Changer d'édition

D2: fin du calvaire pour Harlange-Tarchamps, le Luna se rassure
La joie de Nasreddine Hammami, capitaine du Luna Oberkorn, auteur de l'unique but du match.

D2: fin du calvaire pour Harlange-Tarchamps, le Luna se rassure

Photo: Stéphane Guillaume
La joie de Nasreddine Hammami, capitaine du Luna Oberkorn, auteur de l'unique but du match.
Sport 19 3 min. 02.10.2018

D2: fin du calvaire pour Harlange-Tarchamps, le Luna se rassure

Les Green-Boys 77 ont renoué avec la victoire et abordent un calendrier plus abordable. Le leader Hosingen a perdu ses premiers points. En série 2, le Luna s'est rassuré face à Ehnen. Walferdange s'impose dans la douleur 4-3 à Belval et reste au contact d'Echternach.

Par Vincent Lommel

Après quatre saisons, il avait choisi de quitter Pratzerthal-Redange. C’était en mai 2017. Il, c’est Joël Hausman de retour aux affaires après une année sabbatique. Un succès 4-2 pour commencer face à Ell puis la machine des Green Boys (10e) s’était encrassée avec trois revers de rang (Perlé, Hosingen et Vianden) qui ont semé le doute.

«Oui et non. Diverses circonstances expliquent ce zéro pointé. Ma défense était décimée», remarque l’entraîneur. «En fait, ce qui fait le plus peur à Harlange est… Harlange. À condition d’avoir un effectif au complet, de ne pas se voir trop beaux et de délaisser le beau jeu quand c’est nécessaire, prétendre à une place entre le top 5 et le top 8 est un souhait réaliste.»

L’égalisation de Wincrange (1-1 à la 56e) a failli faire remonter à la surface les vieux démons. «J’ai eu peur», glisse Joël rassuré par deux coups francs victorieux - le premier en pleine lucarne, le second en deux temps - signés respectivement Peiffer (76e) et Cosic (83e). 3-1 à l’arrivée. «Le président Alain Lonsdorfer veut repartir sur de nouvelles bases avec des entraînements suivis. D’habitude délaissée au pays, l’équipe 2 est suivie et s’entraîne avec la 1. C’est une bonne chose pour l’émulation.»

À moyen terme, retrouver la D1 s’impose comme une évidence pour les GB77. Quatre des cinq premiers ont perdu des plumes - seul Feulen a gagné - à la grande satisfaction d’Ell, sixième de classe.

Echternach et Schouweiler aux antipodes

Fortunes diverses et destins croisés pour les promus, Echternach et Schouweiler. Les retrouvailles ont donné lieu à une fessée 7-1 administrée par le Daring dans le fief de l’Etoile Sportive. Le premier occupe le leadership avec Walferdange et le second, lui, est bonnet d’âne avec Merl. Cherchez l’erreur.

«Une victoire compliquée à obtenir contre Ehnen», explique le cornac du Luna, Vincent Bolognini.  Cette victoire était importante pour rester en contact avec le top 5.» Un top 5 que ne parvient toujours pas à accrocher Beggen (6e). Le CS Oberkorn émerge à la 89e minute à Koerich, confortant sa place sur le podium. Mauvais élèves, Merl et Schouweiler sont largués.

VESTIAIRES

Tom Kopecky (entraîneur de Hosingen): «Glodt a égalisé et Schroeder nous a permis de mener 2-1. Combatif, Vianden est revenu à 2-2. Faible prestation de mon équipe incapable d’imposer son jeu.» Vianden - Hosingen 2-2

Alain Thunus (entraîneur de Ell): «Grevels était bien organisé, accrocheur dans les duels. On a patienté jusqu’à la 65e minute pour débloquer la situation (1-0, 3-1). Les remplaçantes Brosius et Masquelier ont dynamité notre jeu offensif. Ce succès est idéal pour le moral des troupes.» Grevels - Ell 1-3

Alain Palgen (entraîneur de Koerich): «Un match très correct des deux équipes sur le plan offensif mais, malheureusement, c’était moins bon pour nous sur le plan défensif. Au lieu de se satisfaire du 1-1, on a pris des risques. Le CSO en tire profit à l’ultime minute. Rageant.» Koerich - CSO 1-2

Eric Braun (entraîneur de Belvaux): «En principe, nous devions gagner 3-1 contre Walferdange. On s’incline 4-3 en commettant des erreurs de débutants. Le capitaine Dany Martins a été transporté à l’hôpital. Les nouvelles sont rassurantes et il souffre d’un gros hématome après avoir percuté la main courante.» Belvaux - Walferdange 3-4

Celso Tavares (entraîneur de Gilsdorf): «Le succès de mon équipe à Rambrouch est indiscutable. Le score est à peine forcé vu les occasions. Mes joueurs étaient nerveux, taraudés par la peur de mal faire. J’ai opéré des changements et ce fut meilleur. D’un autre côté, beaucoup d’équipes auront des difficultés à prendre des points à Rambrouch, car le terrain n’est pas en bon état pour pratiquer un football de qualité.» US Rambrouch - Jeunesse Gilsdorf 1-3

CHIFFRES

0. Après cinq journées, il n’y a plus aucune équipe à compter le maximum de points.

23. Le nombre de buts encaissés par le promu Schouweiler en 450 minutes soit un toutes les vingt minutes.

AFFICHE 

En série 2, on note un très intéressant Walferdange-Beggen. Aucun droit à l'erreur pour l'Avenir.


Sur le même sujet

Beggen et sa défense de fer, Feulen creuse l'écart
La journée a été propice pour l'Avenir Beggen difficile vainqueur 1-0 de Belval en série 2. Echternach (2e) a été surpris par Merl (1-1). Schouweiler a décroché sa première unité. En série 1, les ambitieux Diekirch et Hosingen ont partagé.
Beggen s'est imposé sur le plus petit score face à Belvaux ce week-end.
Koerich enfonce Merl, le CS Oberkorn vire en tête
En D2 Série 1, Feulen a scalpé 5-0 une équipe de Perlé en perdition. Wincrange revient de loin. En Série 2, Koerich a déroulé face à Merl en plein doute et à l’avenir incertain. Vainqueur 2-0 d’Echternach, le CSO se pare du leadership.
Football Division 2 FC Koerich-Merl-belair stade Deckebierg a Koerich 14/10/2018 fotos:Zineb Ruppert-Maghraoui
D2: Diekirch arrache un point, Schouweiler garde le moral
Vainqueur 2-0 de Pratz.-Redange, Gilsdorf enchaîne un troisième succès d'affilée. Diekirch revient de loin face au leader Feulen. En série 2, le promu Schouweiler est dans de sales draps «On se battra jusqu'au bout», clame l'entraîneur Joël Schneider.
Jorge Max Costa Cunha Oliveira (YBD) contre Herve Penga Ilibi (USF)
Photo: Serge Daleiden
Premier succès pour Ell, le CS Oberkorn piège Beggen
Les matches s’enchaînent pour les équipes de D2. Ell s’impose 3-0 à Orania Vianden grâce à un triplé de Joe Frisch. En série 2, le CeBra a eu quatre blessés mais prend la mesure de 3-2 de Schouweiler. Un but suffit au bonheur du CS Oberkorn vainqueur de Beggen.
Ahmed Chaanbi (CeBra) devancé par le gardien de Schouweiler Claudio Lopes. Le club cessangeois s'est finalement imposé.
Deux matches arrêtés et du spectacle à Sanem
Le premier tour de la Coupe de Luxembourg a vu deux matches sur les trente-six ne pas aller à leur terme. Bagarre générale à Itzig et blessure de l’arbitre à Belvaux. Le CS Oberkorn et Colmar-Berg ont créé la surprise alors que Sanem a éliminé Mersch sur le score de 6-4.
Almeida Sousa Joelson (17 Marisca Mersch) De Jesus Balsas Garry (17 CS Sanem)
1 er tour de coupe de Luxembourg de football / saison 2018-2019 / 09-09-2018 / CS Sanem - Marisca Mersch / stade municipale Sanem
photo : Vincent Lescaut
Division 2: Pratzerthal à la ramasse, Belvaux en plein doute
L’entraîneur de Pratzerthal/Redange, Patrick Wagner, fait grise mine. Subir deux déculottées en huit jours fait mal. « Le premier tour sera très compliqué », prévient-il. Battu 2-3, Gilsdorf méritait mieux contre Vianden. En Série 2, FC The Belval Belvaux a connu un jour sans au CS Oberkorn.
Damian Dabrowski et Vianden ont pris le meilleur sur la Jeunesse Gilsdorf de Pedro Lages.