Changer d'édition

D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable
Sport 5 min. 04.12.2018

D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable

José Soares et le Luna Oberkorn auraient mérité de l'emporter dans le derby face au CSO

D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable

José Soares et le Luna Oberkorn auraient mérité de l'emporter dans le derby face au CSO
Photo d'archive: Stéphane Guillaume
Sport 5 min. 04.12.2018

D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable

La 13e journée était le dernier devoir de l’année pour les footballeurs de D2. Le derby d’Oberkorn n’a pas désigné de vainqueur. «Je suis content avec le point du nul», opine le nouveau coach du CSO, Anibal Santos da Graca. En Série 1, Ell - Perlé a été arrêté en raison de la pluie battante, tandis que Feulen, en supériorité numérique, a subi la loi de Vianden.

Par Vincent Lommel

Nommé entraîneur du CS Oberkorn le lundi 26 novembre, Anibal Santos da Graca a eu à peine une semaine pour préparer le derby contre le Luna. «Le groupe est intéressant et le potentiel réel», relève-t-il. «Mais la fatigue est perceptible, et la trêve nous fera un bien fou. Tu joues toujours pour gagner, mais, au final, le match nul 1-1 me satisfait.»

Blessé, le capitaine du navire est sorti avant même la mi-temps. «Mon gardien a effectué trois arrêts qui nous évitent la défaite en fin de match. Ce n’était pas notre jour», constate le nouveau cornac du CSO.

La retour aux entraînements est fixé au lundi 14 janvier. «Un axe de travail sera d’améliorer la discipline. On a pris six cartons jaunes dimanche, dont la majorité pour des rouspétances. Ces errances pourraient nous coûter cher au deuxième tour et, d’ailleurs, j’aurai trois suspendus contre Belval pour la reprise du championnat, le 24 février 2019», précise Anibal Santos da Graca.

Son vis-à-vis du côté du Luna, Vincent Bolognini est fier de sa troupe. «Ce fut un bon derby, rythmé, intense et tendu. Nous avons produit du jeu, dominé à outrance la deuxième période et nous aurions dû ravir la totalité de l’enjeu.»

Vincent Bolognini, coach du Luna Oberkorn: «Ce fut un bon derby, rythmé, intense et tendu. Nous avons dominé la deuxième période et aurions dû ravir la totalité de l’enjeu.»
Vincent Bolognini, coach du Luna Oberkorn: «Ce fut un bon derby, rythmé, intense et tendu. Nous avons dominé la deuxième période et aurions dû ravir la totalité de l’enjeu.»
Photo d'archive: Stéphane Guillaume

Oui, mais le gardien de but adverse en état de grâce et deux tentatives sur la barre transversale en décidèrent autrement. Le routinier Pierre Piskor (34 ans) avait égalisé... «suite à un enchaînement zlatanesque et un tir en pleine lucarne», selon les mots de Bolognini.

L’Avenir Beggen (2e), victorieux (4-3) au CeBra,  réalise une bonne opération, au même titre qu’Itzig et Walferdange qui reviennent à la hauteur d’Echternach (3e) en souffrance (2 points sur 12), après des succès respectifs à Merl-Belair (2-0) et contre Echternach (2-1), précisément.

Série 1: zéro sur six pour le leader, Feulen

Une défaite pour débuter la campagne (le 12 septembre à Wincrange), et deux pour clore la première partie de la saison (les 25 novembre et 2 décembre): interpellant! Pourtant, l'US Feulen occupe le… leadership de la D2, Série 1, à égalités de points avec Hosingen, vainqueur 4-1 de Boevange mercredi soir. Mais avec une différence de buts plus favorable.

Après… Hosingen (1-3), c'était au tour de l'Orania Vianden (7e) de faire mordre la poussière à l’USF (2-3). « C’est une grosse déception», avoue le coach George Fernandes. «S’incliner alors que tu as l’avantage de jouer à onze contre dix durant une heure est frustrant. C’est même... impardonnable. Je loue la bravoure de notre adversaire. Le plus important est de toujours être premier au classement. Il faudra corriger le tir afin d’éviter des faux-pas évitables.»

Un faux-pas qui était d'ailleurs à proscrire pour Diekirch (3e), opposé à Wincrange (5e). «On l’emporte 3-2», se réjouit le joueur-entraîneur de Wincrange, Adnan Batkic. « Ce succès était indispensable pour rester en haut du classement. L’effectif est jeune mais, n’empêche, nous désirons monter en D1.»

Le terrain de Ell n'a pas résisté au déluge et la partie contre les Ardoisiers de Perlé a dû être interrompue avant terme
Le terrain de Ell n'a pas résisté au déluge et la partie contre les Ardoisiers de Perlé a dû être interrompue avant terme
Source: Facebook

L’affrontement entre Ell (9e) et Perlé (4e) n’a pas pu aller à son terme, suite aux fortes chutes de pluie rendant le terrain impraticable. Le score était de 2-0 en faveur du SCE au moment de l’interruption. La partie sera rejouée ce dimanche 9 décembre à 16 heures.

Facile vainqueur 7-2 d’Harlange-Tarchamps, Gilsdorf entretient l’espoir de briguer une place dans le Top 5, voire sur le podium. «Il nous manque sept points bêtement perdus», déplore le coach de la Jeunesse, Celso Tavares. «Les garçons sont solidaires. Je suis content. Ils travailleront de manière assidue pour être prêts pour la reprise et la deuxième partie de compétition.»

Réactions

Alain Thunus (joueur-entraîneur du SC Ell): «Nous menions 2-0 (sur des buts de Frisch et Justen), quand l’arbitre a mis un terme au match, car le terrain était devenu impraticable. Le ballon ne roulait plus. Je n’avais jamais encore joué dans de telles conditions. C’était impressionnant. L’homme en noir, à condition de jouer quelques minutes supplémentaires, aurait pu valider le score final et entériner la victoire.» SC Ell - Perlé, arrêté à la 68e minute à 2-0

Joël Hausman (entraîneur d’Harlange-Tarchamps): «Gilsdorf menait 3-2 au repos. Trois buts, dont deux sur penalty, plus un consécutif à une erreur de mon gardien… remplaçant. À 2-4, prendre des risques s’imposait, mais c’est une arme... à double tranchant.» Jeunesse Gilsdorf - GB Harlange-Tarchamps 7-2

Alain Palgen (entraîneur de Koerich): «Après deux défaites méritées, l’équipe a montré un autre visage et a renoué avec la victoire. Chris Patini était dans un jour faste.» FC Koerich - The Belval Belvaux 6-1

Adnan Batkic (joueur-entraîneur de Wincrange): «Notre entraîneur, Nihad Sejdovic a été victime d’un accident de circulation en camion début novembre. Il a été opéré et il se repose à présent. Programmer son retour est impossible pour le moment. Je m’inspire de son savoir. On joue dans le même système.»  YB Diekirch - AS Wincrange 2-3

Les chiffres

47: le nombre de buts encaissés par Schouweiler en 1.170 minutes, soit un but pris toutes les 25 minutes, et minimum trois buts par match. Enorme.

11: le championnat fait à présent relâche durant onze week-ends. La reprise est fixée au dimanche 24 février 2019

L'affiche

Remis le 11 novembre, le duel en Série 1 entre Vianden et Pratzerthal-Redange aura finalement lieu ce dimanche 9 décembre à 16 heures. L’occasion est à saisir pour l’Orania de rester collé aux basques des pensionnaires du Top 5.


Sur le même sujet

Wincrange se replace, le Luna partage avec Beggen
Les équipes entrent dans le money time. Disputée samedi, la 21e journée a permis à Wincrange de continuer à rêver du Top 3. Feulen se rapproche de la montée. En série 2, Walferdange est prêt. Le Luna Oberkorn reste cinquième de classe.
La joie du AS Wincrange après le premier but  Tiago Ferreira / Foto: Stéphane Guillaume
Première pour Schouweiler, Hausman jette le gant en D2
Déjà condamné, Schouweiler a pris la mesure de Merl lors de la vingtième journée de Division 2. Après le départ d’Eric Braun, Belvaux a besoin de calme. En Série 1, Harlange-Tarchamps se cherche un nouveau coach après le départ de Joël Hausman.
La joie de  Étoile Sportive Schouweiler après le premier but / Foto: Stéphane Guillaume
Ehnen dédramatise, bonne affaire pour Itzig, Larochette en faute
Douze semaines après le dernier match, les équipes de Division 2 ont renoué avec la compétition. Walferdange n'est pas tombé dans le piège tendu par Ehnen qui garde confiance. Itzig a dompté Echternach. En Série 1, Pratzerthal/Rédange a porté réclamation contre Larochette.
Ehnen - Walferdange 0-2. David Promme, le gardien du Vinesca ne peut rien faire sur le second but visiteur.
Beggen et sa défense de fer, Feulen creuse l'écart
La journée a été propice pour l'Avenir Beggen difficile vainqueur 1-0 de Belval en série 2. Echternach (2e) a été surpris par Merl (1-1). Schouweiler a décroché sa première unité. En série 1, les ambitieux Diekirch et Hosingen ont partagé.
Beggen s'est imposé sur le plus petit score face à Belvaux ce week-end.
Division 2: Ell cafouille contre Larochette, le CS Oberkorn garde le cap
A onze contre neuf, le SC Ell (4e) s'est montré incapable de prendre la mesure (0-0) de Larochette (11e), tandis que Patrick Wagner arrête les frais après une sixième défaite à la tête de Pratzerthal-Redange. En Série 2, le CS Oberkorn carbure à plein régime en alignant une septième victoire - 2-0 à Ehlerange - en huit matches.
2.Division Ell : La Rochette Freisto§ durch Ben Schaaf (Ell in blau)
Football: Division 1: Berbourg carbure au super
Bissen et Mersch ont flambé le week-end dernier alors que Steinsel reste constant et demeure leader de la Série 1. En Série 2, l’US Esch se rapproche de Mertert-Wasserbillig, toujours en tête, et prend de l’avance sur Muhlenbach, le troisième du classement.
10 ferreira coimbra ricardo (wormeldange) 9 contrino daniel (berbourg) / fussball Division 1 Série 2 19e journée / 3.04.2016 /  Koeppchen Wormeldange - Berdenia Berbourg /  stade Am Ga (synthétique) Wormeldange / Foto: Julien Ramos / Imagify