Changer d'édition

Cyclisme: Arthur Kluckers: «J'espère être sélectionné pour Valkenburg»
Arthur Kluckers ambitionne un Top 3 au classement général final de la Skoda Croos Cup

Cyclisme: Arthur Kluckers: «J'espère être sélectionné pour Valkenburg»

Photo: Serge Waldbillig
Arthur Kluckers ambitionne un Top 3 au classement général final de la Skoda Croos Cup
Sport 2 min. 22.11.2017

Cyclisme: Arthur Kluckers: «J'espère être sélectionné pour Valkenburg»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Arthur Kluckers (17 ans, VC Schengen) a commencé sa saison en trombe, avec une victoire à Dommeldange, manche de la Skoda Cross Cup, et une 18e place au Koppenberg Cross (DVV Trofee). Le champion national du contre-la-montre junior poursuit autant d’objectifs sur le plan national qu’au niveau international.

Arthur Kluckers (17 ans, VC Schengen) a commencé sa saison en trombe, avec une victoire à Dommeldange, manche de la Skoda Cross Cup, et une 18e place au Koppenberg Cross (DVV Trofee). Le champion national du contre-la-montre junior poursuit autant d’objectifs sur le plan national qu’au niveau international.

Propos recueillis par Hugo Barthélémy

Arthur, après avoir raté les premières manches de la Skoda Cross Cup, pensez-vous encore pouvoir jouer votre carte au classement général ou visez-vous uniquement les victoires chaque dimanche?

Je ne pense pas pouvoir viser la victoire au général, car Nicolas (Kess) est trop fort pour être remonté, mais je pense tout de même pouvoir réaliser un Top 3 au final, et évidemment que je vise des victoires chaque dimanche, car cela fait toujours plaisir de gagner.

Vous avez participé au Koppenbberg Cross (DVV Trofee) début novembre en Belgique. Vous verra-t-on sur d’autres cross internationaux à l’étranger cette saison?

Oui, je compte bien en faire d'autres. Ce week-end, je serai à la manche de Coupe du monde à Zeven, en Allemagne. Plus tard dans la saison, je vais me rendre sur quelques cross à l’étranger, comme par exemple à Diegem (Superprestige) en décembre.

Du coup, vous visez une sélection pour les Championnats du monde à Valkenburg, début février 2018...

Oui, c’est clairement mon objectif, car en 2017, je n’étais pas sélectionné pour ceux de Belvaux. J'espère y être.

Est-ce important pour vous de courir à l’étranger?

C’est très important, car cela permet de se jauger par rapport aux meilleurs de la discipline. On sait donc où on en est par rapport à la crème du cyclo-cross, et l’on sait à quoi s’attendre en Coupe du monde et aux Championnat du monde. En plus, cela nous force à hausser notre niveau, même s'il est déjà élevé au Luxembourg.

En remportant l'épreuve de Dommeldange, vous avez prouvé que vous faites partie des meilleurs juniors luxembourgeois. Visez-vous le titre national?

Je ne me mets pas de pression, et si je ne le décroche pas, ce n’est pas grave. Mais j’avoue que j’apprécierais de remporter ce titre. Malheureusement, je ne pourrais pas porter ce maillot aux couleurs nationales longtemps, car je suis en dernière année junior.

Vous et Cédric Pries êtes équipiers et roulez dans la même catégorie. Est-ce une aide pour vous?

En course, c’est compliqué de faire une course d’équipe et d’établir une tactique collective, car le cyclo-cross reste un sport individuel. Par contre, pour les entraînements, c’est sympa et nous nous motivons l’un et l’autre.


Sur le même sujet

Jarno Bellens: «Daan Soete m'a dit que le tracé était sympa»
La 44e édition du cyclo-cross de l'ACC Contern est programmée ce dimanche. Contrairement aux années précédentes, les organisateurs proposent une affiche résolument tournée vers les grands noms de demain. Gros plan sur le jeune Belge Jarno Bellens, champion de Belgique chez les juniors la saison dernière.
Luc Turchi: «L’an dernier, je voulais tout arrêter»
Cela faisait longtemps que les fans de cyclo-cross luxembourgeois n’avaient pas aperçu Luc Turchi dans les labourés. Celui qui avait débuté chez Leopard en 2014, avant de rejoindre Basso Bikes en 2016, puis Lotto-Kernhaus en 2017 présente deux titres nationaux chez les Espoirs à son palmarès. Cette saison il est de retour et affiche de grandes ambitions.
Luc TURCHI / Radsport, Skoda Tour de Luxembourg, Prolog / 31.05.2017 / Luxemburg / Foto: Christian Kemp