Changer d'édition

Cyclisme: Andy Schleck dit stop
Sport 1 4 min. 09.10.2014 Cet article est archivé

Cyclisme: Andy Schleck dit stop

Sport 1 4 min. 09.10.2014 Cet article est archivé

Cyclisme: Andy Schleck dit stop

Andy Schleck, les larmes aux yeux, a annoncé ce jeudi matin, lors d'une conférence de presse à Mondorf, qu'il mettait un terme à sa carrière de coureur professionnel à seulement 29 ans.
Andy Schleck a décidé de tourner le dos à sa carrière de cycliste professionnel.
Andy Schleck a décidé de tourner le dos à sa carrière de cycliste professionnel.
Serge Waldbillig

Andy Schleck, les larmes aux yeux, a annoncé, ce jeudi matin lors d'une conférence de presse à Mondorf, qu'il mettait un terme à sa carrière de coureur professionnel à seulement 29 ans.

L'histoire propose parfois de tristes similitudes. Il y a un peu plus de deux ans, le 29 mai 2012, c'est à Mondorf qu'Andy Schleck avait reçu des mains de Christian Prudhomme et Bernard Hinault le maillot jaune du vainqueur du Tour de France 2010 après le déclassement d'Alberto Contador, coupable de dopage au clenbuterol. Ce jeudi matin, c'est dans ce même lieu que l'enfant du pays a annoncé la fin de sa carrière. «Je ne serai plus coureur professionnel à partir de 2015. C'est mon genou qui a pris la décision pour moi. J'aurai préféré prendre la décision moi-même, bien plus tard.»

Une retraite sportive à seulement 29 ans mais pour le cadet de la fratrie, le dernier coup dur, une opération des ligaments croisés du genou droit, a été celui de trop.

Il est vrai que le Mondorfois accumule les pépins physiques depuis ce maudit 7 juin 2012. Lors de la 4e étape du Dauphine, un chrono de 53,6 km entre Villie-Morgon et Bourg-en-Bresse, Le Luxembourgeois se retrouve au tapis. Résultat: une fracture du sacrum. Un mal récurrent dont il ne s'est jamais réellement débarrassé.

Après une année 2013 difficile au cours de laquelle il avait tout de même fini 20e du Tour de France, on pensait que 2014 allait à nouveau lui sourire. Mais un abandon à l'Amstel Gold Race et des soucis au genou ont pourri ses classiques. Quant au Tour de France, il a tourné au fiasco. Une chute sur le bitume mouillé lors de la 3e étape, entre Cambridge et Londres, lui causait des dégâts au niveau du ménisque et des ligaments croisés du genou droit.

«Au début, lors de ma blessure au Tour, je ne pensais pas que ça allait être aussi grave. C'est que plus tard que les médecins m'ont dit que mon genou ne s'en remettrait pas. Je peux encore rouler à vélo, comme un touriste, ou peut-être un peu mieux. Mais ce ne sera plus du sport à haut niveau.»

«Le vélo, c'est l'amour de ma vie, mais ce n'est pas ma vie. Il y a bien plus dans la vie. Je m'en suis rendu compte à la naissance de mon fils. Aucun podium à Paris ne m'a procuré de sentiments similaires», a-t-il encore souligné avant d'indiquer  qu'il n'entendait pas quitter le monde de la Petite Reine. «J'ai l'intention de rester dans le cyclisme», a-t-il dit sans dévoiler la nature des fonctions qu'il désire occuper. «C'est mon projet, il est pour le moment secret.»

«Un goût d'inachevé» pour Christian Prudhomme

 La fin de carrière d'Andy Schleck laisse «un goût d'inachevé» au directeur du Tour Christian Prudhomme.

«Cette issue laisse des regrets par rapport à son talent intrinsèque», a estimé jeudi Christian Prudhomme, en train de procéder à une reconnaissance des étapes alpestres du Tour de France 2015.

«Cyrille Guimard a été le premier à m'en parler. Ses premiers coups d'éclat au Giro (2e et meilleur jeune en 2007) laissaient augurer d'une carrière brillantissime. Mais, ces trois dernières saisons ont été pour lui des années de chutes et de galères incessantes. Il n'a cessé de tomber et de tenter de se relever. On peut penser qu'il y a eu une vraie rupture dans sa carrière après sa chute du Dauphiné 2012 (fracture du bassin)», a ajouté le directeur du Tour.

«Il m'avait beaucoup impressionné dans Liège-Bastogne-Liège 2009 et bien sûr aussi lors de son succès d'étape au Galibier (Tour de France 2011). On était alors en droit d'imaginer une suite de prestige», a estimé Christian Prudhomme.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Sur le même sujet