Changer d'édition

Cyclisme: Milan - Sanremo: Kwiatkowski déborde Sagan in extremis
Sport 18.03.2017

Cyclisme: Milan - Sanremo: Kwiatkowski déborde Sagan in extremis

Michal Kwiatkowski (Sky) a pris le meilleur sur Peter Sagan.

Cyclisme: Milan - Sanremo: Kwiatkowski déborde Sagan in extremis

Michal Kwiatkowski (Sky) a pris le meilleur sur Peter Sagan.
Photo Twitter
Sport 18.03.2017

Cyclisme: Milan - Sanremo: Kwiatkowski déborde Sagan in extremis

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) a remporté la 108e édition de Milan - Sanremo, la première grande classique de la saison cycliste, en devançant in extremis le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan.

 (AFP) - Le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky), champion du monde en 2014, a remporté samedi Milan - Sanremo, la première grande classique de la saison cycliste, devant le Slovaque Peter Sagan, battu in extremis.

Sagan a attaqué dans le Poggio, à 6,2 kilomètres de l'arrivée. Il n'a été suivi que par Kwiatkowski et par le Français Julian Alaphilippe, troisième, au terme des 291 kilomètres.

Sagan, qui n'a jamais gagné la «classicissima» (2e en 2011), a fait l'essentiel du travail dans le final. Il a lancé le sprint de loin sur la Via Roma et a fini par être remonté.

Kwiatkowski, à l'attaque l'année passée mais rejoint dans les deux derniers kilomètres, s'est imposé pour la première fois dans un «monument». Le Polonais, âgé de 26 ans, compte toutefois des courses de premier plan à son palmarès, notamment les Strade Bianche (2014, 2017) et l'Amstel Gold Race (2015).

Alaphilippe, qui découvrait la «Primavera», a ajouté un nouveau podium à sa collection, après ses deuxièmes places dans les «ardennaises» (Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège).

Longtemps contrariée par un vent défavorable, la course a été ouverte par une échappée de dix coureurs reprise à 26 kilomètres de l'arrivée, dans la Cipressa, l'avant-dernière difficulté.

Aucune attaque n'a pu se développer avant le démarrage en force, impressionnant, de Sagan, sur la partie la plus pentue du Poggio.

«Quand j'ai vu Sagan attaquer, je me suis dit que je devais faire l'effort, il n'y a que lui qui peut faire ça. J'étais déjà content d'être là. Après, je me suis concentré sur le sprint», a déclaré Kwiatkowski, qui a offert à l'équipe Sky son premier succès à Sanremo.    



Sur le même sujet

Mondiaux de cyclisme: Sagan rêve du triplé, les Luxembourgeois à l'affût
Trois fois de suite? Peter Sagan va tenter de réaliser un exploit qu'aucun coureur de l'histoire du cyclisme n'a réussi dans les Championnats du monde sur route, ce dimanche à Bergen sur un parcours de 267,5 kilomètres dessiné pour les puncheurs.Quant aux Luxembourgeois, que ce soit chez les dames ou les messieurs, ils aborderont ce rendez-vous dans un rôle d'outsiders.
Peter Sagan fait partie des favoris. Le Slovaque ambitionne de décrocher un troisième titre consécutif.
A Doha: Mondiaux 2016: Peter Sagan réalise le doublé
Promise à un sprinteur, la course Elite messieurs des Championnats du monde de cyclisme sur route, ce dimanche à Doha, et revenue à Peter Sagan. Le Slovaque a de nouveau remporté le maillot arc-en-ciel en devançant Mark Cavendish et Tom Boonen au sprint.
Slovakia's gold medallist Peter Sagan celebrates on the podium at the end of the men's elite road race event as part of the 2016 UCI Road World Championships on October 16, 2016, in the Qatari capital Doha. / AFP PHOTO / KHALED DESOUKI
Cyclisme / GP de l'E3: Kwiatkowski surprend Sagan, Drucker 9e
Michal Kwiatkowski (Sky) a remporté le Grand Prix de l'E3 disputé ce vendredi à Harelbeke sur la distance de 206 km. Le Polonais a devancé le champion du monde Peter Sagan (Tinkoff) dans les derniers mètres alors que Jempy Drucker (BMC) a fini dans le Top 10.
Polish cyclist Michal Kwiatkowski of Team Sky celebrates as he crosses the finish line to win the 59th edition of the 'E3 Prijs Vlaanderen Harelbeke' cycling race, 215,3km from and to Harelbeke, on March 25, 2016.  / AFP PHOTO / Belga / DAVID STOCKMAN / Belgium OUT
Cyclisme / Tirreno Adriatico: Bob Jungels grappille une place
Avant le contre-la-montre final de 10,1 km de mardi à San Benedetto del Tronto, Bob Jungels (Etixx-Quick Step) a grappillé une place au classement général, où il est désormais quatrième, à la faveur de la 6e étape courue ce lundi entre Castelraimondo et Cepagatti, et remportée par le Belge Greg van Avermaet (BMC) au sprint devant Peter Sagan (Tinkoff).
Bob Jungels (Etixx-Quick Step) - Tirreno Adriatico - 4.Etappe Montalto di Castro-Foligno - Foto: cyclingpix.lu