Changer d'édition

Cyclisme / Tour de France 2016: Avec deux chronos et le Ventoux
Sport 1 3 min. 20.10.2015 Cet article est archivé

Cyclisme / Tour de France 2016: Avec deux chronos et le Ventoux

Sport 1 3 min. 20.10.2015 Cet article est archivé

Cyclisme / Tour de France 2016: Avec deux chronos et le Ventoux

Entre le départ du Mont Saint-Michel le 2 juillet et l'arrivée à Paris le 24 juillet, la course proposera quatre arrivées au sommet et deux contre-la-montre dont un à proximité du massif du Mont-Blanc, une montagne omniprésente durant la dernière semaine.

Entre le départ du Mont Saint-Michel le 2 juillet et l'arrivée à Paris le 24 juillet, la course proposera quatre arrivées au sommet et deux contre-la-montre dont un à proximité du massif du Mont-Blanc, une montagne omniprésente durant la dernière semaine.

Parmi les nouveautés, on retrouvera une arrivée inédite au barrage suisse de Finhaut-Emosson. Le 20 juillet, les coureurs grimperont jusqu'à près de 2000 mètres d'altitude et repartiront dans leurs bus d'équipes par... une galerie gigantesque de 7 kilomètres creusée sous le lac. "Un univers à la James Bond", selon l'expression du directeur du Tour Christian Prudhomme, épaté par la dimension du chantier en cours, allant jusqu'à une hauteur sous terre de 65 mètres et 18 kilomètres de galeries.

"Nous sommes dans la fourchette haute de la montagne, avec 28 cols", a estimé son directeur Christian Prudhomme en soulignant avoir travaillé encore plus que d'habitude l'esthétisme des lieux: "Nous avons cherché des terrains probants dans des lieux magnifiques. Le Mont Saint-Michel donne le ton."

A l'inverse de juillet dernier, la montagne intervient très tôt, dès le quatrième jour de course, avec une arrivée au coeur du Massif Central, dans la station du Lioran. Trois étapes dans les Pyrénées (Payolle, Luchon, Arcalis) mènent ensuite à la première journée de repos, le 11 juillet, en Principauté d'Andorre.

La deuxième des trois semaines de course comporte plusieurs journées-clé: le contre-la-montre qui se conclut devant la réplique de la Grotte Chauvet dans le sud de l'Ardèche (Vallon Pont d'Arc) au lendemain de l'ascension du Ventoux, puis la double montée du Grand Colombier (Culoz) avant de rejoindre la capitale de la Suisse, Berne, pour la seconde journée de repos fixée au 19 juillet.

Dans la dernière semaine, le Tour sillonne les Alpes du Nord et reste à vue du Mont-Blanc. Avec une arrivée inédite au barrage de Finhaut-Emosson, tout près de la frontière entre la Suisse et la France, un "chrono" en côte pour rejoindre Megève et deux étapes de montagne courtes mais denses (Saint-Gervais, Morzine).

Si le Tour 2016 prend son départ de France pour la première fois depuis 2013, après Leeds en 2014 et Utrecht en 2015, il visite les pays frontaliers de l'hexagone. Espagne, Andorre et Suisse sont ainsi au programme de la 103e édition de la plus célèbre course du monde.

Le Britannique Chris Froome, vainqueur en 2013 et 2015, était à Paris pour découvrir les détails d'un parcours qui se caractérise par sa variété. Tous les types de terrains figurent en effet au menu, avec aussi de la plaine (8 étapes favorables aux sprinteurs) et de la moyenne montagne.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

"On essaye d'aller chercher des terrains d'expression hors des Alpes et des Pyrénées", explique le directeur du Tour, qui se félicite du nombre-record (273) de candidatures reçues pour accueillir la Grande Boucle.

 La beauté au rendez-vous

A lui seul, le Grand Colombier, montagne-totem de l'Ain qui peut être escaladée par plusieurs routes d'accès, symbolise l'ouverture de ces dernières années voulue par Christian Prudhomme. Il n'a été emprunté par le Tour qu'en 2012, pour un résultat décevant. Les organisateurs ont retenu la leçon en mitonnant cette fois une double ascension, l'une complète l'autre partielle, à même de peser sur la course.

Ce Tour, qui s'arrête dans de petites bourgades -Sainte-Marie-du-Mont (Manche), Arpajon-sur-Cère (Cantal), L'Isle-Jourdain (Gers), Villars-les-Dombes (Ain), Moirans-en-Montagne (Jura), Finhaut (Suisse)-, prend une tonalité champêtre. Il respecte surtout un dosage précis de difficultés, afin de ménager le suspens et contraindre les coureurs à répondre présent au long des trois semaines. Tout en sacrifiant à l'exigence d'esthétisme réclamée par les télévisions et le public.

De la baie du Mont Saint-Michel, l'abbaye qualifiée de "merveille de l'Occident", aux neiges éternelles du massif du Mont-Blanc, le "toit" de l'Europe occidentale, la beauté est au rendez-vous. Aux coureurs de transformer l'essai sur le vélo.

Les 21 étapes du Tour 2016

Voici les 70 victoires d'étapes gagnées par les coureurs luxembourgeois sur les routes du Tour de France



Sur le même sujet

Le Tour 2020 s'annonce à nouveau montagneux
Un an après une édition en haute altitude sur les sommets alpestres, la Grande Boucle 2020 est annoncée une nouvelle fois très montagneuse: un choix avant tout lié au grand départ de Nice, au pied des cols.
Julian Alaphilippe (F/Deceuninck) - 6. Etappe - Mulhouse / La Planche des Belles Filles 160,5 km - Tour de France 2019 - Foto: Serge Waldbillig
Tour de France: trois arrivées au-delà des 2.000 mètres
Les détails de la 106e édition du Tour de France, qui s’élancera samedi 6 juillet prochain de Bruxelles, ont été dévoilés ce matin au Palais des Congrès de Paris, en présence des quintuples vainqueurs Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain, invités à lancer les festivités du centenaire du Maillot Jaune.
Cyclisme / Tour de France 2016: Les 21 étapes
Le Tour de France 2016 présente une distance de 3519 kilomètres, estimation qui pourra être légèrement corrigée après les reconnaissances détaillées du parcours par les organisateurs.
Le Ventoux sera le théâtre d'arrivée de la 12e étape qui s'élancera depuis Montpellier