ses coéquipiers français Cyril Despres et David Castera, arrivés des dizaines de minutes plus tard, la Peugeot 3008 DKR Maxi N.300 a pu repartir après avoir passé près d'1h45 à l'arrêt, selon l'organisation.

Du côté des motos, cette 7e étape est revenue à l'Espagnol Joan Barreda (Honda) qui a signé son troisième succès cette année, alors que le Français Adrien van Beveren (Yamaha) a repris la tête du classement général.

Barreda a bouclé les 498 km de spéciale dans la boue avec 2'51" d'avance sur Van Beveren et 8'02" sur l'Argentin Kevin Benavides (Honda), leader du général au départ.

Grâce à sa deuxième place, Van Beveren a repris les commandes de la course, devant deux Honda: Benavides (à 3'14") et Barreda (à 4'45").