Changer d'édition

Cyclo-cross: Scott Thiltges: «Faire une belle course»
Sport 2 min. 11.01.2018 Cet article est archivé

Cyclo-cross: Scott Thiltges: «Faire une belle course»

Scott Thiltges n'a pas connu la victoire cette saison, mais le jeune homme est capable de faire parler sa technique et son endurance pour conserver le maillot national.

Cyclo-cross: Scott Thiltges: «Faire une belle course»

Scott Thiltges n'a pas connu la victoire cette saison, mais le jeune homme est capable de faire parler sa technique et son endurance pour conserver le maillot national.
Photo: Yann Hellers
Sport 2 min. 11.01.2018 Cet article est archivé

Cyclo-cross: Scott Thiltges: «Faire une belle course»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Il avait créé la surprise en devançant tous les favoris du Championnat national 2017, à Remerschen. Scott Thiltges revient sur son année en «Roud, Waiss, Blo» et évoque le National de ce samedi à Kayl.

Il avait créé la surprise en devançant tous les favoris du Championnat national 2017,  à Remerschen. Scott Thiltges revient sur son année en «Roud, Waiss, Blo» et évoque le National de ce samedi à Kayl.

Propos recueillis par Hugo Barthélemy

Vous avez couru avec le maillot tricolore pendant une année complète. Qu’avez-vous ressenti avec ce maillot sur les épaules?

Cela a bien sûr été un grand honneur de porter ce maillot. Cela a toujours été un rêve pour moi de pouvoir le porter. En plus, réussir cet exploit en catégorie Elite m’a rendu encore plus fier. J’espère pouvoir le conserver une saison de plus.

Et à l’étranger lorsque vous représentiez le Luxembourg?

Effectivement, j’ai eu la chance de rouler plusieurs fois à l’étranger. C'est sûr, on est davantage remarqué par le public. Ce fut une belle expérience de porter ce maillot.

Cette saison, comme la saison dernière, vous n’avez pas inscrit une seule victoire à votre palmarès. Cela vous fait-il peur avant d'aborder ce prochain rendez-vous?

Cela ne me fait pas peur, j’ai fait une bonne saison. Je me suis toujours classé dans le top 5. Il ne m’a pas manqué grand-chose pour décrocher des victoires. Malgré l’absence de succès, je sens que je peux le faire une nouvelle fois ce samedi et m'imposer.

Vous êtes confiant, est-ce dû au format de la course puisqu'en Régional vous courez 50 minutes et une heure lors des championnats nationaux?

C'est possible car la distance ne m’a jamais fait peur, courir une heure n’est pas un problème pour moi. Il est donc bien possible que cette course des championnats nationaux me convienne mieux qu’une course régionale.

L’an dernier vous étiez davantage un outsider qu’un favori. Cette année vous venez défendre votre titre. Sentez-vous une différence dans votre approche de l'événement?

Je ne me pose pas de questions, même si je suis dans une situation différente de celle de l’an dernier où peu de gens me voyaient remporter ce titre. Mais je ne me mets pas plus de pression que l’an dernier et j’ai réalisé la même préparation qu'en 2017. Je pars avec l'objectif de faire une belle course, s'il y a le titre au bout tant mieux, s'il n’y est pas tant pis. Je veux juste repartir avec le sentiment d’avoir fait une belle course.


Sur le même sujet

Vincent Dias Dos Santos: «Les astres étaient alignés cette saison»
Après deux médailles de bronze en 2015 et 2018, Vincent Dias Dos Santos a décroché le maillot tricolore de champion national à 28 ans. Outre le Tétangeois, Brouch n'a réservé aucune grosse surprise. Découvrez les réactions des lauréats et quelques protagonistes de l'édition 2019.
Vincent Dias Dos Santos à l'attaque. Le Tétangeois a pris la course à son compte et signé un cavalier seul chez les élites.
Avant le rendez-vous de Kayl: les chiffres de la saison de cyclo-cross
L'édition 2018 des Championnats nationaux se déroulera ce samedi à Kayl où six titres seront attribués. En guise d'apéritif, nous vous proposons de passer en revue les principaux chiffres de l'actuelle saison qui se terminera le 21 janvier par l'épreuve internationale de Leudelange.
Absent à Remerschen l'an dernier, Vincent Dias Dos Santos est attendu à Kayl. Le Tétangeois figure parmi les favoris à la course au maillot tricolore.