Changer d'édition

CR7 martyrise encore la Vieille Dame, le Bayern prend une option
Sport 3 min. 03.04.2018 Cet article est archivé

CR7 martyrise encore la Vieille Dame, le Bayern prend une option

Modric et le Real ont logiquement dominé la Juve d'Asamoah.

CR7 martyrise encore la Vieille Dame, le Bayern prend une option

Modric et le Real ont logiquement dominé la Juve d'Asamoah.
Photo: AFP
Sport 3 min. 03.04.2018 Cet article est archivé

CR7 martyrise encore la Vieille Dame, le Bayern prend une option

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Auteur de deux buts, dont un incroyable retourné acrobatique, et d'une passe décisive, Cristiano Ronaldo a été le grand artisan du succès du Real Madrid sur la Juventus (3-0). Le Bayern, de son côté, a pris une option en dominant le FC Séville en Andalousie (2-1).

L'affiche entre la Juventus Turin et le Real Madrid a fort bien lancé les quarts de finale aller de la Ligue des champions ce mardi soir et les Merengue n'ont pas laissé passer leur première occasion de but dès la troisième minute. Bien servi par Marcelo, Isco, laissé libre côté gauche, débordait et centrait devant le but turinois. Le premier à jaillir était... Cristiano Ronaldo, bien sûr, qui reprenait en première intention pour inscrire son huitième but en six rendez-vous avec la Vieille Dame, son 118e en Ligue des champions. Le festival du Portugais, auteur d'un doublé en finale en juin dernier, ne faisait que commencer.

La Juve, sans Pjanic suspendu, ni Matuidi au départ, réagissait vivement, mais le duo Ramos-Varane faisait barrage, notamment devant Dybala (7e) et Navas se montrait intraitable en sortant avec brio un coup de tête à bout portant de Higuain (23e). La troupe de Zinedine Zidane aurait même pu déjà mener 2-0 à l'Allianz Stadium si la frappe de Kroos n'avait percuté la transversale de Buffon (36e).

Toujours aussi inspiré, CR7 allait encore marquer ce match de son empreinte en inscrivant un but somptueux. Le dernier Ballon d'Or récupérait le ballon, servait Carvajal pour ensuite se replacer face au but. Il profitait ensuite d'un excellent centre du latéral espagnol pour placer un incroyable ciseau acrobatique (0-2, 63e).  Trois minutes plus tard, pour un vilain geste sur Carjaval, Dybala recevait un deuxième carton jaune. Réduite à dix, la Juve concédait un troisième but à Marcelo suite à une passe décisive... de Cristiano Ronaldo (0-3, 72e).

Cuadrado, dans le temps additionnel, aurait pu redonner un semblant de suspense à ce duel, mais sa tentative passait à côté. Le Real est quasiment qualifié grâce à un Cristiano Ronaldo qui a inscrit 24 buts lors de ses 13 derniers matches de Ligue des champions.

Ribéry donne le tournis à Séville

Franck Ribéry a retrouvé toute sa verve pour ouvrir le chemin des demies au Bayern.
Franck Ribéry a retrouvé toute sa verve pour ouvrir le chemin des demies au Bayern.
Photo: AFP

C'est en pleine confiance après leur qualification à Manchester et leur bon match nul contre le Barça, qui a égalisé à 2-2 in extremis lors de la dernière journée, que le FC Séville de Vincenzo Montella accueillait le Bayern. Sans complexe, le club andalou qui retrouvait les quarts de finale de la C1 depuis 1958, entamait fort bien cette rencontre et ouvrait le score par Sarabia suite à un service d'Escudero côté gauche (32e). Un avantage qui allait être de courte durée.

Ribéry avait hérité d'un carton jaune pour une intervention trop musclée sur Vazquez (13e), mais il se montrait plus inspiré et égalisait en délivrant un centre qui était contré par Navas dans ses filets (37e). Toujours aussi actif en seconde période, c'est lui qui offrait le but du succès allemand en centrant parfaitement, au deuxième poteau, pour Thiago Alcantara (1-2, 68e) avant de céder sa place à Robben.

Le Bayern a pris une option avant le match retour le 11 avril, mais a perdu Vidal, blessé et remplacé par  James Rodriguez à la 36e minute.

Les résultats de mardi

Juventus - Real Madrid 0-3

FC Séville - Bayern Munich 1-2

Les rencontres de ce mercredi à 20h45

Liverpool - Manchester City

FC Barcelone - AS Roma

La suite du calendrier

Quarts de finale retour: 10 et 11 avril

Tirage au sort des demi-finales: 13 avril

Demi-finales: aller les 24 et 25 avril, retour les 1er et 2 mai

Finale: le 26 mai à Kiev


Sur le même sujet

C1: les demi-finales en vue pour Liverpool et Barcelone
Après le Real Madrid et le Bayern Munich mardi, Liverpool et le FC Barcelone ont pris une option sur les demi-finales de la Ligue des champions. Les Reds ont écrasé Manchester City 3-0 en l'espace d'une demi-heure dans le derby anglais, tandis que les Catalans ont dominé l'AS Rome par quatre buts à un.
Liverpool's English midfielder Alex Oxlade-Chamberlain celebrates scoring the team's second goal during the UEFA Champions League first leg quarter-final football match between Liverpool and Manchester City, at Anfield stadium in Liverpool, north west England on April 4, 2018. / AFP PHOTO / Anthony Devlin
Duel «so british», la Roma face à une montagne
Un duel de clubs anglais, Liverpool et Manchester City, qui promet d'être riche en buts, un club italien, l'AS Rome, face à la montagne Barcelone: les deux derniers quarts de finale aller de la Ligue des champions mercredi sont aussi alléchants que ceux de mardi.
Jürgen Klopp et Pep Guardiola, deux apôtres du beau jeu.
C1: Manchester United et Roma attendus au tournant
Manchester United et la Roma doivent surmonter des résultats en demi-teinte à l'aller pour faire valoir leur statut de favoris, mardi à domicile respectivement contre Séville et le Shakhtar Donetsk en huitième de finale retour de Ligue des champions.
Kevin Strootman et la Roma ont le vent en poupe. Soufflera-t-il assez fort pour renverser le Shaktar Donetsk?