Changer d'édition

Des JO à huis clos et sous état d'urgence
Sport 2 min. 08.07.2021
Covid-19

Des JO à huis clos et sous état d'urgence

En début de journée, le Premier ministre Yoshihide Suga espérait encore pouvoir accueillir du public sur les gradins, dans des jauges très restreintes.
Covid-19

Des JO à huis clos et sous état d'urgence

En début de journée, le Premier ministre Yoshihide Suga espérait encore pouvoir accueillir du public sur les gradins, dans des jauges très restreintes.
Photo: AFP
Sport 2 min. 08.07.2021
Covid-19

Des JO à huis clos et sous état d'urgence

Pour éviter que le nombre d'infections covid flambe dans toute la péninsule, le Japon a décidé jeudi de durcir ses mesures sanitaires, et d'interdire l'accès du public aux stades olympiques.

(AFP) - La décision a été «très difficile à prendre», mais le gouvernement japonais s'est vu contraint jeudi d'instaurer un état d'urgence sanitaire durant toute la durée des Jeux olympiques, et même au-delà. Ainsi, la vente d'alcool sera interdite du 23 juillet au 22 août à Tokyo, et les bars et restaurants de la capitale devront fermer plus tôt.


The Tokyo 2020 Olympic Games logo is pictured in Tokyo on March 26, 2020, two days after the historic decision to postpone the 2020 Tokyo Olympic Games. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Le report des JO pourrait coûter 2,5 milliards d'euros
Le changement de dates des Jeux olympiques de Tokyo va engendrer des «coûts très importants», ont admis jeudi les organisateurs en annonçant la mise en place d'un groupe de travail chargé de gérer les conséquences de cette décision historique due au coronavirus.

Si ces mesures exceptionnelles paraissent moins strictes comparées à d'autres pays, la mise en place d'un huis clos sur les stades olympiques a été plus pénible à instaurer. En début de journée, le Premier ministre Yoshihide Suga espérait encore pouvoir accueillir du public sur les gradins, dans des jauges très restreintes. 

La situation sanitaire du pays a finalement eu raison de son optimisme. «Dans de nombreuses régions, le nombre de nouveaux cas (de Covid-19) a diminué, mais il continue d'augmenter depuis la fin du mois dernier dans la région du Grand Tokyo», a souligné le chef du gouvernement japonais. Face à la hausse du variant Delta qui représente 30% des nouvelles infections, ces mesures doivent «éviter que les infections ne se propagent à nouveau dans tout le Japon».


Members of Australia's Olympic softball team, the first national team to come to Japan for pre-Olympic training camp since the Tokyo 2020 Olympic Games were postponed to 2021 due to COVID-19, arrive at Narita international airport in Narita, east of Tokyo, on June 1, 2021. (Photo by ISSEI KATO / POOL / AFP)
Tokyo accueille les premières athlètes des JO
Les joueuses de l'équipe australienne de softball sont les premières à fouler le sol de l'archipel en vue des Jeux de Tokyo qui suscitent encore polémiques et doutes en pleine pandémie.

Cette annonce est intervenue quelques heures après l'arrivée à Tokyo du président du Comité international olympique, Thomas Bach. «Nous soutiendrons toutes les mesures qui permettent d'avoir des Jeux olympiques et paralympiques en toute sécurité pour les Japonais et pour les participants», déclarait celui-ci quelques heures avant la réunion de crise. 

En mars, les autorités japonaises avaient déjà interdit la venue de spectateurs de l'étranger, une première dans l'histoire olympique. En juin, le gouvernement avait autorisé les spectateurs locaux à 50% des capacités d'un site, et dans un plafond de 10.000 personnes. Mais si l'archipel nippon a été relativement épargné par la pandémie, avec 14.900 décès recensés, le faible taux de vaccination l'a forcé à revoir ses plans olympiques. 


Julie Meynen
La délégation luxembourgeoise au complet pour les JO
Julie Meynen a réussi à obtenir sa sélection pour participer aux épreuves olympiques du 50m et 100m en natation. Un billet décroché de justesse alors que la compétition débute le 23 juillet.

A peine plus de 15% de la population a été entièrement vaccinée jusqu'à présent, et des experts craignent que le variant Delta ne provoque une nouvelle vague susceptible de submerger les hôpitaux du Japon, qui a déjà connu trois états d'urgence depuis l'année dernière.

Quelque 11.000 sportifs sont attendus aux JO de Tokyo, où des mesures draconiennes anti-covid ont été imposées pour tous les participants. Parmi eux, la sélection luxembourgeoise qui compte 12 athlètes et une vingtaine de membres du staff. 


Sur le même sujet

Julie Meynen a réussi à obtenir sa sélection pour participer aux épreuves olympiques du 50m et 100m en natation. Un billet décroché de justesse alors que la compétition débute le 23 juillet.
Julie Meynen
Bien que les résultats des épreuves de qualification n'aient pas encore été communiqués, le Comité olympique et sportif luxembourgeois a dévoilé ce mardi la composition de la délégation qui portera les couleurs du Grand-Duché du 23 juillet au 8 août.
Kevin Geniets (L/Groupama) und Michel Ries (L/Trek) - Skoda Tour de Luxembourg 2020 - 3.Etappe Rosport/Schifflange 164,3 Km - Foto: Serge Waldbillig
Le changement de dates des Jeux olympiques de Tokyo va engendrer des «coûts très importants», ont admis jeudi les organisateurs en annonçant la mise en place d'un groupe de travail chargé de gérer les conséquences de cette décision historique due au coronavirus.
The Tokyo 2020 Olympic Games logo is pictured in Tokyo on March 26, 2020, two days after the historic decision to postpone the 2020 Tokyo Olympic Games. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Tokyo connaît-elle une malédiction des anneaux? Quatre-vingts ans avant l'épidémie de coronavirus qui oblige le report à l'année prochaine des JO 2020, la capitale nipponne avait déjà dû renoncer à accueillir l'édition 1940.
TOPSHOT - The logo for the Tokyo 2020 torch relay is pictured as the Olympic flame goes on display at the Aquamarine Fukushima aquarium in Iwaki in Fukushima prefecture on March 25, 2020, the day after the historic decision to postpone the 2020 Tokyo Olympic Games. - Japan on March 25 started the unprecedented task of reorganising the Tokyo Olympics after the historic decision to postpone the world's biggest sporting event due to the COVID-19 coronavirus pandemic that has locked down one third of the planet. (Photo by Philip FONG / AFP)